Courir sur les graisses … de bacon


baconJ’aurais pu intituler ce billet : « Ode au bacon ». En effet, depuis que je me suis mis à consommer du bacon à la méthode Paléo, j’ai terminé en force mes marathons. Lors de mes quatre marathons de 2014, j’ai fait des temps de 3h30 au Winterman en février, 3h19 en mai à Ottawa, 3h41 en juin à Winnipeg et 3h22 en octobre. C’est quatre performances où je n’ai pas vécu de baisse d’énergie importante en fin de course avec une baisse de pression et accompagnée de sueurs froides. Ça c’était l’hypoglycémie qui nuisait à mes performances. À Winnipeg, je n’avais pas de jambes par contre.

bacon avocatJ’ai fait des tests lors de mes longues sorties. Je trouve que les longues sorties c’est fait pour expérimenter de nouvelles choses. À force d’expérimentation, j’ai finalement trouvé une formule qui me convient lors des marathons. Je prends 2 ou 3 œufs, du bacon et un avocat comme repas d’avant course. J’ai besoin de 3 heures pour une saine digestion et éviter les reflux gastriques. En course, je ne bois que de l’eau pour les premiers 25 km. Après 25 km, je débute ma consommation de gel à tous les 5 kilomètres. Cette stratégie d’alimentation en course me permet de conserver une allure raisonnable en fin de course.

Lors de mes deux marathons de qualification pour Boston, soit mes marathons d’Ottawa et de Rivière-Rouge, je n’ai que 4 et 6 minutes de différence entre le premier demi et le second. Je m’approche d’une course avec une allure maintenue tout au long du marathon. Je crois sincèrement que c’est le bacon qui est en cause.

Finalement, je suis tombé sur cet article du coach Cado. J’ai lu ma stratégie de course lors des marathons écrit par quelqu’un d’autre. Validation externe, c’est simple alors, ma folie est validée, je suis sain d’esprit. Tout est maintenant beaucoup plus limpide. Comme de la graisse de bacon bien chaude :)

Je croyais que tout avait été dit. Puis, j’ai trouvé le coton ouaté parfait :

2014-11-24 08.47.21

Il a autant de style que Bill Belichick lorsqu’il coache une partie des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Peu importe le style, c’est un gagnant avec une sixième participation au Super Bowl en 15 ans. Il doit manger du bacon. Les gagnants mangent du bacon. Le bacon est gagnant. BACON !

Désolé si je vous ai donné le goût de manger du bacon😉

p.s. Faut pas toujours être sérieux dans la vie🙂

BACON !

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Nutrition. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Courir sur les graisses … de bacon

  1. Moi, toutes mes bonnes performances se sont faites sur de la fondue au fromage. Donc, je ne suis absolument pas surpris que ça fonctionne sur du bacon. Pour le prochain Winterman, je vais tenter fondue au fromage la veille… et bacon le lendemain (je suis sérieux ici; je vais vraiment le faire!).

  2. campagnarde dit :

    et avec du chocolat, ça fonctionne aussi ?😀

  3. François dit :

    Pas certain que j’aurais le guts d’essayer ça 😄

  4. Rohnny dit :

    C’est décidé, demain matin je mande du bacon et des Oeufs avant la course de Hannut🙂

  5. Ping : La préparation vers le marathon de Boston a débuté | Training for Boston's Blog

  6. Julien dit :

    Le gras c’est la vie🙂
    Je vais passer par le rayon bacon lors de mes prochaines courses pour me faire des petits déjeuners de gagnant !

  7. Nath dit :

    Un déjeuner copieux !

Les commentaires sont fermés.