Courir sur les graisses … de bacon


baconJ’aurais pu intituler ce billet : « Ode au bacon ». En effet, depuis que je me suis mis à consommer du bacon à la méthode Paléo, j’ai terminé en force mes marathons. Lors de mes quatre marathons de 2014, j’ai fait des temps de 3h30 au Winterman en février, 3h19 en mai à Ottawa, 3h41 en juin à Winnipeg et 3h22 en octobre. C’est quatre performances où je n’ai pas vécu de baisse d’énergie importante en fin de course avec une baisse de pression et accompagnée de sueurs froides. Ça c’était l’hypoglycémie qui nuisait à mes performances. À Winnipeg, je n’avais pas de jambes par contre.

bacon avocatJ’ai fait des tests lors de mes longues sorties. Je trouve que les longues sorties c’est fait pour expérimenter de nouvelles choses. À force d’expérimentation, j’ai finalement trouvé une formule qui me convient lors des marathons. Je prends 2 ou 3 œufs, du bacon et un avocat comme repas d’avant course. J’ai besoin de 3 heures pour une saine digestion et éviter les reflux gastriques. En course, je ne bois que de l’eau pour les premiers 25 km. Après 25 km, je débute ma consommation de gel à tous les 5 kilomètres. Cette stratégie d’alimentation en course me permet de conserver une allure raisonnable en fin de course.

Lors de mes deux marathons de qualification pour Boston, soit mes marathons d’Ottawa et de Rivière-Rouge, je n’ai que 4 et 6 minutes de différence entre le premier demi et le second. Je m’approche d’une course avec une allure maintenue tout au long du marathon. Je crois sincèrement que c’est le bacon qui est en cause.

Finalement, je suis tombé sur cet article du coach Cado. J’ai lu ma stratégie de course lors des marathons écrit par quelqu’un d’autre. Validation externe, c’est simple alors, ma folie est validée, je suis sain d’esprit. Tout est maintenant beaucoup plus limpide. Comme de la graisse de bacon bien chaude 🙂

Je croyais que tout avait été dit. Puis, j’ai trouvé le coton ouaté parfait :

2014-11-24 08.47.21

Il a autant de style que Bill Belichick lorsqu’il coache une partie des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Peu importe le style, c’est un gagnant avec une sixième participation au Super Bowl en 15 ans. Il doit manger du bacon. Les gagnants mangent du bacon. Le bacon est gagnant. BACON !

Désolé si je vous ai donné le goût de manger du bacon 😉

p.s. Faut pas toujours être sérieux dans la vie 🙂

BACON !

Crêpes Paléo pour mes longues sorties


Depuis que j’ai écrit que j’étais devenu un adepte du mode de vie Paléo, je me fais poser plusieurs questions. Une question qui revient souvent c’est de savoir comment je fais mes réserves de glucides pour mes longues sorties. Mais avant d’aborder ce sujet, vous avez certainement remarqué que j’ai mentionné « mode de vie » Paléo. En effet, je ne suis pas en train de suivre une diète et je ne suis pas non plus au régime. J’ai simplement décidé d’adopté un mode de vie prônant une saine alimentation, sans gluten et produits céréaliers, sans sucre ajouté et sans produit transformé. Je vous le dit, je me sens bien mieux et mon niveau d’énergie est beaucoup plus stable.

Lire la suite « Crêpes Paléo pour mes longues sorties »

Mon hypoglycémie utopique


chalet 2014 008J’ai enfin retrouvé ma routine tant recherchée dans ce billet. Elle revient au bon moment car c’est le Winterman dans moins de 5 jours. J’ai bien hâte de le courir de nouveau ce marathon. En préparation pour ce marathon, j’ai effectué plusieurs modifications dans ma préparation et entre autres, dans mon alimentation.

Depuis plusieurs années, j’éprouvais de sérieux problèmes avec mon énergie. De plus, j’avais des intoxications alimentaires mensuelles, qui entraînait ne frustration, un peu comme un abonnement à un mauvais magazine. J’avais beau avoir une saine alimentation et dormir plus de 10 heures par nuit, mon énergie était instable et j’avais une sensibilité importante à la nourriture. Pendant ces années, je blâmais mon hypoglycémie. J’ai vainement cherché maintes solutions pour stabiliser mon taux de sucre, mais peu importe les solutions mises de l’avant, je n’arrivais pas à récupérer adéquatement après l’effort. J’ai même été consulté des professionnels, mais rien n’a été diagnostiqué.

Bref, rien n’allait.

Lire la suite « Mon hypoglycémie utopique »

Nutrition, préparation avant et pendant après la course à pied (MEC 3 de 4)


En course à pied, la nutrition prend un tout autre sens. Ce n’est plus des pâtes, du riz ou du couscous, mais des glucides. Ce n’est plus des légumes, des épinards ou du chou de Bruxelles, mais des minéraux, du fer et du potassium. Pour progresser en course à pied, l’alimentation est notre source d’énergie.

En 2007, j’ai consulté une nutritionniste et elle m’a donné de merveilleux et simples conseils. Je les applique encore aujourd’hui. Je vous les livre dans ce billet, le troisième d’une série de 4 suite à ma conférence au MEC.

Lire la suite « Nutrition, préparation avant et pendant après la course à pied (MEC 3 de 4) »

Merci de vos commentaires


Vos commentaires ont été nombreux en réaction à cet article https://trainingforboston.wordpress.com/2011/01/13/une-vieille-connaissance/

Je suis étonné, inspiré et emballé.

Étonné de constater que plusieurs personnes ont eu dans leur vie un problème de poids.

Inspiré de voir que tant de gens font des efforts pour prendre soin de leur santé et maintenir une qualité de vie.

Emballé de sentir la runnosphère aussi active, fébrile et pétillante.

Comme on dit à Gatineau :

C’est cool à mort.

Une vieille connaissance


Cette semaine, j’étais à la recherche d’un article que j’avais classé dans mon ordi. En épluchant mes différents répertoires, je suis tombé sur cette vieille connaissance. C’est moi en 2003. Suite à une blessure récurrente à ma cheville gauche, j’avais abandonné l’activité physique. J’avais pris énormément de poids. Je suis passé de 86,4 kilos (200 livres) à 106,8 kilos (235 livres) en 18 mois. Cette photo de 2003 prise lors du mariage de mon frangin est une des rares photos de moi pendant cette période.

Lire la suite « Une vieille connaissance »

Brûler nos graisses


En ce retour du Temps des Fêtes, si vous cherchez à dépenser ces graisses accumulées, sachez que l’apport énergétique varie selon les types d’entraînement. L’apport énergétique provient de multiples sources au sein de notre corps. En course à pied, un coureur dépensera entre 700 et 1000 calories à l’heure selon l’intensité de la séance d’entraînement. Lors de ces entraînements, le coureur sollicitera d’abord les réserves énergétiques accumulées dans les muscles et par la suite les graisses. Toutefois, selon l’intensité de l’entraînement, l’apport énergétique variera.

Lire la suite « Brûler nos graisses »

Stratégies de course lors d’un marathon


Training for bostonÉtablir ses stratégies de course avant un marathon est un des facteurs qui vous permettra d’atteindre vos objectifs lors d »un marathon. Il faut cependant valider ces stratégies en entraînement. La journée du marathon, ce n’est pas la place pour vous de commencer à tester de nouveaux gels, une nouvelle paire de soulier ou des nouveaux vêtements. Non, pas du tout. Faites vos essais en entraînement afin d’éviter toute défaillance.

Lors d’un marathon, vous avez deux types de stratégies à établir et à valider. La première est votre alimentation pendant la course et la seconde votre allure de course.

Lire la suite « Stratégies de course lors d’un marathon »

Alimentation pour la course à pied


La route est longue pendant une préparation à un marathon. Plusieurs facteurs peuvent jouer en votre faveur ou contre vous. Bien que sur certain de ces facteurs nous n’avons aucun contrôle, nous pouvons grandement contrôler notre apport énergétique. Étant constamment à la recherche des meilleures pratiques en course à pied, j’ai consulté une diététiste/nutritionniste en 2007.

Lire la suite « Alimentation pour la course à pied »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑