Marathon de Philadelphie : semaine 5 de 7


Le thème de la semaine dans cette préparation marathon a certainement été la fatigue et toute une fatigue. Je crois que mon corps a décidé de me faire vivre une résistance au changement de mon nouvel horaire depuis que nous avons un chien. En cette troisième semaine avec un nouveau comportement (lever tôt et coucher tôt), mon corps à certainement chercher à me faire passer un message. J’ai passé la semaine a baillé et à faire bailler les autres. Ce n’est pas très intéressant quelqu’un comme ça en réunion, surtout si c’est cette personne qui anime la dite réunion.

Comme je l’ai dit sur Twitter, je devrais régler mon réveil pour le mois de mars. Presque toute la semaine fut synonyme d’un coucher très tôt, avant 21h. Le changement d’heure m’a donné une heure gratuite de sommeil (merci @jamfille pour le rappel).

Néanmoins, j’ai réussi à faire mes entraînements de la semaine :

  • Mardi : Avec mon club, Fartlek en pyramide et en côtes dans le Parc de la Gatineau, soit 1 minute allure du 10 km et 5 minutes de récup, puis le premier chiffre est le temps en accélération et le second la récupération 2-5, 3-5, 2-5 et 1-5. Série 2 fût : 1-1,2-2, 3-3, 4-4, 5-5, 4-4, 3-3, 2-2-, 1-1 et série 3 fut 1-1, 2-1, 3-1, 4-1, 5-1, 4-1, 3-1, 2-1, 1-1. 18,01 km en 1h30’23.
  • Jeudi : Dans le Parc de la Gatineau, un entraînement en côtes lors d’une longue sortie avec mon club de triathlon. 14,44 km en 1h20’36.
  • Samedi : Récupération active de 14,51 km en 1h28’58. Je suis allé retrouver une amie au Lac Leamy et nous avons discuté en courant. La course c’est aussi fait pour çà.
  • Dimanche : Tempo, soit 5 km échauffement suivi de 15 km allure marathon (4’48 au km objectif de 4’46 au km) et 3 km retour au calme. Total de 23km en 1h56’33. La fatigue s’est faite ressentir et l’entraînement a été plus laborieux que prévu. J’ai donc coupé 2 km.
  • Total de la semaine 70 km

Les jambes vont relativement bien malgré cette petite tension qui m’incommode au niveau des quadriceps de la cuisse gauche. J’ai pris RDV avec mon physiothérapeute  pour un traitement vendredi prochain. Autrement, la remise en forme va à merveille et je serai prêt pour le marathon de Philadelphie dans 14 jours. J’ai tellement hâte car ce sera mon premier marathon en sol Américain. Est-ce que mon prochain sera celui de Boston ? Ouaaaaaa, je suis tout énervé juste à y penser. De toute manière, Boston ne sera pas avant 2013 si je réussi ma qualification le 13 mai 2012 lors du marathon de Sudbury et, ah oui,  je fais un ultra-marathon de 50 km le 31 décembre 2012 à Huntsville en Alabama, je l’avais oublié. Je me suis laissé emporter dans mes écrits.

Mes entraînements de la semaine 6.

  • Mardi matin : Échauffement + 5km à 4’15/km + retour au calme
  • Jeudi : Fartlek avec mon club de triathlon
  • Samedi : Récup 14 km
  • Dimanche :  2,5 km échauffement + 13 km en 1 heure + 2,5 km retour au calme.
  • Et du repos pour faire passer cette fatigue.

À suivre … 

Publicités

22 commentaires sur “Marathon de Philadelphie : semaine 5 de 7

  1. Avec 70 km cette semaine, tu va pas mal je trouve. Je sais pas comment tu fais pour arriver à te coucher à 21h, pour moi c’est chose impossible. Prochain marathon dans 14 jours déjà! Que le temps passe vite…
    Manu ne fait pas trop de bêtises? Moi les gerbilles de ma fille mon bouffé la manche d’ un T-shirt (étendage trop près de la cage) 😦

    1. Avec un levé du corps à 6 heures, je suis bien content de retrouver mon lit à 21h. Manu n’a pas encore fait des siennes. J’ai vu quelques traces de ses dents sur mes semelles de souliers de course, mais c’est tout. Nous n’avons aucune difficulté avec Manu jusqu’à présent et j’espère que cela va continuer. C’est vraiment un bon chien.

  2. Toute une adaptation un nouvel horaire. Malgré la fatigue, tu engranges les kilomètres. Le marathon de Philpadelphie est un beau marathon. Je l’ai déjà fait dans les années 90. Tu vas apprécier. Tu n’auras pas beaucoup de temps pour te reposer après avec ce 50km le 31 décembre. Belle façon de finir l’année 2011 !

    1. J’ai lu beaucoup de bien sur ce marathon. J’ai bien hâte de le courir. Surtout qu’après je vais avoir une semaine de repos de course. Puis je reprends l’entraînement pour Alabama.

  3. Avec deux semaines à faire, le « gros de la job » est derrière toi. Assure-toi d’être reposé, confiant et d’avoir un bon plan de course. Avec tout ce que tu fais pour te préparer, je suis persuadé que le résultat sera à la hauteur de tes attentes.

  4. Ton corps va s’adapter à ces horaires. Il suffit juste de l’écouter et de se coucher dès qu’il le fait comprendre. (Pendant 3ans je me suis levé à 4h30, au bout d’un moment on ne peut que l’écouter lorsqu’il nous crie qu’il faut aller au dodo !!)
    Allez 14jours sont vite passés. tu pourras bientôt faire parler la foudre !! 😉
    Une course le 31decembre pas mal comme idée !!

  5. Hum, quand je choisis de te lire c’est que je veux me « requinquer » comme on dit. Je sais qu’il y aura de l’énergie dans ton billet. C’est dans ton ADN et j’aime ça. Par surcroît, ta transparence ne cesse de me surprendre. On ose plus dire que l’on a un coup de fatigue… Dans Google +, je t’ai classé dans Développement économique, je vais revoir ça…
    Merci Luc, Brigitte

    1. Merci Brigitte. Je fais davantage la promotion de la course pied que du dv. conomique su G+. Sur Linkedin, je le fais bien plus. J’ai connu une phase de fatigue et je m’en suis enfin debarrasser. Ca fait bien du bien. A+

  6. 70 km en une semaine, ça laisse rêveur 🙂 bonne continuation, repose toi bien 14 jours ça va arriver vite! sais tu si il y aura possibilité de te suivre en temps réel lors de ce marathon?

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :