Glace, grêle, neige, froid, allez un pied devant l’autre dans de la ouate de phoque


Malgré la grêle, malgré le verglas et malgré des températures glaciales de -28°c, j’ai fait mes entraînements à l’extérieur en vue du marathon intérieur de Montréal. Extérieur, intérieur, tout ça sonne faux.

Je le sais que janvier revient une fois par année et qu’il fait froid, mais je ne peux m’habituer à la glace et au froid extrême. Ainsi, malgré la douleur des extrémités gelées,  et bien moi, je cours, je souffre et je persévère. Ah, les joies glaciales de l’hiver, je ne peux m’en passer. J’en ai autant besoin que de la poutine par  intraveineuse ou des queues de castor en étant intubé.


Mieux connu sous le pseudonyme de "marde blanche"

Dans ces conditions (vous avez vu la ouate de phoque sur cette photo), l’allure n’a plus d’allure. Je peinais à maintenir un 4’19 – 4’30 au km pour mes fractionnés de 1000 mètres et de 1600 mètres dans la neige et sur la glace. Toutefois, lorsque je réussissais à trouver de rares tronçons de rues déneigées et déglacées, un luxe dans mon Vieux-Hull, l’allure était de 3’48 à 4’00 au km.

Allons-y pour un peu de cynisme en politique canadienne. Comme le Canada s’est désisté du traité de Kyoto et que nous investissons massivement dans le pétrole des sables bitumineux en Alberta,  la production des gaz à effets de serres ne cessera de croître. Tout ceci va provoquer un réchauffement de la planète au cours des prochaines années et il n’y aura plus de neige dans les rues de Gatineau. C’est du sarcasme, vous comprenez, mais moi je vais courir dans de belles rues déneigées et déglacées.

Mais ici, point de sarcasmes. J’ai réussi mon défi de perdre du poids. J’ai fait baisser mon poids à 166 livres (75,5 kilos) au lieu des 173 livres (78,6 kilos) au mois de décembre. Je le ressens lors de mes entraînements. Je me sens bien. En théorie, je devrais avoir gagné 12 minutes sur marathon car 1 kilo équivaut à 4 minutes. Il ne reste plus qu’à passer de la théorie à la pratique.

En guise de conclusion, le marathon intérieur est dans 5 jours avec un gros 274 tours sur une piste de 154 mètres et des changements de direction aux 30 minutes. La température sera de 15°c dans le gymnaste de la piste intérieur de l’UQAM sans vent, pas de soleil, des ravitaillements en quantité suffisante et pas de neige ou de glace. Pas de glace, ahhhh … une joie immense m’envahit subitement. Je reviens à la raison … je le sens …  je suis sain d’esprit de nouveau. Soyez rassuré ! Même si je m’en vais tourner en rond pendant 3h25.

Advertisements

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Marathon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour Glace, grêle, neige, froid, allez un pied devant l’autre dans de la ouate de phoque

  1. ultrarunner33 dit :

    Bravo Luc ! Quel courage…pas top pour s’entraîner correctement mais bon, tu as l’habitude !…et puis, déjà un objectif atteint : ton poids !….Concernant 1 kg = 4′ au kil…rien n’est moins sûr…mais je te souhaite de tout coeur d’atteindre les 3h25′ sur ce marathon un peu particulier ! Est-il qualificatif pour Boston à propos ?… 😉

    • Je n’ai pas vu qu’il est qualificatif pour Boston. Ce n’est pas mon objectif a ce point-ci. Mme si j’ai l’habitude, je trouve ca plus difficile cette anne. Ca va passer. Merci.

  2. Phine dit :

    Ouiiii! un autre membre du club des chialeurs, unissons nos larmes, camarade. Mais, pour la première fois, l’hiver me fait beaucoup sourire. Héhé.Merci, Luc! (Note: Il fait positivement chaud cette semaine, mais je crois bien que c’est pire pour courir.) Bravo pour ta détermination et pour ta perte de poids. Et bon marathon au chaud.

  3. vinvin20 dit :

    « La ouate de Phoque!!! »^^ Je ne connaissais pas cette expression. ça doit en effet être bien difficile d’avancer dans ces conditions. Mais tu fais déjà des bons temps, alors à l’intérieur du gymnase tu devrait être performant! Bravo pour ta perte de poids, tu as fait un régime particulier, ou juste fait attention à certaines choses?
    Et ce marathon avec ces 274 tours, ça va être grisant 😉

    • C’est de la What the f*ck dit en francais. Grisant c’est certain et bien amusant. Merci.

    • Je compte mes calories et en diminuant de 500 calories par jour et avec les entrainements ou je brule 3500 calories par semaine je perds 2 livres par semaine. 1 livre c’est 3500 calories. Je dors beaucoup pour compenser la baisse d’energie. Pas de recette magique malheureusement.

  4. Sandrunning dit :

    Faut quand même le dire : je suis super admirative de ta persévérance !! courir dans ces conditions, je ne suis pas certaine qu’en France on le ferait avec autant de volonté ! Malgré le froid qu’on ne peut plus qualifier de froid par ce -28, donc malgré le gel tu continues tes séances d’entraînement et tu trouves encore le moyen de faire des pointes à 3:48 ! Oui, je suis admirative !!
    Je te souhaite un très très beau marathon intérieur dimanche ! J’ai hâte que tu nous racontes cette incroyable expérience !

    • 3:48 au km avec les cuisses gelees a -28c, c’est tout un defi a faire. Merci de tes encouragements. Le plus drole dans tout ceci c’est que j’ai un tapis roulant. Je ne suis tout simplement pas capable de l’utiliser. Je n’aime pas ca.
      Envoyé de mon terminal mobile BlackBerry par le biais du réseau de Rogers Sans-fil

  5. infoecoinvest dit :

    eh ben ce n’est pas facile de courir dans ces conditions ! Quelle motivation !
    Et sinon bravo pour les kilos perdus (et quand on compte en livres, y’en a encore plus ;-)), comme tu le dis, tous les kg en moins seront des minutes gagnées au final, super ça ! Bon marathon ce weekend.

  6. Rohnny dit :

    Rien a dire, je tire mon chapeau Monsieur Luc… Bravo, je pense que j’en serais incapable. Bonne chance pour le marathon intérieur et je me réjouis de lire ton CR.

  7. Denis dit :

    Allez, bonne chance mon frère! Je vois que tu t’entraines bien et que tu es sur la bonne voie de réussir ton objectif. Pas évident avec toute cette neige, toute cette eau, les variations de température… Go go go!

  8. François dit :

    La ouate de phoque, intéressant comme image. Je persévère moi aussi année après année dans ces conditions car je considère qu’elles renforcent mon caractère. Je ne sais pas si tu as vu les vidéos de la Diagonale des fous mis par Philippe Thuret sur son site ( The Pink Runner ). Les coureurs ont fait une grande portion de l’ultra-marathon carrément dans la boue. Ça c’est le top pour forger un caractère de coureur. Toi aussi, tu persévères dans les conditions hivernales difficiles que nous avons au Québec. Je sais que tu as, toi aussi, un caractère fort de coureur. J’ai comme l’impression que tu vas faire un autre PR en fin de semaine sur marathon 🙂 Toujours en ayant du plaisir naturellement.

    • J’ai vu le vidéo, c’est infernal comme course. C’est vrai qu’au printemps c’est plus facile, mais les derniers jours ont été difficiles. Effectivement, si je fais ce 3h25, c’est un nouveau record pour moi. Je vais garder le rythme.

  9. Non, mais quelle semaine! J’en étais à la semaine 5 de ton programme d’entrainement… c’était complètement débile. N’empêche, ce sont ces semaines qui éventuellement vont nous faire apprécier doublement le temps doux du printemps et la chaleur de l’été.

  10. Pepére dit :

    Je suis d’accord avec François: courir dans des conditions difficiles comme de la ouate de phoque, ça forme le caractère (et ça développe les muscles stabilisateurs). Par la suite, quand on court dans un environnement plus clément, on a l’impression d’être capable d’aller vite en fournissant relativement peu d’effort. Bref, tu vas avoir l’impression que ça avance tout seul dimanche prochain! Bravo pour ta perte de poids.

  11. kejaj dit :

    Je suis toujours étonné par tes perf dans ces conditions climatiques, en tout cas, bon courage pour ton marathon, j’espère que tu vas faire des photos (ou en avoir) car je suis curieux de voir ce que ça va donner 🙂

    • Je vais faire des photos de ce marathon. Je suis étonné aussi de mes performances. Malgré les conditions climatiques difficiles, je suis en meilleure forme que l’an passé. En 2011, mes tempos étaient de 4’39 à 4’42 au km alors que cette année je réussis à maintenir 4’32 – 4’35 au km sur 15 km.

  12. maya972 dit :

    Rien qu’à lire les températures glaciales ma souris a fait un bond !! J’ai eu du mal à la rassurer et je lui ai promis de ne pas cliquer sur l’image. 😉
    Pour ton marathon, il faudra également habituer ton corps au températures positives, il risque de ne plus être habitué !! 😉

  13. LaurentP dit :

    Bravo pour ces performances, pas facile de courir par ces températures polaires !! Et super pour le régime, tu verras vite le résultat des kgs en moins en course ! surement même dès ce weekend pour ton marathon. Bonne chance !

  14. reineduweb dit :

    Courir à -28,quel courage ! À Montréal avec nos trottoirs en glace, et nos trous, c’est risqué courir dehors. Mauvaise nouvelle pour toi, le réchauffement climatique,n’est pas pour nous. On va avoir + froid et ceux qui on chaud,plus chaud. Désolée.

    Je vais penser à toi dimanche !

  15. Léna dit :

    J’ai cru halluciner la premiere fois que j’ai lu ça sur Daylimile: -28°C !!!!!
    Train hard, win easy with the ouate de phoque !
    BRAVO Luc.

  16. Claire dit :

    À travers nos rudes hivers, on peut dire qu’on est tout de même chanceux: Lorsque le printemps se pointe le nez, on vole tellement on s’est entraînés à la dure. Je te souhaite un beau marathon dimanche!!! Amuse-toi!!

  17. doune dit :

    de la neige… en quantité… c’est pas facile pour s’entrainer sérieusement… vous n’avez pas de pistes dites finlandaises pour s’entrainer ? tu n’as pas penser essayer le ski de fond aussi comme entrainement croisé ?

  18. Nathalie Tremblay dit :

    Quand on peut courir les pieds gelés à -28, maigrir avec une détermination inflexible,
    continuer d’écrire et de sourire…on peut faire un marathon intérieur dans les temps prévu !! Je vais penser à toi dimanche matin. Go Go Go !

  19. ultrarunner33 dit :

    Bon marathon demain Luc ! Prends du plaisir ! 😉

  20. Un bel exemple vous faites… quelque soit la météo, toujours prêt à s’entrainer… mais les résultats ne seront pas vain j’en suis certain…
    Alors les résultats du marathon?

  21. vinvin20 dit :

    J’ai bien hâte de lire ton CR !! 😉

Les commentaires sont fermés.