Le marathon d’Ottawa s’en vient et ma condition physique s’en va.


Oui, un drôle de titre ! Ça ne va pas ensemble et je le sais. Voyez-vous, il y a quelques semaines, j’ai terminé l’installation des armoires de cuisine.

photo cuisine

 

Par le fait même, les travaux de construction sur la résidence secondaire ont pris fins. Il reste encore des travaux de finition à faire, des retouches ici et là, mais cette maison est habitable, confortable et c’est tellement paisible. Quelle profonde joie cette maison ! Du coup, j’ai décidé de prendre du repos. Depuis ce temps, mon corps vague à la dérive.

Mentalement, j’ai le goût de courir et lorsque je parle de course à pied mes yeux pétillent encore et toujours et je me sens vibrer à l’intérieur. Toutefois, mon corps est fatigué. Très difficile pour moi de courir en ce moment. Ma préparation pour le marathon d’Ottawa est inadéquate et je ne vois pas comment en moins de 3 semaines je vais pouvoir me remettre en forme.

etirement du couDans tout cela, j’ai mal au cou. Je ne sais pas trop comment je me suis infligé cette blessure. C’est peut-être en glissant sur la glace qui recouvrait le trottoir, pendant les travaux ou un résultat du stress de la construction. Ce que je sais, c’est que je suis aux prises avec des maux de tête lorsque je fais une longue sortie. Je crois donc que c’est terminé pour moi le marathon d’Ottawa à la fin mai. Je continue les traitements de chiro et de physio (en référence à la photo) et je souhaite un miracle. Entre-temps, je vais sortir mon vélo et tenter de conserver la forme physique qui me reste.

Marathon de Boston

Vous avez certainement vu, lu ou entendu parler des attentats lors du marathon de Boston le 15 avril dernier. Loin de moi l’idée de faire un billet sur ces événements. Je veux simplement réitérer qu’un jour je vais me qualifier et que ces attentats ne m’empêcheront pas d’y aller. De plus, je pense que Boston en 2014, ça va être malade comme ambiance. Les gens ne veulent pas être privé de leur liberté (voir billet de Pat Godin). Si je peux me débarrasser de ma fatigue et de mes douleurs au cou, je vais tout faire pour prendre ce départ.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Marathon d'Ottawa, Marathon de Boston. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Le marathon d’Ottawa s’en vient et ma condition physique s’en va.

  1. Eponyme dit :

    La photo est impressionante, bon courage Luc ! Pour Boston, tu as raison, il ne faut pas que cela t’empêche de poursuivre ce but (au contraire, j’aurais tendance à me dire que ça « motive » encore plus).

  2. Prends soin de toi Luc …

  3. campagnarde dit :

    To corps a besoin de repos, écoute le.
    Ta maison a été un gros travail mais maintenant tu peux t’y ressourcer et te reposer jusqu’à la préparation de ta prochaine course.
    Bon courage Luc.

  4. Jean-Philippe dit :

    Ta flamme est intacte, c’est le principal. Ça va revenir, et toi aussi!

  5. Carole Giguère dit :

    Tu es mon héros Luc, lâche pas ! un petit repos semble toutefois s’imposer. Heureuse de te lire à bientôt. Carole

  6. François dit :

    C’est certain que tu dois régler ce problème au cou avant de revenir à la course . J’espère pouvoir te voir à Ottawa. Je vais t’envoyer un message sous peu à ce sujet.

  7. C’est triste de lire ça, mais en même temps, tu t’es construit une maison; t’es pas allé au coin de la rue te chercher un chips pis une liqueur! Prends bien soins de toi; on a juste une santé, mais Boston revient à chaque année.

  8. Pepére dit :

    Prends le temps de te refaire des forces et de retrouver la santé. Boston sera toujours là une fois que tu seras retombé sur tes pattes…

  9. Pierre dit :

    Bravo pour votre nouvelle maison de campagne Luc, c’est un énorme accomplissement qui doit te remplir de fierté! … Et c’est bien normal que ton corps en ait payé le prix. Mais ta détermination et ta flamme (comme bien dit plus haut) t’amèneront bientôt à ton but. Suggestion de lecture de chevet: ‘courir mieux’ de Jean-François Harvey — que je viens de me procurer, un livre de grande qualité.

  10. Rohnny dit :

    superbe maison… Repose toi bien Luc et reviens nous en forme bien vite😉

Les commentaires sont fermés.