Reprise du blog en confinement


Voilà presque que 3 années que c’est le silence complet sur mon blogue, mon dernier article datant de juillet 2017. Lors de ma course à pied ce matin, je me suis mis à penser que cette période de confinement, en raison de la COVID-19, serait le moment idéal pour reprendre du service avec mon blogue. Je passe quand même 23 heures sur 24 dans la maison.

Voyez-vous, lorsque je cours je pense. Je laisse mon cerveau s’évader et ça m’amène dans toute sorte de direction, non pas vers une route, mais dans mes pensées. Hier soir, je me suis tapé un marathon de films. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’ai agis de la sorte. Toutefois, ce matin, en courant et en pensant, je me disais que c’était franchement inutile ce que j’avais fais. Je pourrais faire autre chose, comme écrire mon blogue.

Je vais reprendre du service avec quelques publications sur mes entraînements, mes courses et ma planification des entraînements. Malgré le temps qui passe, mon objectif est toujours le même soit de me qualifier de nouveau pour le marathon de Boston. J’ai fait le marathon de Boston en 2015 et c’est de loin l’expérience la plus extraordinaire en course à pied que j’ai vécu. J’ai par la suite réussi d’autres qualifications, mais il me manquait quelques secondes pour réussir à y retourner. Les standards sont rehaussés et malgré le fait que je fais de bonnes performances, ce n’est pas suffisant. Je continue ma quête du standard pour Boston.

Je me suis fait aussi très discret avec mes entraînements. Il y avait un temps où je publiais mes entraînements sur Dailymile et sur Twiter. J’ai finalement arrêté ça. Je fais mes entraînements sans publication et bien discrètement maintenant.

On dirait qu’avec le temps, je me suis retrouvé à vivre une démarche très personnel avec la course à pied. C’est devenu un moment de méditation et de recueillement sur moi-même.

Dans le fond, ce que je suis en train de vous partager c’est que l’objectif est le même, mais lorsque je cours, ce n’est plus pareil. Il y a en moi un profond désir de repousser mes limites tout en prenant le temps d’apprécier le moment présent. Ça peut paraître aux antipodes ces deux éléments-là, mais ça ne l’est pas. Ce qui est devenu important pour moi n’est pas le chrono, le nombre de répétitions, la distance ou la vitesse à laquelle j’ai fait mon entraînement, mais les bienfaits que me procure mon entraînement. Ces bienfaits sont autant physique que psychologique.

Je vais donc vous partager de nouveau certains faits marquants de mes trois dernières années dans les prochains jours. J’espère que vous allez aimer.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Luc

10 commentaires sur “Reprise du blog en confinement

  1. Je suis content de cette reprise de ton blog. Tu fais bien de garder ta quête de Boston car tu es si proche du standard. Moi, je suis trop loin mais j’ai toujours des quêtes. Oui, on peut courir pour notre santé et c’est très bien. Mais quand on a une quête dans notre course à pied, c’est encore mieux. Au plaisir de lire tes prochains billets mon ami !

  2. Trop bien ! Que de souvenirs ensemble ! J’attends que ça ! 😉👍

  3. En voilà une bonne nouvelle ! Bonne reprise sur ton blog, et bonne chance pour la qualif pour Boston. Quel beau défi !!!

  4. C’est une bonne nouvelle ! Je te dois une grande partie de ma motivation pour faire un marathon et tes écrits m’aideront sûrement pour le prochain. Courir doit rester un plaisir mais avoir un objectif aide à aller plus loin.
    Bonne préparation pour la qualification du marathon de Boston.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :