Marathon de Sudbury, mes semaines 2, 3 et 4


L’année dernière, j’effectuais des 800 mètres autour du parc Fontaine dans le Vieux-Hull. Mon temps visé était de 3 minutes 20 secondes. Je réussissais à peine à faire 3 minutes 25 secondes. Cette année, je fais des 1600 mètres en 6 minutes 30 secondes encore autour de ce même parc. C’est une allure plus rapide et sur une plus longue distance que l’an passé. Ce qui est d’autant plus intéressant, c’est que je les réussis sans trop de difficulté. Je ne voudrais pas le dire trop fort, mais tout semble facile cette année et ça fait du bien au mental. Pourtant, ce sont les mêmes conditions hivernales et le même lieu d’entraînement. J’ose croire que j’ai progressé depuis l’an passé.

Également, l’an passé, j’avais des tempos de 20 minutes à faire à une allure de 4’42 au km. Je les réussissais de justesse. Cette année, je fais mes tempos à 4’35 au km sur 15 km. Je les réussis sans trop de difficulté.

Lors que je compare ces deux années, en 2011, j’effectuais des semaines de 80 à 100 km par semaine. Cette année, je fais entre 50 km et 65 km par semaine. J’ai moins de km et mes allures sont plus rapides. De plus, les longues sorties de 27 km en 2h30 ont été remplacées par des sorties de 25 km en 2h05. Lorsque mon coach m’a parlé d’adopté ce plan, j’avais des doutes. Toutefois, les doutes se sont vite dissipés avec les résultats des dernières semaines.

Mais tout ça, c’était avant mon rhume. La semaine du 27 février, je n’ai couru que 16 km. J’ai concédé un round à ce rhume, mais j’ai finalement remporté le match au dernier round. Une lutte sans merci et qui a laissé une profonde fatigue. Je vais refaire mes énergies et reprendre du collier. C’est déjà fait ce soir d’ailleurs.

Entre-temps, voici ce que j’ai accompli au cours des 3 dernières semaines :

  • Semaine 2 – 13 février
  • Mardi : 20 fois 400 mètres en 1’30 r=100 mètres pour 13,09 km en 1h09
  • Jeudi : 2 fois 15 minutes allure du 10 km pour 10,30 en 49 minutes
  • Samedi : Récupération de 7,17 km en 39 minutes
  • Dimanche : 10 km au Winterman en 42’25 + 3,5km en retour au calme
  • Total de 44 km
  • Semaine 3 – 20 février
  • Mardi : Récupération de 9,84km en 53 minutes
  • Jeudi : 3 X 1600 mètres en 6’30 total de 8,01km en 39 minutes
  • Samedi : Récupération de 10 km en 54 minutes
  • Dimanche : 25,03km en 2h06 minutes dont 15 km en 1h08.
  • Total de 53 km
  • Semaine 4 – 27 février
  • Mardi : 3 fois 1600 mètres en 6’28 ; 6’27 et 6’35. Total de 6,75 km en 31’38
  • Jeudi : Rhume
  • Samedi : Récupération 9km km en 49 minutes et je concède un round au rhume
  • Dimanche : Rhume
  • Total de 16 km

Je me suis remis de ce rhume. Avec encore 10 semaines avant le marathon de Sudbury et ma tentative de qualification pour le marathon de Boston avec un temps de 3h14, je peux vous dire que je suis plus déterminé que jamais.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Marathon de Sudbury. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Marathon de Sudbury, mes semaines 2, 3 et 4

  1. Pepére dit :

    Vraiment très intéressant, cette augmentation de rapidité grâce à un volume réduit vs l’année dernière. Je prends des notes, et j’ai hâte de voir ce que ça va donner à Sudbury.

  2. maya972 dit :

    Pas de doute, tu progrèsses !!
    Trop facile tes allures !! 😉 Impressionnant !!
    2012, sera une bonne année !! 😉

  3. fred0 dit :

    Dire que j’avais été banni de commentaire parce que j’écrivais que ton volume était trop important… 😉
    Bonne continuation et explose ces 3h14 pour voir Boston, vent dans le dos!!!

  4. François dit :

    Moi, c’est le contraire cette année. Ça me semble plus facile parce que je fais plus de millage. Ce qui est bon pour l’un ne l’est pas nécessairement pour l’autre. Bravo pour ta belle progression ! Bien hâte de te rencontrer en fin de semaine !

    • J’avais remarqué et lu ton augmentation hebdomadaire en km et çà semble bien aller pour toi. On va courir ensemble ce weekend et j’ai bien hâte.

  5. Valérie dit :

    Très intéressante, ton analyse comparative ! Alors oui, c’est incontestable, tu as progressé. Et – si l’on écarte ta grippe – tu as gagné en fraicheur, ce qui est non négligeable ! Je crois que tu as fait un très bon choix en prenant ce plan. Moins de quantité, mais plus de qualité. C’est très payant 🙂 Alors j’espère que tu vas bientôt pouvoir en récolter les fruits et savourer !

    • Comme je conserve tous mes entraînements, je suis allé voir ce que j’avais fait l’an passé et j’ai pu ainsi bien comparé. En plus de la charge en km qui est moins importante, je suis moins fatigué la semaine. Mon rhume ne s’est pas transformé en sinusite comme les autres fois. C’est bon signe.

  6. Pierre dit :

    Vraiment encourageant comme démarrage de saison, et tu sembles être tout à fait dans la philosophie ‘Run Less, Run Faster’ (que j’essaie aussi d’adopter, mais en gardant un peu plus de volume hebdomadaire, vu mes objectifs ultras de cet été).

  7. Quand je m’entraînais pour le Winterman, j’allais souvent comparer mon volume d’entraînement hebdomadaire avec le tien pour la même période du programme… et je paniquais pas mal à tous les coups. J’étais toujours 20 à 30 km sous ton volume. J’ai arrêté le jour où tu m’as dit de faire attention à ne pas trop me fatiguer avant la course car c’était probablement ce qui t’avait nui lors de ta préparation pour Ottawa 2011. De toute façon, ce qui compte maintenant, c’est que ta préparation pour Sudbury soit vraiment bien entamée. Go Luc Go!

    • C’etait beaucoup de volume car j’ai eu des mois a 420 km. Je faisais autant de km pour perdre du poids, mais ca n’a pas fonctionne. J’avais faim tout le temps.

  8. bikelarue dit :

    As tu changé d’entraîneur?

    Selon moi tu as fait 2 changements majeurs ;

    -Perte de poids.
    -Tu t’entraînes en qualité.

    Bravo!

  9. Bravo Luc! C’est sûr que tu en faisais trop l’an dernier. On ne peut pas à la fois faire beaucoup de volume et d’intensité!
    Encore 2 ou 3 semaines comme ça avant d’augmenter le volume tout en diminuant la vitesse…

  10. Phine dit :

    Tu as rejoint le camp des paresseux-pas paresseux, félicitations! (J’en suis membre. Quand je ne suis pas en grève.) Autre avantage de ce nouveau type de plan, c’est que ça prend moins de temps de s’entraîner. C’est plus pratique à caser dans la semaine, ça ôte un peu de stress, c’est tout bénef. J’ai hâte de voir la conclusion de ton test comparatif à Sudbury.

    • Avec mes obligations professionnelles, je n’ai pas vraiment d’autres options. J’aimerais bien pouvoir courir 100 km par semaine encore par contre.

  11. Martin B. dit :

    On sent que non seulement le physique est en bien en place mais aussi que le mental y est tout autant.Tu sembles avoir confiance au plan et ça ce n’est pas à sous-estimer. Allez, on poursuit dans la même veine!

  12. Allez go go go ! Je te suivrais de loin sur ce marathon pour te voir réussir ton objectif 🙂

  13. ultrarunner33 dit :

    Allez Luc, tu es sur la bonne voie !!.. 😉

  14. Rohnny dit :

    Comme quoi changer de programme a du bon aussi… J’espère que tu vas mieux et que la forme sera bien vite de retour.

  15. robert72 dit :

    3h14?…..C’est surprenant comme performance mais l’essentiel est d’avoir un objectif!! Le chemin ne sera pas facile mais au vue des nombreuses difficultées, que tu as dépassé, je pense que tu y arrivera!
    Prend beaucoup de plaisir…
    a+

Les commentaires sont fermés.