S’entraîner jusqu’au point de rupture J-19


Ma longue sortie de samedi ne s’est pas bien déroulée. Et après réflexion, je sens que je me suis entraîné jusqu’au point de rupture, les muscles sont à la limite de céder. Je vais donc prendre une semaine de récupération active dans ce plan en vue de mon prochain marathon le 3 septembre.

Samedi, 13 août 2011

Les voisins font la fête jusque vers 23h45 et il y a beaucoup de bruit. Il fait chaud, c’est humide et je dors très mal. Je souhaitais me lever vers 6h pour me préparer à aller courir mon 30km en 2h28. Mais je réussis à me réveiller vers 7h, très fatigué d’avoir mal dormi. Vers 8h15, je m’élance pour mon 30 km. Je teste pour la première fois ma Fuel Belt à 6 bidons.  J’ai mis du Hammer Gel, le seul gel qui ne m’affecte pas avec mon problème d’hypoglycémie. J’ai également fait des glaçons que je mets dans mon bidon que je transporte dans ma main. Je souhaite conserver mon eau froide pendant cette longue sortie. Tout ça me semblait bien beau, mais non !!!

Mes 6 bidons coulent et je me retrouve avec du gel plein les jambes. De plus, les glaçons bloquent la sortie pour l’eau dans mon bidon et je ne suis pas capable de boire l’eau glacée. Bref, ça va mal !

Également, je peine à maintenir l’allure visée en raison de la fatigue accumulée. Après 47 minutes de ce régime infernal, j’en ai assez. J’emballe et je me sauve.

Pendant cette sortie, je me suis rappelé ce que m’avait dit mon coach lors de notre dernière rencontre. Il me disait que je courais le risque d’amener mes muscles au point de rupture avec ce plan. Lorsque je sentirais que l’énergie n’y ait plus pour l’effort à fournir, de ne pas avoir peur de prendre une semaine de récupération active. J’ai écouté mon corps et mon coach.

Dimanche, 14 août 2011

Repos.

Lundi, 15 août 2011

Sortie en mode récupération active, je fais un petit 8,4 km en 46’37 avec allure de 5’32 au km. Les sensations reviennent rapidement et je me sens bien.

Également, nous avons fait installer l’air climatisé et je n’entendrai plus les voisins faire la fête ou sentir leurs odeurs de cigarettes. Un vrai poêle à combustion lente ces voisins !

Malheur, le climatiseur ne fonctionne pas. Une semaine de plus d’attente.

Publicités

32 commentaires sur “S’entraîner jusqu’au point de rupture J-19

  1. Sage décision de prendre une semaine plus easy. Ce plan semble assez délicat à gérer.

  2. Bien sage en effet. Si tu passes la ligne, ça pourrait te coûter ton marathon. À ce point dans ton entraînement, j’imagine que le plus important est déjà fait.

    Mes bidons Fuel Belt se sont aussi mis à couler lorsque le caoutchouc a commencé à sécher. J’ai changé les bidons et je n’ai plus ce problème. Mais c’est vrai qu’ils ont tendance à couler.

    J’ai aussi des voisins qui m’empêchent de dormir. C’est vraiment frustrant lorsqu’il y a quelque chose d’important le lendemain. As-tu pensé dormir avec des bouchons? Ça fonctionne pour moi.

    Bonne récupération cette semaine.

  3. Tu fais bien de prendre du repos avant le grand droit final. Ton plan était assez intense. Récupère bien.

  4. Tu fais bien de prendre cette semaine de repos avant que ton réservoir d’énergie se vide davantage. De toute façon, avec tous les efforts et le sérieux que tu as mis dans tes entraînements jusqu’à maintenant, tu seras prêt au jour J.

    Je sais à quel point ça peut gober de l’énergie quand on n’est pas confortable et tranquille chez soi. L’un des chiens du couple d’imbéciles en bas de chez moi jappe sans arrêt lorsqu’ils ne sont pas là. Malgré les plaintes de plusieurs voisins et de nombreux avertissements du proprio, ça continue. Ils s’en foutent, ils partent dans 2 mois…

    Je te souhaite une semaine reposante avec de bonnes nuits fraîches.

    1. L’inspecteur m’a dit qu’il n’a pas de règlement contre le manque de civisme comme quoi la liberté des uns débutent là où celle des autres terminent.

  5. Tu as pris la bonne décision, l’important maintenant, c’est la fraicheur le jour J ! 😉
    Bon courage pour la fin du plan.

  6. Sage décision … Récupérer, c’est aussi assimiler et progresser. Il faut savoir écouter les signaux que nous envoie notre corps et lever le pied au bon moment, ce n’est pas du temps perdu, bien au contraire ! Il est plus néfaste de trop en faire … à mon très humble avis toujours 😉 Courage !

  7. Bon repos Luc ! Tu prends la meilleure décision c’est certain. Il est tellement important que tu arrives fort et gagnant le 3 septembre !

  8. Bonne récup, tu as bien fait d’arrêter avant de te blesser et ne pas pouvoir faire ta course…
    Ce plan me semblait bien un peu « hard » depuis le début 😉

  9. Bonne idée cette semaine de repos, le corps en a parfois bien besoins. Pour tes voisins je sais ce que c’est j’ai les mêmes de mon coté et c’est parfois super fatiguant.
    A+ Rohnny

  10. Reposes toi bien et prends le temps de récupérer. Je te sens agacé par tout ces petits soucis de voisinage, de chaleur…et ton programme est quand meme éprouvant.
    Qu’entends tu par « une semaine de récupération active » ? Tu vas faire du vélo?
    Apres tous, avec l’experience que tu as, c’est pas à deux semaines que tout ce joue, le plus gros du travail tu l’as deja fait!
    Plus que quelques jours et tu vas pouvoir mieux dormir 😉
    Bon courage.

  11. Ecouter les signaux du corps, c’est le plus important. Le repos est un bon traitement.
    C’est très calme dans ma campagne … à part nos oies qui sont des vrais chiens de garde.
    Bon courage et bon repos.

  12. Ouf Luc… que de soucis…

    Repos, hydratation et nourriture saine… et un cadeau d’une nuit à l’hotel peut-être au besoin en attendant la clim…

    Prends bien soin de de ne pas franchir la ligne de l’épuisement… je pense à toi!

  13. Toujours à l’écoute de ton corps, comme toujours ! Il te le rendra bien, pas de soucis.
    Allez récupères bien.
    Et n’oublies pas : « Toujours savoir jusqu’où ne pas aller trop loin ». 😉

  14. Pas de risques inutiles d’autant plus que ton Marathon s’annonce malheureusement chaud, alors fais du jus et tu seras au mieux de ta forme!
    Allez courage tu n’as plus longtemps à attendre!

  15. Je n’avais pas encore lu ton blog. Mea culpa.

    Dis-moi, que veux-tu dire par récupération active?

    Garde le moral, ce que tu fais est extraordinaire ! De mon tout petit point de vue, c’est très impressionnant !

  16. Tu as un bon coach, c’est bien d’avoir suivi ces conseils, alors bonne récup et puis bonne continuation pour ce prochain marathon 🙂

  17. Ayoye!!! Méchant topo!! Tu as pris la bonne décision de ralentir un peu; tu as raison, en entraînement marathon, on se tient constamment  »on the edge » hein? (Je le découvre…) et si on bascule du côté  »Pas Assez » on en fait alors pas suffisamment pour la charge de l’exploit à accomplir, et si on bascule vers le  »Trop » on peut tout foutre en l’air avec le sur-entraînement et les blessures. Pas simple n’est-ce pas? Mais ta sagesse et ta grande expérience font que tu lis bien ce qui se passe dans ton corps! Bravo!!! J’espère que la semaine qui débute se déroulera mieux et je te souhaite l’air climatisé au plus vite! (Ça fait toute une différence dans le niveau d’énergie)

  18. Il faut savoir s’arreter au bon moment, des journées comme ça arrive chez tous les sportifs… En tout cas bon repos et bonne reprise pour le marathon de début septembre. Courage!!!

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :