Mon abandon au marathon de Sudbury



Il y a 5 semaines, en travaillant au déboisement de mon terrain, je me suis blessé à l’ischio-jambiers gauche. Je croyais bien que les traitements avaient eu raison de cette blessure, mais le muscle n’a pas tenu le coup pendant le marathon de Sudbury et la douleur est revenue. J’ai ressenti cette douleur au km 3 et je me suis battu contre cette douleur jusqu’au km 15 puis j’ai renoncé à me battre.

J’ai abandonné au km 21. Ça m’a pris 6 km pour me convaincre d’arrêter même après avoir renoncé à le terminer. Pas facile abandonner. Peu importe, j’ai fait 21,28 km en 1h39 (4’40 au km). Ce n’est pas si mal compte tenu des circonstances.

Il n’y aura pas de Boston en 2013 pour moi. Je vais faire une autre tentative pour me qualifier au marathon de Boston, mais pour 2014 cette fois-ci. Ce sera le 28 octobre de cette année et je vais aller courir le Marine Corps à Washington. Pour 2014, je change de groupe d’âge alors ce sera un temps de 3h24’59. Ce qui est à 3 minutes de mon record personnel. Un temps qui me sera facilement accessible. Je vais finir par l’avoir à force de vieillir.

Entre temps, je prends une pause de la course à pied et je vais construire ma maison à Kazabazua.

Merci de vos encouragements et à bientôt.

P.S. J’ai mis des photos en vrac sans lien avec le texte car ce n’est pas ce genre de billet que je pensais écrire.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Marathon de Sudbury. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour Mon abandon au marathon de Sudbury

  1. Valérie dit :

    Oh ! Je suis tellement désolée pour toi ! Tu semblais si prêt … Vraiment, j’étais confiante. Mais voilà, contre une blessure, on ne peut pas grand chose. Tu n’as pas de regret à avoir, tu as fait ce que tu as pu. Le sort en a décidé autrement, c’est rageant, mais que peut-on y faire ? Allez, soigne-toi bien, change-toi bien les idées avec ta maison (c’est un beau projet, ça !), et reviens-nous vite en pleine forme !
    Et quand même : bravo pour ton temps au semi, comme tu le dis, vu les circonstances, tu peux vraiment en être satisfait🙂

    • J’étais confiante aussi. Pendant les premiers km du marathon, les sensations étaient tellement bonnes. Je ne forçais pas du tout et j’avais l’allure marathon. J’étais content de ma préparation et je me disais que c’était adéquat. Et tout à basculer passer les troisième. Je vais guérir et je vais revenir.

  2. Sylvie dit :

    Sincèrement désolée. Prendre le départ d’un marathon, c’est déjà quelque chose. Prends-soin de toi…

  3. François dit :

    Dans les circonstances, tu as fait ce qu’il fallait faire de façon intelligente. Ça n’a pas du être facile. Je vais que tu vas bien te concentrer à faire une belle maison en perfectionniste que tu es. Quant au Marine Corps Marathon, c’est un beau marathon d’automne que j’ai déjà fait à deux reprises. Tu vas déguster. Bonne pause de course à pied ! Pas trop longtemps par contre…

  4. Dur…

    Bon courage, soignes toi bien ! et bonne reprise !

  5. moi aussi ce n’est pas vraiment le billet que je m’attendais à lire.
    Tu t’investi beaucoup dans ta passion et elle ne te le rend pas trop en ce moment. Mais ça viendra !
    Et construire sa maison, ça vaut bien quelques marathons😉

  6. Claire dit :

    Je te le dis encore une fois, je suis tellement désolée pour toi. Ta décision d’abandon aura certainement été très judicieuse car c’est tellement plus facile de guérir une blessure qu’on aggrave pas trop; dans les circonstances, tu as fait le bon choix.
    Ton attitude est positive et gagnante, tu n’abandonnes jamais; et lorsque tu seras sur la ligne de départ de Boston, le sentiment d’accomplissement n’en sera que plus grand. Je sais que ça ne te consoleras pas, mais je te trouve bien inspirant; c’est tellement facile d’abandonner après un échec, mais tu démontres que quand on a un rêve, on doit aller jusqu’au bout et ne pas baisser les bras. On sait tous que tu y arriveras et ce n’est pas une suite de malchances qui t’en empêchera!!

  7. Yvan Quenneville dit :

    Salut
    D’un marathonien à un autre, quelques jours pour décanté le tous, on retombe rapidement sur nos pieds…
    Soigne cette blèssure (l’important d’abord) le principale c’est la santé, le reste est un bonus….
    Je serai a Ottawa…
    @@++ Yvan

  8. robert72 dit :

    Quoi dire de mieux que c’est facile de dire stop mais c’est plus difficile à vivre……Les blessure font partie de la vie du coureur à pied…La patience…..La persevérence…..Bref, repose toi bien et reviens nous en pleine forme!!!D’autre part ton projet de construction justifie pleinement un objectif majeur et essentiel…Bonne construction!

  9. Sonia dit :

    Luc, je suis vraiment désolée de lire ce billet. Je suis convaincue que c’était plus difficile d’accepter l’abandon que de réussir l’objectif que tu t’étais fixé. Par contre, je me réjouis de savoir que tu ne jettes pas l’éponge et que tu as déjà décidé du jour où tu gagneras enfin le pari de Boston. Je te félicite pour ta préparation et pour la gestion de cette compétition. Bon repos.

  10. thepinkrunner dit :

    Il y aura forcément des jours meilleurs et, tu as raison, la qualif sera plus facile après!
    Tu as bien eu raison d’être raisonnable😉

  11. vinvin20 dit :

    Tu as eu la sagesse d’abandonner…Et tu as bien fait. Tu y allais pour la gagne et la qualif.
    Alors pas de regrets! La maison va bien t’occuper et le temps va vite passé d’ici Octobre. T’inquiètes on sera tous là pour t’encourager lors de ta prochaine tentative. En attendant kazouin ( http://kazouin.wordpress.com/) aura beaucoup de choses à nous raconter sur ton nouveau sport😉
    Soignes toi bien, et à très vite..

  12. Ce n’était juste pas ta journée… au fait, il y a le marathon canadien en soirée au mois de septembre… je compte y être…

    • Pour reussir ce temps de 3h14, je sais que je dois etre a 100%. Ce n’etait pas le cas. Oui, je voulais le faire ce marathon l’an passe, mais j’etais malade. Je veux probablement aller t’encourager.

  13. Denis dit :

    Bonjour Luc,

    J’ai espéré longtemps dimanche passé, j’y ai cru et j’ai vraiment pensé que c’était la bonne journée pour ta qualification! J’ai eu tout un pincement au coeur quand j’ai su que tu avais dû abandonner. Je suis convaincu que la décision n’a pas été facile à prendre et que tu en as sûrement débattu longtemps pendant que tu courais avant de prendre la décision.

    Tu as pris la bonne décision, Boston peux attendre, tu ne seras que plus prêt! J’admire ta détermination à réussir, l’effort que tu y mets et les sacrifices que tu fais! Bravo mon frère, je sais que tu réussiras, ce n’est qu’une question de temps et comme tu le mentionnes, le temps sera à ton avantage🙂

    Bonne continuation!

  14. maya972 dit :

    Cela arrive !! Mais tu as un beau projet qui va bien t’occuper !!
    Aller un peu de repos, de la récup’ et laisse du temps à ton corps pour s’en remettre.
    Ce n’est que partie remise !!😉

  15. Greg Runner dit :

    Arf, ca m’a fait un pincement au coeur de lire cela. Je m’attendais à tout sauf à cet abandon. Bon, disons que ton objectif 2012 est de construire ta maison, en 2013 de te qualifier pour Boston et en 2014 de le agner!😉 Bon courage et récupère bien!

  16. campagnarde dit :

    C’est une déception bien sûr, mais rien n’est perdu. Chaque tentative te rapproche du but. Tu sais comment t’entrainer et tu connais de mieux en mieux ton corps. Tu as bien fait de l’écouter.
    Comme le dit Greg plus haut : tu as plusieurs objectifs, à chacun son temps.
    Prends soin de ta santé et tu y arriveras, j’en suis certaine, et tu pourras fêter ton marathon dans ta nouvelle maison🙂

    • Plusieurs projets en mme temps, c’est bien moi. Je ne sais pas ou je trouve l’energie pour tout faire ca. Bonne nouvelle, la blessure est retablie. Je suis prt a affronter tout ces defis.

  17. Rohnny dit :

    Zut alors, j’aime pas lire ce genre de post😦 Je suis déçu pour toi mais comme tu dis avant ton abandon le chrono n’était pas si mal et je suis certains que tu sera au départ du Boston 2014😉

  18. Difficile de lacher prise pendant l’épreuve alors que tout paraissait au beau fixe. Je vous souhaite bon courage pour la prochaine préparation, ce sont des moments difficiles pour un athlète mais je suis sur que vous vous connaissez que mieux😉

  19. Sandrunning dit :

    Je m’imagine à ta place et je me dis que la décision d’abandon n’a pas du être facile à prendre. Tu as quand même couru 18km avec la douleur, c’est signe que tu as espéré la voir disparaître. Tu as effectivement d’autres objectifs qui occupent ton quotidien et qui te permettront d’envisager un meilleur départ et une meilleure préparation pour courir Boston en 2014 et peut-être qu’avec un peu de chance…je pourrais t’accompagner🙂
    Bravo pour ta décision ! On sent chez toi une grande force !

  20. doune dit :

    Tu as du cogiter longuement pendant et après ta course… Tant d’investissement pour peu de résultats et une blessure à la clé.
    Tu avais fait des tests de Ruffier-Dickson pendant ta préparation ? Ils disaient quoi ?

    • J’ai fait le test a plusieurs reprises et tout etait normal. Ce n’est pas pour rien tout cet entrainement car je suis en bonne forme pour la construction.

  21. ultrarunner33 dit :

    Salut Luc ! Oui, ce n’est que partie remise en effet…mais je pense que les 3h24’59 » sont plus accessibles et largement à ta portée !…Tu l’auras bien ce marathon de Boston !😉

Les commentaires sont fermés.