Mon histoire au marathon d’Ottawa 2015 et le #DéfiScotia


Lors de mon dernier billet, j’ai présenté brièvement les histoires de quelques personnes lors de l’épreuve du marathon au marathon d’Ottawa Banque Scotia. Des gens que j’ai côtoyé lors du weekend ou suivi leurs périples sur les médias sociaux. Je trouvais ça important d’écrire sur ce sujet. Chaque coureur a une petite histoire lors de ce marathon et c’est bon de les entendre. Nous avons toutes et tous notre petite motivation qui nous fait sortir beau temps, mais surtout mauvais temps. J’ai bien aimé l’exercice, je vais le refaire.

Pour ma part, suite au marathon de Boston, j’avais de sérieuses raideurs musculaires aux jambes. Je me suis fait mon propre plan de traitements. J’avais planifié 3 visites chez le physiothérapeute, 2 visites chez une thérapeute sportive et finalement 2 visites chez mon chiro. Tout ça en 4 semaines. Méchant traitement choc !

Heureusement,  j’ai retrouvé mes jambes le jeudi. Je pouvais donc entrevoir courir mon 17ième marathon sans douleur le dimanche. Quel soulagement !

Lire la suite « Mon histoire au marathon d’Ottawa 2015 et le #DéfiScotia »

Marathon de la Vallée de la Rouge pour profiter de l’automne


brouillard marathon 2J’aime bien l’automne pour courir car les températures sont idéales et les paysages sont tout à fait remarquable. C’est dans cet état d’esprit que j’ai décidé de participer au Marathon de la Vallée de la Rouge tenu le 12 octobre. De plus, comme je trouve que je suis en grande forme, je tente ma chance afin de réussir mon standard pour Boston en 2016.

J’avais une petite idée du parcours de ce marathon car je l’avais déjà fait en partie en vélo lors de vacances. Le parcours se retrouve sur la piste cyclable du Petit Train du nord. Nous retrouvons une succession de faux plat à 1 ou 2%. Je me disais que 1 ou 2% c’est presque plat sauf que lorsque tu te retrouves à courir sur un faux plat ascendant de 1,5% sur 7 km, ceci est quand même un bon challenge sur les mollets.

Lire la suite « Marathon de la Vallée de la Rouge pour profiter de l’automne »

L’expérience de Renald et son premier marathon au Manitoba


Renald Piche marathon WinnipegChers lecteurs du blog à Luc, même si cela fait plus de trois semaines depuis le Marathon du Manitoba, mon tout premier, je vous présente mon récit. C’était le 15 juin, quelques jours après avoir célébré mon 56e anniversaire de naissance. C’est un rêve qui a débuté environ quatre mois plus tôt, en février, avec une idée folle.

Depuis le début, et sans cesse depuis, Luc a été d’un appui indéfectible. Mon objectif était simple et explicite : me mettre en très bonne forme physique tout en évitant les blessures. Le Marathon du Manitoba devenait donc le but qui ferait en sorte que je ne pourrais tricher par rapport à mon programme d’entraînement et mon alimentation.

Lire la suite « L’expérience de Renald et son premier marathon au Manitoba »

Entretien avec un coach sur les différences entre un coach et les programmes


Plusieurs ouvrages sont des références dans le domaine de la course à pied. Ces livres permettent aux coureurs de se préparer à réaliser leurs objectifs. Pour ma part, depuis quelque temps, je suis un adepte de Run Less Run Faster avec l’approche du 3 plus 2.

Il en existe plusieurs autres tel que Jean-Yves Cloutier avec Courir au bon rythme et les auteurs américains tel que Jeff Galloway, Jack Daniels, Advanced Marathoning et les frères Hanson de l’école de Chicago. Nous retrouvons également Bruno Heubi en France. L’idée de ce billet n’est pas de recenser les différents programmes d’entraînement. J’ai voulu discuter avec un entraîneur professionnel des différences entre ces programmes d’entraînement et le fait d’avoir un coach personnel en course à pied.

IMG_7599

J’ai la chance de connaître Jean-Philippe Morency de KinO2 Consultation (http://kino2.ca/), un entraîneur professionnel spécialisé en course à pied. Je l’ai rencontré afin de discuter des différences entre ces programmes et un coach professionnel en course à pied.

Lire la suite « Entretien avec un coach sur les différences entre un coach et les programmes »

Seul le coureur sera juge de sa performance


Deux passionnés de la course à pied ont uni leurs plumes. Ce travail collaboratif met en lumière les tourbillons internes vécus lors d’une préparation marathon. Un tourbillon de questions qui vise à savoir qui se présentera à la ligne de départ. Nous vous invitons à lire :
 
Gigi  : http://lavieselongigi.com/ au féminin ;

gazelle

Certains coureurs naissent avec un superbe talent inné en course à pied. Je les appelle les gazelles.  La course à pied, lorsqu’ils l’incarnent, semble tout à fait naturelle. Leur foulée est fluide, leur visage détendu et tout semble tellement facile. Ces coureurs vont attaquer un plan d’entraînement et en à peine huit semaines, ils vont réussir des temps plus qu’excellents. C’est le talent à l’état pur qui s’exprime.

Pour d’autres coureurs, le talent ne suffit pas pour exceller. Ces coureurs doivent constamment faire plus que ce que leur offre leur talent naturel. Ils se doivent de développer leurs habilités en course à pied. Seul le fruit des efforts, des répétitions, d’une technique de course au point, de sacrifices et de détermination, permettra à ces coureurs d’aller au delà de leurs limites naturelles et souvent, ils seront quand même derrière les gazelles.  Ils doivent être prêts à s’armer de la plus coriace des déterminations et à repousser leurs limites physique et mentale. Pourquoi? Pour peut-être, atteindre des résultats qu’ils ne pourraient autrement espérer que dans leurs plus beaux rêves.

J’envie les coureurs de la première catégorie et j’admire infiniment les coureurs de la seconde. Avoir un talent est un beau cadeau de la vie.  Devoir constamment repousser ses limites, en donner toujours plus, c’est quelque chose qui dépasse souvent l’entendement.

Et moi, quel coureur suis-je?

Lire la suite « Seul le coureur sera juge de sa performance »

Monologue sur ma remise en forme de cet été


J’ai le goût de vous parler un peu de ma remise en forme suite à mes blessures. J’ai le goût car ce fût difficile, j’ai dû persévérer pour y arriver. Je me dis que si cela m’est arrivé, et bien, ça peut arriver à quelqu’un d’autre.  On ne sait jamais, cela peut être encourageant pour quelqu’un de lire ce billet.

Pour ma remise en forme, je voulais dans premier temps faire une remise en forme des jambes. J’ai fait de la course en alternance avec de la marche, genre 5 à 7 minutes de course et une minute de marche. Après 4 semaines, je croyais mes jambes prêtes à tenir le coup. J’ai décidé d’accroître la distance.

Lire la suite « Monologue sur ma remise en forme de cet été »

Les procédures d’inscription du marathon de Boston


Les inscriptions pour le marathon de Boston débutent ce lundi 9 septembre à 10h. Pour 2014, le comité organisateur a décidé d’augmenter le nombre d’inscriptions pour le marathon de Boston. Ainsi, ce sera 36 000 coureurs qui fouleront le sol du Massachusetts le lundi 21 avril 2014 au lieu des 27 000 en 2013.  De ces 36 000 coureurs, 5 300 inscriptions sont réservées aux coureurs qui n’ont pu terminer l’épreuve en raison des attentats.

Lire la suite « Les procédures d’inscription du marathon de Boston »

Mon programme d’entraînement marathon sur 8 semaines


Ce programme d’entraînement pour mon prochain marathon le 3 septembre s’inspire de Run Less Run Faster avec la méthode « 3plus2 » Cette méthode comprend 3 séances de qualité en course à pied avec le vélo lors des récupérations actives. Je l’ai modifié sensiblement car les fractionnés et les courses de type tempo sont le reflet de mes allures pour une VMA de 16,6 km/h et non du 5km comme la méthode propose. Enfin, suite à mes lectures, les longues sorties sont inspirées de Advanced Marathoning (que je n’ai pas encore eu le temps de vous présenter). Ces longues sorties se situent près de l’allure marathon pour les sorties de 25 km et moins alors que pour les longues sorties de plus de 25 km, l’allure sera d’environ 30 secondes plus lente que l’allure marathon avec un 30 minutes en puissance vers la fin de la sortie.

Ainsi donc, la structure est de « 3plus2 », mes allures selon ma VMA et les longues sorties selon Advanced Marathoning … voilà, le programme est complet. Si le plan me semble trop lourd, je vais ajuster au besoin.

Lire la suite « Mon programme d’entraînement marathon sur 8 semaines »

Marathon d’Ottawa, Isabelle est qualifiée par 6 dixièmes de secondes


Je vous présente une belle histoire de persévérance de la part d’Isabelle. Lors du marathon d’Ottawa le 29 mai 2011, elle a réussi à réaliser son rêve.  Il s’agit d’une suite de son dernier récit.

Je l’ai invité à nous livrer son compte rendu de sa course. Voici donc son aventure lors du marathon d’Ottawa.

Un marathon c’est 42,2 km. Vous pensez ? Ce n’est pas tout à fait vrai. Car à moins d’être sur la bonne ligne, de prendre toutes les courbes selon la ligne de course de la mesure, le marathon d’un coureur est plus long que le 42,2 km du parcours. Je vous dis cela car c’est important pour ma qualification au marathon de Boston que j’ai réalisée lors du marathon d’Ottawa tenu le 29 mai dernier.

Mon meilleur temps sur marathon était de 3h54. Les gens me disaient que 4 minutes ce n’étaient rien. Ce n’est pas vrai aussi, c’est énorme pour une qualification.

C’est deux points étant abordés, voici mon compte rendu.

Lire la suite « Marathon d’Ottawa, Isabelle est qualifiée par 6 dixièmes de secondes »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑