Marathon de la Vallée de la Rouge pour profiter de l’automne


brouillard marathon 2J’aime bien l’automne pour courir car les températures sont idéales et les paysages sont tout à fait remarquable. C’est dans cet état d’esprit que j’ai décidé de participer au Marathon de la Vallée de la Rouge tenu le 12 octobre. De plus, comme je trouve que je suis en grande forme, je tente ma chance afin de réussir mon standard pour Boston en 2016.

J’avais une petite idée du parcours de ce marathon car je l’avais déjà fait en partie en vélo lors de vacances. Le parcours se retrouve sur la piste cyclable du Petit Train du nord. Nous retrouvons une succession de faux plat à 1 ou 2%. Je me disais que 1 ou 2% c’est presque plat sauf que lorsque tu te retrouves à courir sur un faux plat ascendant de 1,5% sur 7 km, ceci est quand même un bon challenge sur les mollets.

La préparation

J’ai fait une préparation sur 12 semaines. Mes entraînements sont composés de fractionnés courts, de tempo à l’allure du 10 km et de longues sorties de 25 à 28 km. J’avais pleinement confiance en la recette. Ce programme m’a permis de faire 3h19 en mai à Ottawa.

Néanmoins, pour plusieurs raisons, j’ai éprouvé des difficultés avec ma motivation. De telle sorte, je n’ai complété que 2 de mes 6 longues sorties prévues. Mon cerveau n’arrivait pas à comprendre pourquoi je me tapais de longues sorties en pleine chaleur d’été. De plus, j’ai eu droit à toute une mutinerie de la part de mon corps avec des maux de dos. Heureusement, mon physio à réussir à restaurer l’ordre et enrayer les tendinites.

En conséquence, j’ai ajusté mon programme pour un objectif de 3h23. Je sais que ce sera limite afin que mon inscription ne soit acceptée pour Boston 2016 avec un tel temps. Pour 2015, les coupures ont été à 3 heures 23 minutes et 58 secondes dans ma catégorie de 45 à 49 ans.

Le brouillard

brouillard marathon 1Le brouillard était dense. Juste conduire ma voiture pour me rendre à l’événement a été une épreuve. Lorsque je regardais ce brouillard, je me demandais bien comment faire pour bien voir le parcours. L’organisation a décidé de retarder l’heure du départ, avec raison. Nous devions débuter à 8h, mais le brouillard à changer les plans.

 

brouillard marathon 3Après plusieurs reports du départ, vers 9h15, l’organisation demande aux marathoniens de se rendre près des estrades. Je m’attend à ce que le marathon soit annulé et comme il fait très froid, je suis bien habillé avec tous mes vêtements. Les premiers mots de l’organisateur vont dans ce sens. Il nous dit que ce n’est pas pour annoncer un départ, mais qu’il commence à se faire tard … puis son cellulaire sonne. Il revient quelques minutes plus tard en disant  » le départ est dans 5 minutes ». L’organisation a reçu les autorisations nécessaires des responsables du Ministère du transport du Québec. Je cours à l’auto pour enlever mes vêtements chaud et manger un peu. Cela fait quand même plus de 5 heures que j’ai mangé.

La course

L’organisation est impeccable. Sur les lieux, il est possible de sentir que la communauté a une fierté d’organiser un tel événement. De plus, nous pouvons voir une mobilisation régionale car les différentes municipalités concernées sont présentes, les clubs sociaux ont délégués des bénévoles et les citoyens sont présents le long du parcours pour encourager les coureurs. En tant que coureur, c’est motivant.

J’arrive finalement quelques secondes avant le départ afin de conserver ma chaleur corporelle. Le départ est donné vers 9h30. Un gros 90 minutes d’attente, justifié, mais j’espère quand même que je ne vais pas en souffrir en fin de course.

Dès le départ, je prend mon rythme. Je suis seul en 8ième position. J’accélère un peu pour rejoindre 2 coureurs. Je fait connaissance avec Claude et Christian. Nous allons passer près de 28 km ensemble. Il y a une belle camaraderie dans le monde de la course. Nous discutons de marathons, de nos objectifs, de notre motivation à courir, bref de bons moments sur le parcours.

Cette camaraderie est possible car la compétition n’est pas avec les autres coureurs lors d’un marathon. Tous les trois, nous avons un objectif de temps à réaliser. Tous les trois, nous voulons aller à Boston en 2016. Notre compétition, c’est en nous. Nous nous entraidons en dictant l’allure et en nous encourageant mutuellement. Lorsque Claude échappe ses gants, j’arrête et les ramassent pour lui et on reprend la course. Malgré les encouragements, Christian nous souhaites bonne course après le demi et je file avec Claude. Le rythme est bon, nous dépassons d’autres coureurs et nous nous dirigeons vers un temps de 3h21. Vers le 28km, c’est Claude qui me souhaite bonne fin de course. Je me retrouve en 4ième position. Vers le 34 ième km, je suis rejoint par Jasmin. Nous courons côte à côte en silence. L’énergie est conservée pour la course et non le dialogue. Vers le 37 ième km, c’est à mon tour de souhaiter bonne fin de course à Jasmin. Il conservera le rythme pour terminer en 3h21. Pour ma part, je laisse filer 12 secondes par kilomètre. Je croise le fil d’arrivée en 5 ième position avec un temps de 3h22’36. J’ai réussi mon pari. J’ai fait mieux que le standard pour me permettre d’aller à Boston en 2016. Ça m’a pris 4 ans pour la première qualification et je viens d’en faire 2 en 5 mois. Je suis gonflé à bloc.

Après le marathon, je demeure près du fil d’arrivée pour accueillir mes compagnons de route du moment. Jasmin vient me féliciter pour ma course et je fais de même. Dommage que je ne me sois pas accroché que je lui dis. Claude réussira son standard pour Boston par plus de 12 minutes alors que Christian devra se reprendre. Tous les quatre, nous sommes satisfaits de notre course. Nous nous souhaitons bonne chance pour les autres marathons et c’est possible que l’on se croise à Boston en 2016.

Prochain objectif – Boston 2015

En vue de ma préparation pour Boston en avril 2015, je compte faire une coupure de 2 ou 3 semaines en octobre. Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir tenir. Puis je fais une remise en forme jusqu’à la mi-janvier. La préparation pour Boston débutera à cette période, dans les moins 30 degrés Celsius, pour 12 semaines. Je ne pense pas avoir des problèmes de motivation lors de ma prochaine préparation. Il y a tellement longtemps que j’attends ce moment.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Course à pied, Général, Marathon, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Marathon de la Vallée de la Rouge pour profiter de l’automne

  1. vinvin20 dit :

    Superbe résultat!! Tu dois être aux anges! Et tu trouves la force de discuter durant le parcours. Chapeau! Le brouillard d’automne ne t’as pas perturbé, tu as filé droit. Bravo cousin!

  2. campagnarde dit :

    Tu as fait une belle course et de belles rencontres malgré le mauvais temps. Bravo Luc !

  3. Gilles Lamontagne dit :

    BRAVO mon Luc pour ta performance en étant qualifié pour 2016 à Boston, cela va t’enlever du stress pour celui de 2015.

  4. Louis-Philippe Beaudin dit :

    Boston en avril 2015…Nicole et moi on s’est dit pourquoi ne pas y aller pour visiter cette très belle ville et en profiter pour fêter ton premier marathon bostonien.

  5. François dit :

    Tu as maintenant la recette pour te qualifier pour Boston. Va falloir que je demande ton programme . Toutes mes félicitations !

  6. Renald piché dit :

    C’est super Luc ! Toutes mes félicitations. Peut-être qu’on fera le voyage à Boston ensemble un jour?

  7. Camiilleeee dit :

    Super ce chrono, felicitations🙂

  8. Oh yes Luc, vraiment de toute beauté de te voir confirmer tes nouveaux standards! Bonne récup et repos (je suis moi aussi en repos après Bromont).

  9. Martin A Roy dit :

    Félicitations Luc! Merci d’avoir partagé ces moments mardi matin. Je ne connaissais pas l’impact du résultat de ton marathon… Encore BRAVO LUC!!!

  10. Rohnny dit :

    Bravo Luc pour cette belle performance, tu le mérites bien😉

  11. Félicitations pour le chrono. Je pense que vous pouvez avoir super chrono à Boston, vu les performances que vous avez fait ces 5 derniers mois.

Les commentaires sont fermés.