Fin de la préparation marathon J-3


C’est la fin de ma troisième préparation marathon en 2011. Cette préparation marathon ne se termine pas comme je l’aurais souhaité. J’ai une otite interne à l’oreille gauche qui affecte mon équilibre. C’est simplement la fenêtre baissée de ma portière d’auto qui a causé cette inflammation. Il me reste 3 jours pour souhaiter un rétablissement de mon oreille gauche.

J’ai été silencieux sur mon blogue au cours des derniers jours. La fièvre avait raison de mon énergie.

Mes entraînements de la semaine dernière :

Mardi 23 août

L’énergie revenait et les jambes allaient bien. Je décide donc de revisiter mon allure marathon. J’effectue 3 répétitions de 10 minutes à 4’39 au km. L’entraînement est fait sans forcer, les bpm sont bonnes et je termine l’entraînement avec entrain. Je me sens en plein confiance 10 jours avant mon marathon.

Jeudi 25 août

J’ai mal à la tête et je ne fais qu’un entraînement de 5 km en 27’36 allure de 5’31 au km. C’est le début de la déchéance.

Le réveil vendredi matin est brutal avec de la fièvre, des maux de tête et une pression intense dans l’oreille. Je passe le week-end à me reposer et suivre les conseils d’un pharmacien.

Lundi 29 août

L’énergie n’y est plus ainsi que la confiance. Je cours 11,96 km en 1 :03’55 allure de 5’20 au km. Je fais encore de la fièvre et j’ai mal à l’oreille.

Mercredi 31 août

Ce n’est guère mieux, je fais encore de la fièvre. Je vais devoir aller à la clinique pour une prescription. Je cours 11 km en 1:00.

De retour chez-moi, je pense abandonner l’idée de courir ce week-end. Je n’ai pas la santé nécessaire. Je vais voir samedi matin, mais pour l’instant, je ne pense pas courir mon marathon samedi.

 

Publicités

46 commentaires sur “Fin de la préparation marathon J-3

  1. Attends à samedi pour prendre ta décision finale. Tu pourrais être rétabli.

      1. Le 2 octobre ?
        Luc je pense vraiment que tu enchaînes trop, ton corp a besoin de repos, entre 2 prépa marathon il faut un bon mois de repos en course à pied tu peux capitaliser sur le vélo et la natation pendant ce temps.
        Ce qui est fatiguant en marathon ça n’est pas la course mais la préparation.
        Si tu enchaînes avec une nouvelle préparation j’ai peur que tu sois déçu car ton organisme est en train de te dire stop.Pourquoi ne pas revoir ton objectif, Boston en 2013, tu restes tranquille fin 2011 pour bien laisser ton organisme reprendre, tu attaques doucement en janvier histoire de te remettre dans le bain. Février tu commences une prépa marathon pour un marathon en avril au taquet et la tu choppes ta qualification haut la main.

        Le repos fait parti de l’entrainement sans lui c’est impossible d’atteindre ses objectifs, avant d’attaquer ma préparation pour l’ultra j’ai fait une pause de presque 2 mois (à peine 100km de couru), j’ai remplacé mes séances par du vélo et de la natation. La je reprends fort avec un meilleur niveau et la grosse patate et surtout une énorme envie de courir.

  2. Dans ton état actuel, courir ne fait que t’enlever de l’énergie et de la confiance. C’est donc une très bonne idée de prendre quelques jours de congé de course, et la possibilité d’une guérison fulgurante d’ici samedi est toujours là. Sinon, il y aura en effet d’autres marathons (dans la bonne fraîcheur d’octobre en plus!).

    Prompt rétablissement.

  3. Je ne suis pas docteur, mais cela peut aussi venir de la pression que tu t’es mis. Cet objectif ambitieux et ce plan rigoureux, peut-être que ton corps voulait dire stop quelques jours. Soit optimiste, samedi, tu te réveilleras peut-être frais comme un gardon prêt au combat. D’ici là, reposes-toi un max, penses à autre chose et détends toi !

  4. La bonne parole de Runmygeek est à bien écouter, voir à suivre 😉
    Tu en fais trop! Tu as un objectif principal, il faut se focaliser dessus, sur une ou deux courses maximum et ne pas faire 50 courses qui vont épuiser tes énergies.
    Par chez nous on dit que le max de marathons par an, c’est 2… tu en as déjà fait deux sur les 6 premiers mois de l’année…
    A toi de voir, mais à force de buter sur ton objectif, ça peut faire mal au moral. Un objectif doit être réalisé dans un délai pas trop long sinon ça devient un rêve, genre je veux courir le marathon en 2h.
    Bon rétablissement Luc, tout n’est peut-être pas perdu!

    1. Je vais courir Picton le 2 octobre et Philadelphie le 20 novembre. Des marathons pour m’amuser un peu. Quand il n’y a pas de recherche de performance, je pourrais courir un marathon par semaine sans problème.

  5. j’ai tendance à aller dans le sens de Runmygeek. Il faut savoir se reposer. Les entraînements réguliers et l’enchaînement des plans nous fait accumuler de la fatigue qui ne se voit pas forcément et que l’envie de faire bien, la pression masquent facilement ; jusqu’à la rupture brutale !
    Ne fait plus rien ; ton auras surement des antibiotiques pour ton oreille qui vont faire effet en moins de 2 jours.
    En attendant, dors et prend ta décision la veille du marathon pour voir si tu peux le faire, en prennant du plaisir et sans objectif chrono.
    Cela te fera de toutes façons une expérience très intéressante pour la suite. Après ta coupure annuelle 🙂

    1. En temps normal, je ne cours pas l’été car c’est ma période de coupure et je fais du vélo. J’ai fait une exception cette année et je tombe malade 2 fois. Je vais prendre quelques jours de repos.

  6. 5 marathon en une année avec toute l’intensité que ty mets tu peux affaiblir ton systeme immunitaire mon ami !!

    Je sais que c’est dur de ralentir….je suis dans le même moule que toi…overtraining ….beaucoup de difficulté à faire mes Vo2Max …..Mes jambes sont enkilosées ….et je continue à pousser comme un con….je vais voir ca à Mtl dans 3 semaines.

    Tristes pour les gens de Québec le week-end dernier .Le marathon annulé….une des dernières chances pour Boston….toi aussi j’imagine que c’est pour cette raison ce marathon ce week-end…
    Si tu es ok samedi tu peux tester….

    Tu prends quoi comme médicament ? Pour les vertiges ,il te faut de Betahistine mais bon il faut une prescription pour ca.

    Sinon , garde le moral et prends ca cool !

    1. C’est ça. Les critères changent le 24 septembre. Je vais devoir faire 3h15 pour Boston. J’ai manqué mon coup au mois de mai. Je tentais de me reprendre samedi. Je ne le ferai pas, ce sera Boston en 2013 alors. Bonne chance pour toi dans 3 semaines. Montréal arrive vite.

  7. C’est sans vrai que tu es traè fatigué de ta longue année d’entraînement et de course et le moindre petit bobo même anodin au départ devient tout de suite un gros problème!
    Il va sans doute falloir couper un peu (même si c’est dur à admettre, je suis bien placé pour le savoir!) mais c’est le prix à payer pour repartir sur de bonnes bases sinon tu risque de le payer cher et d’être contraint d’arrêter!
    Je ne veux surtout pas passer pour un donneur de leçons, je n’ai pas les compétences pour le faire mais ce que tu décris sont des signes d’une grande fatigue.
    A+ mon pote et remets toi vite pour nous faire partager ton quotidien de Marathonien hors pair!

      1. c’est dommage mais au moins tu ne continues pas à t’engoufrer dans le surentraînement.

        Tu prends sûrement la meilleure décision…tu as un mois avant l’autre marathon, sinon ,il y aura Philadelphie qui est réputé pour être rapide (ca me fais toujours rire ca un circuit rapide!! 42km rapide ou pas est pas facile !)

  8. Quelle poisse ! Ma foi, on ne peut rien y faire, ce sont les fameux impondérables … Je pense que tu as raison de remettre en question ta participation : tu n’iras dans tous les cas pas pour le chrono, et tu risques surtout de t’affaiblir sérieusement, et de le payer ensuite … L’idéal serait de trouver un marathon dans quelques semaines, où tu pourrais quand même mettre à profit ta prépa ? En tous les cas, tous mes voeux de bon rétablissement, soigne-toi-bien, et surtout, garde le moral !

  9. Décidément, tu n’as vraiment pas de chance pour cette préparation marathon… Repose toi bien, c’est sur qu’avec tous les problèmes de ta prépa, il est peut-être plus sage d’attendre un meilleur moment pour faire un marathon pour préserver ton énergie, comme tu le dis !
    a+

  10. Ta persévérance, ton travail accompli, tes entraînements et les conditions climatiques que tu as dû affronter durant cette année auront été bien conséquents ! Mais ce n’est pas terminé pour autant pour toi, tu as la chance d’être à l’écoute et de savoir écouter ton corps.

    Ton corps traverse des « zones de turbulence » mais le voyage n’en est pas terminé pour autant. A toi de voir si tu veux foncer et affronter ces turbulences au risque de mettre à mal ton superbe avion ou si tu préfères te détourner momentanément afin d’épargner ton long courrier.

    Je sais qu’en grand capitaine, tu sauras prendre la bonne décision.

  11. Quelques mots supplémentaire ne vont pas changer grand chose, mais la prépa se termine déjà et déjà le 3e ? Waouh ! çà défile ! Bon rétablissement et courage pour la suite

  12. Mon pauvre Luc, c’est pas tous les jours évident, prend courage si c’est pas aujourd’hui ce sera une prochaine fois, en tous les cas je penserais a toi samedi.
    A+ Rohnny

  13. Quand ton corps te parles, c’est avant tout pour ne pas aggraver la situation. Lever le pied, se reposer parfois même si ça n’était pas au programme, ça permet aussi d’éviter le pire. Tu es déçu sans doute, un petit coup au moral, c’est normal et surtout tu as le droit (souvent on culpabilise et on fait la sortie de trop, qui aggrave et prolonge la faiblesse du moment)… Toujours positiver et repartir battant, c’est souvent après avoir pris le temps de « se soigner, se détendre et dormir ». Alors, bon rétablissement, « redore » ton mental et ça repart…ça c’est sûr les prochains défis t’attendent !

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :