La vélo route des Draveurs entre Messines et Gracefield, un moment de pur bonheur


Lorsque j’ai construit le chalet en 2012 à Kazabazua, j’avais choisi son emplacement pour la piste cyclable qui est à proximité. En vacances, je peux m’adonner à mes sports favoris, soit la course à pied et le vélo. J’espérais qu’un jour la piste cyclable soit asphalté. Une partie de mon souhait s’est réalisé cet été.

Des travaux d’asphaltage ont eu lieu sur la section nord, soit de Messines vers Gracefield de la piste cyclable. J’avais déjà fait une série d’articles dans le passé sur la portion sud, soit de Gracefield vers Low :

https://trainingforboston.wordpress.com/2013/08/16/la-veloroute-des-draveurs-partie-1-de-3/

https://trainingforboston.wordpress.com/2013/08/18/la-veloroute-des-draveurs-partie-2-de-3/

https://trainingforboston.wordpress.com/2013/08/20/la-veloroute-des-draveurs-partie-3-de-3/

J’avais vu des photos de ce nouveau tronçon asphalté. Je trouvais que c’était tout simplement magnifique. J’ai décidé d’aller faire un tour pour constater avec mes yeux. Je ne fus pas déçu. Une belle découverte pour moi à partager !

Le 25 juillet, j’enfourche mon vélo pour un safari photos en direction de ce tronçon asphalté. Je me stationne le long de la route 105 et je fais quelques kilomètres en vélo sur l’accotement pour me rendre à la polyvalente de Gracefield.

polyvalente_gracefield

Je constate qu’il y a du stationnement et j’aurais pu me rendre en voiture. C’est une indication que je n’y vais pas souvent dans cette section. En arrivant, ça sent le bitume qui chauffe encore.

cyclo_route_messines_gracefiled_draveur

Vous voyez-ça ? De l’asphalte neuve ! OMG que ça roule bien ! Toute une différence de sensations en comparaison des routes du Québec.

Dans les premiers kilomètres, je suis tellement absorbé par les sensations de la route que j’oublie de prendre des photos, juste qu’à ce que j’arrive au lac Castor.

lac_castor_draveur

Tout le long du parcours entre Messines et Gracefield, ce n’est que des paysages à couper le souffle.piste_cyclable_draveur

Il y a également des haltes pour prendre une pause ou un pine-nique.

lac_grant_draveur

La piste cyclable offre une super vue tout au long du parcours et nous sommes vraiment à proximité de l’eau, surtout près du lac Blue Sea. En roulant, je sens la brise du lac qui me rafraîchit et ça sent bon l’air frais.

messines_gracefield_draveur

J’anticipe déjà l’automne lors des coloris automnaux, je vais revenir.

blue_sea_draveur

Ce n’est pas très achalandé, encore, alors c’est le temps d’en profiter. Le lac Blue Sea est magnifique.

halte_lac_blue_sea_draveur

La vélo route des Draveurs, c’est un trajet de 80km entre Maniwaki et Low. Par contre, pour l’instant, seulement le tronçon entre Messines et Gracefield est asphalté. Cette section est d’un peu plus de 21 km de pur bonheur. Je ne peux m’empêcher de penser que c’est un tracé parfait pour un marathon. Il y mêmes des installations à la Polyvalente de Gracefield et des chiottes le long du parcours. Tout y est ! Je ne veux pas me lancer dans l’organisation de marathon, mais je lance l’idée.

messines_eau_draveur

À la salle municipale de Messines, il y a une source et c’est possible de prendre de l’eau afin de bien remplir les bidons. J’ai appris, lors d’une autre sortie, qu’il y a un stationnement tout près. De cette manière, il est possible de prendre la piste cyclable de cet endroit.

messines_piste_cyclable_draveur

C’est à Messines que ça commence, genre « drette-là » ! Une belle randonnée en vélo et il ne me reste que le retour vers Gracefield.

Comme dans tout moment de bonheur, il y a parfois un petit incident pour nous rappeler que ce que nous avons vécu était tout simplement super. Sur le chemin de retour, je fait la rencontre de cet épais, super alpha-automobiliste qui décide d’utiliser la piste cyclable comme stationnement.

epais_automobiliste_piste_cyclable

Ce n’est pas comme s’il manquait de place de stationnement à la campagne. Les parcomètres ne sont pas encore implantés dans le bois. Ceci me fait dire qu’il y a encore de l’éducation à faire avec ces épais de gros caves d’automobilistes qui utilisent les pistes cyclables comme stationnement.

Lorsque je roule sur la grand route, je me fais parfois crié des insultes pour me dire d’aller dans les pistes cyclables. Une fois dans les pistes cyclables, c’est certainement le même genre de gros cave qui me lancent des injures et qui utilise les pistes cyclables pour se stationner. Cherchez l’erreur ! La planète doit lui appartenir.

Sans ce désagrément, 100% de la vélo route des Draveurs entre Messines et Gracefield est un moment de pur bonheur. J’ai bien hâte à l’automne pour rouler dans un paysage champêtre avec toutes ces couleurs. Je me promets bien d’aller l’explorer et de prendre quelques photos. Je vais les partager.

Entre-temps, je vais profiter de ce nouveau tronçon au maximum …

 

Publicités

5 commentaires sur “La vélo route des Draveurs entre Messines et Gracefield, un moment de pur bonheur

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :