Les blessures ont leurs maux, mais je n’ai pas dit mon dernier mot !


Je suis en manque de compétition. Les blessures ont eu leurs mots (maux) à dire sur mon corps, mais je n’ai pas abandonné. Je vais faire un retour en entraînement et être à la conquête de nouveaux marathons et duathlons.

Crédit photo de xrun

Un récapitulatif sur les derniers événements qui m’ont mis hors-compétition. En mars 2012, je me suis blessé au dos lors de travaux de déboisement sur mon terrain. Par la suite, lors du marathon de Sudbury, je me suis blessé à l’ischio gauche.

Ensuite, j’ai pris une pause de course à pied et de vélo pour travailler à la construction de mon chalet à Kazabazua. Pendant cette pause, j’ai quand même fait 2 marathons, mais ce fut 2 épreuves difficiles. Drôle de pause hein ?

J’ai terminé les travaux au mois d’avril 2013.  À la fin des travaux, je me suis blessé au cou et je n’ai pas pu courir le marathon d’Ottawa. Après de multiples traitements de physio et de chiro, la blessure au cou m’a quitté, sans aucun chagrin de ma part.

Pendant l’été, je me suis remis à l’entraînement avec en tête de faire 2 ou 3 marathons à l’automne. Malheureusement, j’ai dû me faire opérer le 16 août à l’épaule gauche pour réparer une vieille cicatrice qui s’était ré-ouverte pendant les travaux de construction. Là, je pense que c’est terminé.  J’espère qu’avec tous ces entretiens, j’ai renouvelé la garantie sur mon corps. Ainsi donc, la machine est prête pour prendre la charge des entraînements qui m’amèneront vers de nouvelles compétitions.

Je me suis concocté une liste de compétitions pour les 12 prochains mois. Je n’ai aucune idée si je vais tous les faire. Pour l’instant, je me consacre à une remise en forme avec comme objectif de me préparer adéquatement pour mon prochain marathon en octobre, ce qui donne 7 semaines. C’est le meilleur moyen de faire monter la motivation.

L’ambitieuse liste :

  • 13 octobre 2013, le marathon des coloris automnaux à Cumberland (On) ;
  • 8 décembre 2013, le marathon intérieur à Québec ;
  • 16 février 2014, je récidive à conquérir le Winterman Marathon à Ottawa. Quoi ? Il  a juste les fous qui ne changent pas d’idée !!! ;
  • 25 mai 2014, la marathon d’Ottawa (objectif de 3h24’59 pour une qualification vers Boston) ;
  • Juin 2014, sprint duathlon lors du Triathlon de Gatineau ;
  • Juillet 2014, duathlon Olympique à Carleton Place ;
  • Août 2014, duathlon Olympique à Ottawa ;
  • Septembre 2014, Duathlon longue distance, demi Ironman lors du Canadian à Ottawa ;
  • Septembre 2014, Marathon de Montréal. ;

Avec tout ça, je vais accroître ma collection médailles 🙂

Il y a des périodes de récupération entre les compétitions. Je pense que c’est possible. Je cherche à obtenir mon « peak » lors du marathon d’Ottawa en mai et un autre « peak » lors du demi Ironman de duathlon en septembre. En somme, les autres compétitions c’est pour m’amuser ou pour des défis.

Un de ces défis, c’est le Winterman. Je sais, j’avais dit que je ne ferais plus jamais le Winterman, mais c’est plus fort que moi et je vais affronter l’hiver de nouveau pour aller conquérir ce marathon.

BostonStrongRibbon-thumb-200x323-100403Un autre défi, c’est que je reprends le flambeau vers Boston. Je vais de nouveau chercher à me qualifier pour le mythique marathon de Boston. En 2014, je change de catégorie d’âge, je passe de 3h15 à 3h25 comme temps de qualification. J’ai fait 3h28 à Philadelphie en 2011. Je pense que c’est possible de retrancher 3 minutes sur mon record personnel.

En conclusion, alors que j’étais en panne de motivation, j’ai fait des recherches pour trouver des vidéo qui m’inspirent. Je suis tomber sur une perle rare. Je vous dirais même que je me suis trouvé un nouveau gourou. Il s’agit de Eric Thomas, dit le Hip Hop Preacher. Dans une vidéo qui m’a inspiré, voire transformé, il mentionne que :

 » Pain is temporary. It may last for a minute, or an hour or a day, or even a year. But eventually, it will subside. And something else take its place. If I quit, however, it will last forever. « 

Malgré les difficultés des derniers mois, je n’ai pas abandonné mon rêve de courir la marathon de Boston. C’est toujours présent, je n’y peux rien, c’est plus fort que moi. Tant qu’à être dans les inspirations, je vous en partage une autre :

262549_594773430541564_1731137424_n

C’est assez d’écriture pour aujourd’hui, je vais aller m’entraîner. Voyez-vous, c’est que j’ai un rêve à réaliser.

Advertisements

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Course à pied. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les blessures ont leurs maux, mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

  1. Louis-Philippe Beaudin dit :

    Bonjour Luc,
    Cette image de toi m’a rejointe profondément et m’a bouleversé. Mais j’ai confiance en toi et en tes moyens. Un gourou peut-être inspirant mais je crois que tu es ton propre gourou. J’ai bien hâte de te parler de mes entraînements qui devrait débuter après les élections municipales. À ++

  2. Luc! Tu m’inspires toujours autant! Je suis tellement content de te lire! Super heureux de voir que tu vas mieux. Tu refais le Winterman? Hahaha! Trop comique! J’y serai, mais juste pour le demi cette année.

  3. kejaj dit :

    Tu n’a pas été gâté depuis 1 an et demi. Vu ta liste de course, j’ai hâte de lire tout ça. Bon courage pour la suite de tes aventures

  4. François dit :

    Superbe billet Luc ! La motivation au top, j’aime ça .

  5. Alain dit :

    De beaux défis en perspective. C’est souvent ce que ça nous prend pour persévérer pendant les entraînements difficiles. Bonne préparation!

  6. Rohnny dit :

    Bravo Luc, j’adore ton positivisme, je suis avec toi en pensée pour que tu puisses réaliser tous tes projets… Allez Luc… Go go go 🙂

  7. campagnarde dit :

    Tu as toujours cette volonté qui m’inspire. Moi qui n’aimait pas courir, j’ai tenté mes premières petites courses locales et je viens de m’inscrire à un club de course à pied.
    Comme tous tes fans je dis « go go go Luc ! » et encore bravo et merci

Les commentaires sont fermés.