Esquisse : les 10 commandements d’un marathon


J’ai couru un autre marathon et j’en suis fort heureux, mais je n’ai pas battu personne. Je ne rivalise pas avec les autres, mais uniquement avec moi-même. Par ces 10 commandements, je propose une première piste de réflexion sur l’éthique en course à pied.

commandements

Loin de moi la prétention de tout connaître et de tout savoir sur le marathon. Toutefois, avec l’effervescence des épreuves de courses, il importe d’avoir un code de conduite avant, pendant et après un marathon. Aussi bien faire en sorte que notre expérience et celle des autres soit la plus agréable possible.

1- tu n’auras qu’un seul plan d’entraînement
C’est important un plan d’entraînement, il en faut un, mais bien un seul plan et non plusieurs. Toutefois, ce plan peut être ajusté en cours de préparation pour modifier les allures ou les distances.

2- ton prochain tu ne jugeras point
Ce n’est pas tout le monde qui vise un temps précis. Peu importe ce qui motive les gens à courir, participer à un marathon est un exploit en soit. C’est important de le respecter. La compétition n’est pas autour de vous, mais en vous et avec vous !

3- ton dernier repas tu prendras plusieurs fois
Une alimentation adéquate est nécessaire en préparation marathon. Il importe de vérifier ce qui nous convient plusieurs fois avant la course. Il ne faut surtout pas se mettre à essayer la veille de course des trucs lus sur le net en pensant que ça va nous aider. Notre système risque de ne pas le prendre et c’est toute la préparation qui s’envolent.

4- des jours de repos tu t’accorderas
Le repos est une partie intégrante d’un plan marathon. C’est important d’en prévoir en bonne quantité pour refaire le plein d’énergie et éviter un sur-entraînement.

5- les organisateurs et les bénévoles, tu remercieras
Sans les bénévoles, les tarifs seraient encore plus élevés alors lorsque nous courons, un petit mot de remerciement leur fera un grand bien.

6- ton allure tu ne tueras point
Une saine gestion de l’allure te permettra de bien profiter de ton marathon. C’est ce qui s’apprend dans la préparation marathon et par la répétition. Il faut donc respecter les allures prescrits et ne pas chercher à épater la galerie en raison de l’excitation de la course. Le mur au marathon, il est réel !

7- le corral (sas) des autres tu ne voleras pas
C’est dangereux les départs ! Le chrono débute lorsque vous passez le tapis du départ alors il ne faut pas se mettre avec les coureurs plus rapides que vous car vous risquez une collision inutile pour tous. Choisissez le bon sas. De toute manière, le classement final impressionne juste les non-coureurs.

8- les ravitaillements tu n’abuseras point
Sur marathon, l’hydratation est importante, mais il ne faut surtout pas faire des abus. Prévoyez votre stratégie de ravitaillements en course. Votre corps ne devrait pas perdre plus de 2% de votre poids pendant le marathon. Et si vous vous arrêtez, tassez vous du parcours de grâce ou lever le bras en l’air pour signifier aux gens derrières vous que vous vous arrêtez.

9- des excuses tu ne trouveras point
Il y a plusieurs impondérables avant et pendant une course. Tu dis que tu aurais pu faire mieux alors prouve-le lors de ta prochaine course, mais ne nous casse pas les oreilles avec ta liste d’excuses. Si jamais, tu as besoin d’une liste, en voici une panoplie dans ce vidéo :

10-tu ne convoiteras pas les souliers, ni les allures, ni le GPS, ni les vêtements ou ni le corps des autres
Laissez faire ce que porte le voisin car vous êtes votre propre compétition. Ne dépensez pas d’énergie en enviant les autres et demeurer concentrer sur votre course.

Amen.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Esquisse : les 10 commandements d’un marathon

  1. cocoandco dit :

    C’est plein de bon sens tout ça, simple et efficace!!! merci….

  2. François dit :

    Très pertinent ! Merci Frère Luc ☺️

  3. campagnarde dit :

    Que de sagesse, Luc !

Les commentaires sont fermés.