Mon histoire au marathon d’Ottawa 2015 et le #DéfiScotia


Lors de mon dernier billet, j’ai présenté brièvement les histoires de quelques personnes lors de l’épreuve du marathon au marathon d’Ottawa Banque Scotia. Des gens que j’ai côtoyé lors du weekend o suivi leur périple sur les médias sociaux. Je trouvais ça important d’écrire sur ce sujet. Chaque coureur a une petite histoire lors de ce marathon et c’est bon de les entendre. Nous avons toutes et tous notre petite motivation qui nous fait sortir beau temps, mais surtout mauvais temps. J’ai bien aimé l’exercice, je vais le refaire.

Pour ma part, suite au marathon de Boston, j’avais de sérieuses raideurs musculaires aux jambes. Je me suis fait mon propre plan de traitements. J’avais planifié 3 visites chez le physiothérapeute, 2 visites chez une thérapeute sportive et finalement 2 visites chez mon chiro. Tout ça en 4 semaines. Méchant traitement choc !

Heureusement,  j’ai retrouvé mes jambes le jeudi. Je pouvais donc entrevoir courir mon 17ième marathon sans douleur le dimanche. Quel soulagement !

Continuer la lecture

Publié dans Marathon d'Ottawa | Marqué avec , , , | 5 commentaires

Des histoires personnelles au marathon d’Ottawa Banque Scotia #TORW2015


Le 24 mai dernier a eu lieu le marathon d’Ottawa Banque Scotia. Près de 6000 coureurs se sont donnés rendez-vous. Chacun de ces coureurs a des raisons bien personnels et différentes de courir un marathon. Aux premières loges, il y a les élites qui se livreront une bataille pour un podium. C’est le rêve de la bourse, du prestige ou d’une reconnaissance dans leur milieu qui les poussent à se dépasser. Par contre, derrière les élites où se retrouvent les amateurs, la situation est bien différente.

J’ai recueilli dans les journaux, sur les médias sociaux ou lors de discussions avec des coureurs, certaines histoires de marathoniens amateurs.  Je vous partage leur petite histoire.

Continuer la lecture

Publié dans Marathon d'Ottawa | 9 commentaires

Est-ce que la course à pied fait mal ?


Vous savez, parce que je suis un coureur et que ma vie tourne autour de la course à pied, les gens ont plein d’idée préconçues à mon égard. En voici quelques-unes :

  • Certaines personnes pensent que je ne possède pas de voiture. Oui, j’ai une voiture, une petite auto économique, mais elle a l’appellation de voiture quand même.
  • D’autres pensent que je me rends en courant à mes réunions d’affaires. Mais, non, je prends mon semblant de voiture pour me déplacer.
  • Que je cours à tous les jours. Même si je cours beaucoup, non je ne cours pas à tous les jours. Le repos fait partie intégrante d’un programme d’entraînement.

Mais la question qu’il met souvent posée est : Est-ce que courir fait mal ?

Cette question est compliquée à répondre.

Continuer la lecture

Publié dans Course à pied, Endurance | 4 commentaires

Marathon d’Ottawa Banque Scotia et le #défiScotia


Vous le savez certainement, je vais courir le marathon d’Ottawa Banque Scotia le 24 mai prochain. Je ne peux pas passer à côté de ce marathon car il passe dans ma cour. Je vis à 300 mètres du parcours et je m’entraîne régulièrement sur des tronçons de ce parcours. Les années que je ne l’ai pas fait, j’ai 7 000 marathoniens qui passent devant chez-moi pour me faire vivre pleins de remords. Je n’ai donc pas le choix, je m’inscris. Ce marathon pour moi, c’est comme courir à la maison sauf qu’il y a pas mal plus de monde que d’habitude.

Il y a plusieurs nouveautés pour moi cette année. À l’automne, j’ai été recruté pour faire partie de l’équipe formidable. J’ai  même couru à Boston en homme sandwich pour promouvoir le marathon d’Ottawa. Il y a des gens qui me disaient : « Go Ottawa Go ».  Une belle expérience que de faire partie de cette équipe. Ceci m’a permis de courir avec mon ami Noel qui est également membre de l’équipe. De bons moments passés en entraînement grâce aux réseaux sociaux.

IMG02046-20150420-0804

Ce printemps, je reçois une autre invitation, soit de faire partie du Défi Média Banque Scotia lors du marathon d’Ottawa Banque Scotia. Il s’agit de la première année que ce défi est organisé à Ottawa bien qu’il existe dans d’autres villes comme Montréal. J’ai été invité à choisir un organisme dans la liste des 39 représentés ici. Comme j’ai eu deux opérations pour le cancer de la peau, et probablement une troisième bientôt, il allait de soi que je choisisse la Société canadienne du cancer. Comme ma sélection a été tardive, je n’ai pas fait de levée de fonds. J’ai donc deux chances de pouvoir contribuer. D’une part, si je réalise le meilleur temps parmi les participants au marathon du défi, un prix de 500$ sera remis en mon nom par la Banque Scotia à l’organisme choisi. D’autre part, il y aura un prix de participation qui sera tiré parmi les participants pour un don en mon nom également à l’organisme choisi. Je ne veux point vous mentir. J’estime mes chances meilleures dans la seconde option.

defiscotia

Lors de ce marathon, ce ne sont pas les défis qui vont manquer pour moi :

  1. Je veux améliorer mon temps de qualification pour Boston 2016 ;
  2. Membre de l’équipe formidable et encourager les gens ;
  3. Le défi des médias et courir pour la Société canadienne du cancer.

Il ne reste que 12 jours ! Pour pouvoir réaliser ces 3 défis, j’ai besoin d’un miracle afin de retrouver mes jambes. Allez un coup de pouce mes jambes et dans 12 jours ce sera le repos.

Publié dans Marathon d'Ottawa | 3 commentaires

Marathon de Boston, remerciements et suite


Je me remets encore de mon marathon de Boston couru le 20 avril 2015. Mes jambes sont en déconfiture totale. Y a pas à dire, courir Boston est une épreuve difficile. Je compte bien me reprendre.

IMG02047-20150422-0800

Mes impressions

Courir Boston, c’est une expérience incroyable. Les gens autour de nous sont du même calibre, tout le monde a le même rythme et est à sa place. Nous nous suivons coude à coude sur des km, une expérience jamais rencontrer sur un autre marathon. C’est bien là l’effet des standards à réaliser. Je n’ai jamais vécu une telle expérience lors de mes 15 marathons précédent Boston.

Continuer la lecture

Publié dans Marathon d'Ottawa, Marathon de Boston | 7 commentaires

Le 20 avril 2015, le jour où j’ai couru le marathon de Boston


Le 20 avril 2015, après 4 années d’attente et de tentatives infructueuses pour me qualifier, j’ai enfin couru le marathon de Boston après une qualification réussis en mai 2014. Un marathon mythique rempli d’émotions et de belles sensations. Malgré la pluie, le froid et le vent, rien ne pouvait gâcher ce moment.

Un retour en arrière

J’ai lancé ce blogue en octobre 2010 en annonçant que je tentais de me qualifier pour le mythique marathon de Boston lors du marathon d’Ottawa en mai 2011. La chaleur ne m’a pas aidé et j’ai raté mon coup. Puis en 2012, les procédures d’inscriptions ont été modifiées. Mon standard dans le groupe d’âge des 40-44 ans passe de 3h20’59 à 3h15. C’est trop rapide pour moi ce temps de 3h15, je n’y arrive tout simplement pas. J’attends alors mon anniversaire avec impatience car je vais changer de groupe d’âge. En 2014, je me retrouve dans le groupe d’âge des 45-49 ans et le standard est de 3h25. Lors de mon marathon visant l’obtention de mon standard en mai 2014, je réalise un temps de 3h18’59. J’ai réussi ma mission et je serai à Boston en 2015.

La préparation

L’hiver 2015 cumule les records de froid. Une vague de froid s’installe au-dessus de nos têtes et j’enfile les entraînements dans des conditions sibériennes. Après plusieurs semaines de ce régime, mon corps se rebelle et j’attrape une bronchite-sinusite-otite. Je n’ai pas le choix, je dois faire une pause de 3 semaines en pleine préparation. Cette pause m’a rendu vulnérable face à un parcours aussi difficile que le marathon de Boston.

L’avant course

Continuer la lecture

Publié dans Marathon de Boston | 17 commentaires

Marathon de Boston J-7


Le décompte est rendu dans les derniers miles, c’est Américain alors c’est en miles et non en kilomètre,  il ne reste qu’une semaine avant le marathon de Boston. Je me suis gelé le c … corps tout l’hiver, mais j’ai déjà tout oublié avec les premiers rayons de soleil printaniers. L’enthousiasme est à son comble. Je vais enfin être de ce mythique marathon.

J’ai tellement hâte de vivre cette première expérience. Comme première participation, je suis impressionné des communications de l’organisation. Je reçois plusieurs communications de l’organisation qui me fournit les informations nécessaires afin que je puisse vivre une belle expérience et remplir mes obligations de coureur.

Continuer la lecture

Publié dans Marathon de Boston | 9 commentaires