Fin de ma préparation pour mon 1er ultra marathon à Kinsgton


J’en suis dans la dernière semaine avant mon premier ultra marathon de 6 heures à Kingston. L’épreuve consiste à courir le plus de kilomètres en 6 heures. C’est une boucle de 1,1 km sur le site historique du vieux fort de Kingston en Ontario. Mon objectif est de réussir à courir 66 km soit une moyenne de 11 km/h pour 10 tours à l’heure.

Cette course est ma récompense pour ma troisième qualification pour le marathon de Boston réussie en octobre lors du marathon de la Vallée-de-la-Rouge. Cet ultra est dans ma liste des courses que j’aimerais faire avant de mourir. C’est une course qui permet de méditer et de se vider la tête pendant 6 heures. Il y a supposément une ambiance de méditation. J’ai bien hâte de vivre cette expérience et je me suis d’ailleurs « pratiqué » pendant mes longues sorties.

Ma préparation a été de 4 à 5 entraînements par semaine pendant 14 semaines. Mon kilométrage variait de 50 km à 70 km par semaine. Beaucoup de travail de fractionnés durant la semaine et des longues sorties le weekend, dont une belle sortie de 60 minutes le samedi avec mon « gros » Yorkie.

De cette préparation j’ai vécu de beaux moments. Aller courir des 2h30 à 2h45 sur la piste cyclable des Draveurs entre Kazabazua et Gracefield et pratiquer la méditation, pratiquer ma présence au moment présent, me concentrer sur ce que la nature a de plus beau à m’offrir, c’est tout simplement zen. Une belle expérience que je vais certainement intégrer dans mes prochaines préparations. De ces sorties, je revenais fatigué physiquement, mais plein d’énergie au niveau mental. Très content d’avoir vécu cette expérience.

Nous avons eu un printemps pluvieux et c’est ce que j’ai trouvé le plus difficile toutes ces longues sorties sous la pluie. J’ai eu plusieurs problèmes d’ampoules au pied avec l’eau qui s’accumulait dans mes souliers et les bas trempés. Ce ne sont pas là de belles sensations. Toutefois, je dirais que cette préparation a été similaire à une préparation marathon. Le jour de l’épreuve, je vais courir à 5’27 au km au lieu de 4’46 au km. Ce qui fait que je devrais, en théorie, faire 66 km en 6 heures au lien de faire 42,2 km en 3h20.

J’avais inclus dans ma préparation deux courses de 10 km. J’ai fait le défi des entreprises où je suis arrivé en retard de 4 minutes pour le départ en raison de l’appel de la nature avant la course et j’ai fait, ce weekend, le 10 km au marathon d’Ottawa. Ce 10 km m’a causé bien des soucis avec un point de côté dès le 4ième km. C’est long courir un 10 km dans la douleur. J’ai quand même réussi a faire 44’27 et terminé 405 sur 9400 personnes. Après tout ces entraînements sous la pluie, courir sous un soleil de plomb n’a probablement pas aidé.

10km_ottawa

Faut que je mentionne que l’organisation du marathon est tout simplement impeccable. J’ai participé à plusieurs courses dans ma vie et l’organisation du marathon d’Ottawa est dans une classe à part. La remise des dossards a super bien été, des secondes d’attentes pour moi. Tout au long du parcours, il y a des gens pour nous encourager. À la fin, une grande équipe de bénévoles favorise la circulation et je peux sortir rapidement de l’ère d’arrivée pour me ravitailler. Bref, c’est super bien géré, mes félicitations !

Le long du parcours, j’aime faire des interactions avec la foule surtout encourager la jeunesse, voir les photos ici. Je me dis que si un jeune se déplace pour venir encourager les coureurs et qu’il me tend la main, je vais répondre à cette invitation. Il y a deux photos où l’on voit bien ce genre d’interactions que j’ai eu avec les jeunes. Je suis très content de ces photos. Ça démontre bien mon état d’esprit pendant une course. Je m’amuse comme un fou.

Je n’ai donc pas fait le marathon cette année à Ottawa, mais le lendemain de mon 10 km, je suis allé courir quelques kilomètres avec mes amis Lucie et John Marc. Ils effectuaient leur premier marathon et je m’étais porté volontaire pour le ravitaillement. Sur la photo, nous pouvons voir qu’un Powerade froid a été très apprécié. Merci Norm pour la superbe photo. Mes félicitations Lucie et John Marc pour votre premier marathon. Vous avez travaillé fort pour réussir cet exploit. Bonne récupération !

ravitaillement

J’avoue que de ne pas courir le marathon m’a manqué. Je voyais les coureurs défiler devant moi et j’avais le goût d’être dans la course. Je vais m’inscrire dès que possible pour l’an prochain car j’aime mieux être un participant qu’un spectateur. Toutefois, cette année, j’avais un autre projet en tête.

Samedi 3 juin, ce sera le grand jour de ce projet. C’est fou comme le temps passe vite. Il y a 14 semaines, je voyais ça loin cette date. Maintenant que je suis rendu à quelques jours, je trouve que tout ça s’est déroulé trop rapidement. C’est certain, que j’aimerais avoir eu plus de temps pour me préparer surtout qu’un rhume a perturbé ma préparation. Courir sous la pluie a des effets secondaires !

Alors c’est samedi que je vais passer de la théorie à la pratique. Ma préparation étant fait, il ne me reste qu’à me reposer et bien manger. Je vais aussi faire le plein de glucides au yogourt Grec et prendre mon jus de betterave mercredi, jeudi et vendredi pour faire le plein, c’est mon EPO naturel … et c’est légal !

winterman 2014-1

Je vous reviens la semaine prochaine avec un compte rendu de mon premier 6 heures …

 

 

 

Publicités

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Fin de ma préparation pour mon 1er ultra marathon à Kinsgton

  1. campagnarde dit :

    Encore un beau défi ! Tu vas y arriver, j’en suis sûre !

  2. François dit :

    Salut Luc ! Toujours content de lire tes billets. Ils sont moins fréquents mais toujours pertinents. Comme je ne suis pas allé à Ottawa cette année, on a pas pu se voir. Je suis donc heureux de voir les photos de ta course et celle du lendemain prise par Norm. Mais laisse moi te dire que je vais retourner à Ottawa car c’est le plus beau marathon au Canada. On va sûrement pouvoir partager un repas . Je te souhaite un beau 6 heures. Vas y mollo. J’en au déjà fait un dans mes bonnes années (2 heures 59 au marathon). Je l’avais fait à 6:00 min/km juste pour faire le temps de 6 heures, donc 60 km. Je n’avais eu aucun problème ni douleur. Amuse toi bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s