Autopsie d’un 4 secondes


J’avais complété ma demande d’inscription pour le marathon de Boston le 21 septembre dernier. Mon standard dans le groupe g’âge des 45-49 ans est de 3h25. En octobre 2014, j’avais fait un marathon dans un temps de 3h22 et 36 secondes. Avec 2 minutes 24 secondes de « lousse », j’étais confiant de courir mon second Boston en avril 2016.

Toutefois, le verdict est tombé le 30 septembre :

no_boston

Je suis refusé par 4 secondes, l’organisation a accepté les inscriptions jusqu’à 3h22 et 32 secondes. J’étais carrément bouleversé voire presque en état de choc.

C’est tout un deuil que j’ai eu à vivre. Pour l’avoir fait l’an passé, Boston, c’est une expérience incroyable, le summum du festival de la course à pied. Tu partages le bitume avec les meilleurs coureurs au monde. Incroyable comme sensation … mais ce sera pour une prochaine fois.

Entre-temps, j’ai revisité ma course de qualification de l’an passé. Je me demandais bien ce que j’aurais pu faire de différent et où j’ai perdu ce 4 secondes. Ce fut une véritable torture mentale que je me suis infligé. Je n’arrivais pas à m’en débarasser. Oui le départ a été retardé de 90 minutes en raison du brouillard. Bon, j’ai peut-être passé trop de temps à un point de ravitaillement et abuser du Gatorade. Ah non, je sais, je n’aurais pas dû ramasser les gants que le coureur devant-moi avait échappé. Tout de même, je fais le bon samaritain et je ne vais pas à Boston. Bah non, ça rien à voir tout ça. Les temps sont simplement très fort cette année.

J’ai finalement capitulé dans la recherche d’une réponse en me disant que les gens ont couru rapidement l’an passé. Ils l’ont mérité cette expérience et si je veux reprendre ma place à Boston, je dois travailler encore plus fort.

En bout de ligne, je me console en me disant qu’il y a des gens qui ont été refusés par une seconde. C’est 4 fois pire que ma situation. Ça doit être atroce de vivre cette déception. Enfin, pas si atroce que ça, y a pire dans la vie, et c’est juste une course. Je dois quand même me faire à l’idée que lors du troisième lundi d’avril, je serai assis à mon bureau en train de surveiller le marathon de Boston en ligne. Ce n’est pas ce que je voulais, mais c’est comme ça.

Oui, c’est ça, je vais devoir travailler encore plus fort et pour pouvoir vivre un beau Boston en 2017.

Advertisements

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Marathon de Boston. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Autopsie d’un 4 secondes

  1. C’est vraiment, vraiment fort cette année. Je n’aurais jamais pensé que ça irait jusque là. Je sais que tu vas te reprendre par contre!

  2. Gwen dit :

    4 secondes je sais combien cela peut être rageant…. J’ai raté un concours pour 4 secondes de trop au circuit sportif…. Ca semble énorme et en même temps si peu….
    Mais je pense qu’il est inutile de tout analyser….
    Aller go pour Boston en 2017 maintenant!!!!!!

  3. Stephane Garceau dit :

    Luc c’est effectivement très décevant 4sec. Moi j’avais réussis ma qualif. par 1 sec. il me manque 2min 31sec. Luc Boston nous attends en 2017. Stéphane G. le gars qui à marcher avec toi après le marathon d’Ottawa. Bonne chance et on se donne rendez-vous pour Ottawa 2016.

  4. gilles lamontagnre dit :

    Tu n’as pas à te sentir coupable mon Luc, c’est tout simplement le fruit du hasard ce qui vient de se produire en étant refusé par 4 secondes et dit-toi qu’il n’arrive jamais rien pour rien et que tu vas y aller en 2017 j’en suis persuadé. bonne chance dans ta préparation.

  5. François dit :

    Quand tu parles d’état de choc, c’est tout à fait normal dans ta situation. Cependant, comme je te connais , je suis certain que cette déception va te fouetter et que tu vas retourner à Boston. Comme ça, le titre de ton blog va garder encore plus son sens 😊

  6. Runner λ dit :

    J’ai pensé à toi fin septembre quand j’ai vu sur Runner’s World que le cut-off pour Boston 2016 était 2’28 » en dessous du standard. Je ne me souvenais pas exactement de quelle marge tu avais, et manifestement ce n’était pas assez.
    Mais comme tu dis, c’est juste une course, et celle-là tu as la chance d’y avoir déjà participé. Avec mes chronos sur marathon il me faudrait avoir 30 ans de plus pour espérer me qualifier 🙂

  7. campagnarde dit :

    Je comprends ta déception Luc, mais tu es un battant et tu vas te qualifier de nouveau.

  8. Roch Courcy dit :

    Oh wow ! Je comprends ta déception, 4 secondes, c’est enrageant. Je suis confiant pour toi en 2017. On se croise à Ottawa en mai prochain !

  9. Rohnny dit :

    C’est une triste nouvelle et je comprends ton mécontentement mais je suis certains que tu vas rebondir rapidement 🙂

Les commentaires sont fermés.