Une longue sortie à Québec avec une maudite belle gang


Dans mon plan d’entraînement, une sortie de 3 heures était prévu. Je me suis dit que c’était le moment propice pour aller à Québec courir avec François (un coureur-blogueur de Québec) et la « Gang à Roger ». J’ai donc vérifié en janvier les disponibilités de François et nous avons convenu d’une rencontre au mois de mars, pendant la relâche scolaire. Ainsi donc, mon épouse, Manu et moi-même sommes partis pour Québec. Oui oui Manu, j’ai trouvé un hôtel qui accepte les chiens.

L’an passé, j’avais découvert et présenté le blogue de François. Son blogue relate ses expériences et performances aux différents marathons auxquels il a participé. Je venais de trouver un autre grand passionné de la course à pied. Je m’étais dit qu’un jour j’allais le rencontrer en personne.

Et bien voilà, c’est fait.

Nous nous sommes rencontrés samedi soir dernier. Mon épouse et Manu ont également pris part à nos discussions. Même si c’était la première fois que je le rencontrais, j’avais l’impression de croiser un ami d’enfance. Un et l’autre, nous connaissions nos histoires, nos marathons, notre passion, nos entraînements, nos objectifs, et j’en passe. Lors de cette soirée, le temps a défilé à vive allure. Comme une longue sortie de 3 heures nous attendait le lendemain matin, nous avons du couper court aux conversations. Soyez sans crainte, les conversations ont repris le lendemain.

La nuit a été écourtée car c’était le changement d’heure. À l’heure avancée, François me rejoint à mon hôtel à 7h15. C’est un départ. Il fait -7°C et les rues sont dégagées, tout est parfait pour une longue sortie de 32 km en 3h15. Avec François comme guide, nous nous promenons dans les rues de Québec. C’est une belle ville Québec et elle contient beaucoup d’histoire.

Nous passons devant les installations du Reb Bull Crashed Ice.

Puis vers 8h15, nous rejoignons la « gang à Roger ». Les présentations d’usage me sont faites et les gens me souhaitent la bienvenue. Un bel accueil que j’ai reçu. Merci au groupe de cet accueil si chaleureux. Puis Roger s’écrit : « Versant Nord ». C’est le parcours que nous allons emprunter aujourd’hui. La gang se prépare et moi je vais explorer ce que veut dire « Versant Nord ».

Malheureusement, j’avais laissé mon cellulaire en mode photo et les batteries se sont complètement déchargées. Je n’ai pas pu prendre toutes les photos souhaitées. Mais François en a prise et vous pouvez lire son excellent billet sur son blogue.

Dans « la gang à Roger », l’ambiance est décontractée avec beaucoup d’humour, même si tout le monde travaille fort. Les gens discutent tout en courant. Des participations à des marathons se planifient et s’organisent. C’est un bel esprit de camaraderie que je découvre. Dans le groupe, chacun court à son rythme et des points de rencontre permettent de rallier tout le monde. Ce sont « les autres pauses sociales » qu’on m’a dit.

On court et on jase. À un certain point, François me fait la remarque que ça fait déjà 1h45 que nous courons et on ne s’en est pas rendu compte. Comme quoi, lorsque en bonne compagnie, le temps file rapidement.

J’ai eu l’occasion d’échanger avec plusieurs coureurs pendant cette longue sortie. Il y a Roger avec plus de 200 marathons à son actif. Il ne fait pas son âge je vous le dit. D’ailleurs au moi de mai, il se prépare à courir 3 marathons en 3 semaines. Y a rien là ! J’ai discuté avec un autre coureur dont le prénom m’échappe. Ce coureur a complété plus de 100 marathons, dont 30 marathons sous les 3 heures. Dans ce groupe, il y a beaucoup d’expérience en course à pied. Nous étions 17 personnes et 4 d’entre-elles sont qualifiées pour le marathon de Boston. Impressionnant.

Pendant la sortie, je me rend compte qu’avec mes 8 marathons, je suis un de ceux qui en a fait le moins. Certains coureurs font 8 marathons par année. C’est impressionnant (oui je suis impressionné) d’entendre les histoires d’autant de marathons complétés. C’est une belle gang. Je comprend François de courir avec ce groupe.

J’ai eu beaucoup de plaisir à faire cette longue sortie avec la bande à Roger. Une personne m’a fait cette remarque sur Dailymile : «  Il y a des gens qui prennent un bus pour faire un tour de ville, Luc a couru. » Et couru avec une maudite belle gang. Très content de vous avoir rencontré et à une prochaine. Merci mes amis et pour ceux et celles qui courent Ottawa, je sera là pour vous encourager.

Merci François de m’avoir présenté à ta gang et pour cette tournée de ville. Quand j’y pense, pouvoir combiner nos entraînements respectifs et courir ensemble alors que 5 heures de route nous séparent, ce n’est pas de la magie, mais l’oeuvre de deux passionnés de course à pied. Je te dis : « À bientôt mon ami ».

Advertisements

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Marathon de Sudbury. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Une longue sortie à Québec avec une maudite belle gang

  1. vinvin20 dit :

    Beau billet Luc!
    Tu nous retranscris bien là tous le plaisir que t’as procuré cette rencontre.Tu as aussi ressenti cette impression en voyant François de le retrouver comme si tu retrouvais un ami d’enfance. J’avais aussi ressenti ça avec Noostromo. Oui la passion peut quelques fois nous amener loin..
    A refaire!

  2. François dit :

    Ce fut un très grand plaisir de te rencontrer. Comme j’ai dit sur mon blog, j’ai confirmé une belle amitié que nous avions débutée par les échanges sur nos blogs respectifs. J’ai beaucoup de respect pour ton parcours de coureur et ton défi de te qualifier pour Boston. Comme je te l’ai mentionné en courant dimanche, je ne peux plus me qualifier pour Boston mais j’ai encore le désir de faire de meilleurs temps par rapport à ce que j’ai fait récemment. De mon point de vue, je crois que cette «drive» est importante pour avoir du plaisir en course à pied. De même que des bons amis avec qui l’on peut s’entraîner et qui nous motivent à nous dépasser. J’ai voulu te faire partager tout ça en te faisant vivre de l’intérieur mes entraînements de groupe. Continue à entretenir cette belle passion pour la course à pied. Moi, je le fais depuis 33 ans et je m’en lasse pas.

    J’ai bien aimé ton compte-rendu et en passant, toi aussi tu as de belles photos 🙂

    • Je crois que Boston est possible pour toi. Ton temps est de 3h30 mais dans 2 ans ce sera 3h40. Avec les entraînements de qualité, ta montée en charge et la reprise des intervalles, c’est possible pour toi.

      Merci de m’avoir accueilli dans ton groupe. Nos routes vont se recroiser, mais je ne sais pas quand. Si tu viens faire un tour à Gatineau, je te ferai un tour de ville en mode longue sortie également.

  3. doune dit :

    en voilà une belle visite d’un autre coin du Quebec… ce qui est sur, c’est que tu n’as pas eu à faire à des amateurs de la pratique. J’espère que tu as pu apprendre quelques petits trucs pendant ces rencontres qui te resserviront pour tes prochains objectifs.

    Si je ne me trompe pas, tu cours principalement seul non ? ça te tente pas de te trouver un petit groupe du genre pour courir « tout en discutant » ?

    • J’ai un club mais pour des questions d’horaire et de manque de temps cette année je ne peux pas m’entraîner avec eux. Je l’ai fait l’an passé les mardi et jeudi. Je vais fort probablement les retrouver en juin.

  4. Super cool comme sortie, et super récit! Merci d’avoir partagé ce moment avec nous.

  5. Phine dit :

    L’illustration parfaite de ce qu’internet ne donne pas lieu qu’à des relations virtuelles, quoi qu’en disent certains grincheux. C’est merveilleux de telles rencontres qui se confirment dans le monde réelle.
    J’aime bien l’idée des « pauses sociales » instaurées par le groupe. C’est bon esprit.

  6. runmygeek dit :

    Excellent, j’ai la même sensation que toi quand je rencontre des coureurs avec qui j’échange sur internet et que je vois pour la 1ère fois. J’espère qu’on se croisera un jour pour partager un de ces moments.

  7. Claire dit :

    Wow Luc! Quelle magnifique rencontre! Ton récit nous rend bien la magie de tous ces moments-là. Je suis bien d’accord avec toi, ils sont impressionnants ces coureurs de Québec! C’est certain que vous étiez destinés à vous rencontrer un jour François et toi. Bravo de l’avoir planifié!

  8. Valérie dit :

    Sacrée gang, en effet ! Très sympathique rencontre. J’ai eu 2 fois l’occasion de rencontrer des blogueuses (Sydoky et Sandrunning), et ça faisait en effet bizarre : l’impression de connaître quelqu’un qu’on n’a jamais vu ! C’est quand même magique, la blogosphère 😉

  9. Rohnny dit :

    Superbe histoire Luc, comme quoi les blogs que nous tenons a jour servent a faire de bien belle rencontre, ce fut le cas pour moi aussi dimanche dernier. Et qui sait un jour je pourrais venir courir au Canada 😉

  10. Maya972 dit :

    C’est vraiment une impression étonnante de rencontrer un « ami d’enfance » pour la 1° fois !
    Content de voir que tu ais apprécié cette sortie en groupe !

  11. Martin B. dit :

    Quel beau récit! Impressionnant ce groupe de coureurs. Hé que j’aimerais qu’il y en ait plus dans mon coin…

  12. robert72 dit :

    Salut Luc,
    C’est une belle rencontre avec François et les autres coureur. Une passion partagé sur la course à pied!!

  13. Ping : Marathon de Sudbury, semaines 5 et 6 | Training for Boston's Blog

Les commentaires sont fermés.