Coup de porte et je déclare forfait pour mon premier trail


Le 26 décembre dernier, dans les préparatifs pour un aller-retour chez les beaux-parents, je me suis cogné le genou sur le coin d’une porte entre-ouverte. Un geste banal, mais j’ai frappé directement un tendon qui présentait des signes douteux d’un début de tendinite. Dans ma vie de coureur, des débuts de tendinite sont chose courante. Très souvent avec de la marche, des étirements et de la glace, je réussi à empêcher la tendinite de prendre sa place. Toutefois, cette fois-ci, je me suis asséné un coup de porte et la tendinite a pris sa place. J’ai le genou gauche complètement en compote. Lorsque mon genou ira mieux  dans 1 ou 2 jours, je vais reprendre les entraînements.

J’ai donc dû déclarer forfait pour mon premier trail. Je n’irai pas à Huntsville en Alabama courir ce 50 km. Je vais prendre le temps de guérir mon genou gauche. C’est un bête accident qui est dû à un manque d’attention de ma part. Je suis déçu. Avec ce forfait, je reste sur ma faim de participer à une compétition. J’avais tellement hâte et de fortes aspirations. Je me sentais en pleine forme. C’est un peu à l’image de 2011. J’ai de bonnes préparations, mais il arrive un petit malheur qui m’empêche de performer, sauf pour celui de Philadelphie.

Mon prochain marathon sera le marathon intérieur de Montréal qui consiste à 274 tours sur la piste d’athlétisme intérieur de l’UQAM. C’est une piste de 154 mètres !!! Je ne pouvais pas passer à côté d’une telle course. Il s’agit d’un marathon bien trop inusité pour que je le laisse me filer entre les doigts alors je me suis inscrit. C’est un rendez-vous le 29 janvier avec 29 autres participants. Nous sommes 30 participants le dimanche.

Sur ce, je vous souhaite de passer un bon temps des Fêtes et de beaux moments avec les gens qui vous sont proches.

Publicités

42 commentaires sur “Coup de porte et je déclare forfait pour mon premier trail

  1. C’est en effet plus raisonnable pour t’assurer un beau marathon le 29 janvier. J’espère quand même que ta déception n’est pas trop forte et que les fêtes de fin d’année sauront te faire oublier ce rendez-vous manqué 🙂 Passe de bonnes fêtes également !

  2. Sacré coup dur.
    Mais cela aurait pu être pire. Imagine l’entorse au milieu d’une sortie longue, au moins contre cette porte, tu n’as pas eu à rentrer chez toi en boitillant au milieu de nulle part.
    Bon rétablissement, j’espère que tu passeras de bonnes fêtes de fin d’année
    Gilles

  3. Pas de chance vraiment, mais sage décision. Ta patience et ta sagesse vont finir par payer. On se revoit le 29 janvier sur la piste!

  4. Je suis aussi déçu que toi….Il faut enfin que tu en finisses avec cette année 2011!!! Vive 2012, et je sais que tu as de beaux projets pour cette nouvelle année et ils vont se réaliser j’en suis sur!
    Soignes toi bien et comme d’habitude tu rebondis vite. Alors le 29 Janvier, on t’attend au tournant, c’est le cas de le dire avec ces 274 tours..ça va être grisant et peu banal!
    Passes de bonnes fêtes en famille, sans oublier Manu! 😉

  5. C’est malheureux mais ça arrive dans une vie de coureur. Je me souviens d’une année où j’avais du déclarer forfait pour le marathon de Keene, NH, à cause d’une mauvaise périostite et de l’autre année où j’ai abandonné au marathon de Boston après 5 kilomètres à cause d’une indigestion. L’important c’est de bien le prendre et de penser à la course suivante ou à la saison suivante. L’important, au fond, c’est le plaisir de sortir courir régulièrement comme tu vas le refaire très bientôt. De joyeuses fêtes pour toi et ta conjointe !

  6. C’est vraiment pas de chance cette blessure si près du but :(( ça me fait penser à mon forfait cet été pour mon premier 100km à cause de mon syndrome de l’essuie-glace…
    Bon rétablissement et bonnes fêtes de fin d’année !

  7. Quel sale coup! Et le trail prend la porte… Sage décision que de se réserver pour ce marathon atypique! Passe un bon réveillon et reviens nous en forme…

  8. Je trouve que tu fais preuve d’une belle résilience, qui est tout à ton honneur. Prendre ce genre de revers du bon côté, c’est plus facile qu’à faire. Et j’ai comme l’impression que tu prendras ta revanche de belle manière dans une petite ville franco-ontarienne, quelque temps en mai 2012!

    En passant, je trouve très sage le commentaire de François plus haut. Je trouve qu’il met exactement le doigt sur l’essentiel,.

    Sur ce, bonne année à tous!

  9. C’est fou les conséquences que peuvent avoir parfois de petits accidents bêtes. Mais bon, tu n’en seras que plus en forme pour le marathon intérieur, qui s’en vient rapidement.

    Sur ce, joyeuses Fêtes à toi aussi!

  10. Mer….Borde…..Pas de chance!!! Reprend quelques force et tout le travail effectué restera positif pour attaquer le prochain marathon…
    Passe de bonne fêtes…

  11. Se préparer, s’entraîner , se blesser d’une manière ou d’une autre et malheureusement un classique dans la vie de coureur. Personnellement blessé au cours d’entrainement, j’ai annulé ma participation à deux marathons. Il faut cependant toujours réfléchir sur le pourquoi de la blessure.
    Il y a rarement du hasard.
    Pour les tendinites as tu essayé en plus de la glace l’électro-stimulation ? Il y a des appareils qui facilitent et accélèrent la guérison où qui évitent d’en avoir à nouveau.

    Dans tous les cas prompt rétablissement et bonne année 2012.

    Bien sportivement
    Eric.

    1. J’utilise l’électro-stimulation également. Je m’en suis procuré un et j’ai d’autres outils de torture pour les tendinites. Merci et une bonne 2012 également.

  12. C’est vraiment, comme tu le dis si bien, à l’image de la malchance qui t’a suivi tout au long de l’année!
    Puisses 2012 être bien meilleure, tu le mérites ;-))
    Courage pour ton Marathon c’est fou mais assez fun je dois le dire ;-))

  13. Vraiment pas de chance ! Mais tu te montres très raisonnable, tu as raison de ne pas prétériter ta saison 2012 à venir … qui commence très fort, avec me marathon intérieur !!! Soigne-toi bien, et d’ores et déjà bonne année 2012 !

  14. Le bon coté c’est que ce n’est pas trop grave ! Ce n’est qu’un « petit désagrément ». Nous avons tous un jour ou l’autre du nous contraindre à ne pas prendre le départ d’un course. Au moins, tu pourras profiter du réveillon de façon plus classique ! 😉
    Bonnes fêtes de fin d’année.

  15. C’est vraiment pas de bol Luc…remets-toi bien alors…mais il y a du « positif » néanmoins dans cet accident : c’est que tu vas pouvoir réveillonner, foie gras, dinde, chapon, grand crus et autres !!…Bon réveillon et reposes-toi bien. Bonne reprise 2012 avec la préparation du marathon sur piste de Montréal ! Bye ! 😉

  16. Et bien décidément tu n’as vraiment pas de chance… J’espère qu’en 2012 tu connaitras moins de petit pépins ;-). Je te souhaite une excellente année 2012 avec rien que du bonheur pour toi et toutes ta famille.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :