Bilan de la quatrième semaine de cette préparation marathon


J’arrive à mi-chemin de mon programme marathon avec cette quatrième semaine.  Je sens que je gagne en vitesse, toutefois la chaleur de l’été a maltraité mon endurance. Je n’ai pas réussi mes deux dernières longues sorties. Je n’ai donc pas le choix, je vais devoir sortir très tôt le samedi matin pour aller courir.

Voici mes entraînements de la dernière semaine :

Lundi, 1er août 2011 : Travail de VMA

Entraînement sur piste, je me rends au centre Asticou pour 2 séries de 6 X 400m en 1’30 r=200m et 3’00 entre les séries.

J’ai fait : 1’32 ; 1’31 ; 1’31 ; 1’32 ; 1’32 ; 1’32 et la seconde série : 1’31 ; 1’34 ; 1’33 ; 1’31 ; 1’33 et 1’31. Une belle régularité dans mes 400 mètres.

Total : 10,11 km en 55’52 pour 5’29 au km.

Mardi, 2 août 2011 : Entraînement triathlon

Nous effectuons 3 séries de transition course vélo, soit 1k-4km -1km 2 fois et 1k -6km-1km. Je dois faire cet entraînement en récupération active. Toute une commande lorsque tu te fais doubler de toute part ! Je reste humble et je vais à mon rythme.

Je suis obligé de constater que l’entraînement avec mon club de triathlon est trop exigeant après une séance de fractionnés la veille. Je vais aller rouler avec eux, mais je ne vais plus courir. Ce n’est pas de la récupération active pour moi lorsque je cours à plus de 12 km/h.

Total en CàP de 6,81 km et 36,82 en vélo.

Mercredi 3 août 2011 : Repos et étirements

Jeudi, 4 août 2011 : Tempo de 10 km en 43 minutes.

Je me rends dans les pistes cyclables, question de profiter d’un peu de fraîcheur pour un entraînement en fin de journée. Peu importe, c’est chaud et humide, même dans les pistes cyclables.

Après un échauffement de 8 minutes, je me lance pour un 10 km à une allure de 4’18 au km. Ça va mal avec Garmin, je perds souvent la connexion satellite.  Je cours en continue et j’ai perdu 4 fois la connexion. J’ai passé en dessous d’un viaduc et la connexion a arrêté, mais elle ne s’est pas bien repris par la suite. J’ai repartie la montre, rien n’y fait. J’ai fait 10,32 km en 47’13 pour 4’32 au km et j’ai couru comme un malade. J’ai identifié 4 endroits où la connexion n’a pas fonctionné.

C’est loin d’être l’allure souhaitée et je suis déçu, mais je vais le prendre quand même car j’ai tout donné dans cet entraînement.

Vendredi, 5 août 2011 : Repos et coucher très tôt.

Samedi, 6 août 2011 : Endurance fondamentale 2h30

Levé du corps à 4h00 du matin pour contrer la chaleur, mais il fait déjà 20°C et 100% d’humidité. J’ai un 2h30 à faire, soit 2 heures à l’allure de 5’15 au km et 30 minutes à l’allure marathon, soit 4’39 au km.

Je quitte vers 5h20, dès les premières lueurs du jour. C’est tranquille en ville, quel silence ! Je ne suis pas habitué, mais c’est intéressant ce calme urbain.

Néanmoins, ce n’était pas calme pour moi car j’ai dû travailler fort pour les premiers 2 heures en raison de la chaleur et de l’humidité. J’ai réussi à maintenir l’allure de 5’15 au km, mais il me restait moins d’énergie pour le dernier 30 minutes. Je l’ai quand même réalisé à une allure de 4’52 au km. Je suis content de l’avoir faite cette longue sortie. Je reconnais qu’il me reste encore du travail à faire, mais c’est sur la bonne voie.

Total de 29km en 2h30’15 pour 5’10 au km.

Dimanche, 7 août 2011 : Ce sera repos et BBQ avec les athlètes de mon club de triathlon. Je ferai des étirements afin d’enrayer les raideurs musculaires laissées par ma longue sortie de samedi.

Premier ULTRA

Je me suis inscrit à mon premier Ultra marathon (50km) à Huntsville en Alabama, États-Unis. Giddy-up cow-boy ! C’est le 31 décembre 2011 http://recovery50km.blogspot.com/. Une bonne manière de célébrer la fin d’année, n’est-ce pas ? 50 km avec un dénivelé total de plus de 1000 mètres (3500 pieds). Moi qui n’aime pas les côtes, je sens que je vais être bien servi.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Entraînements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Bilan de la quatrième semaine de cette préparation marathon

  1. Je lis tes posts depuis quelques semaines et je m’entraîne moi -même dans ces chaleurs accablantes, et je commence à penser que l’entraînement pour le Winterman (lire: dans le froid) est beaucoup plus facile que l’entraînement l’été… je vais faire des recherches pour savoir ce qu’il en est vraiment.

    • C’est plus difficile une préparation en été je trouve. Je vais bien me préparer pour le Winterman de 2012 car je vais le refaire. On recroisera la compétition ensemble.

  2. calimero13990 dit :

    Attention à ne pas laisser trop d’énergie inutile dans ta préparation à cause de la chaleur!
    Bon courage pour la suite ;-))

  3. Sandrunning dit :

    Bonne idée de fêter la nouvelle année en courant ! J’aimerais bien programmer une course le 31 décembre aussi… à voir🙂

  4. vinvin20 dit :

    C’est sympa les sorties le matin de bonne heure car tout est calme, je trouve ça reposant.
    Ce sont mes sorties préférées! Mais j’ai encore pas tester 4h00 du matin..
    Quant a l’ultra je suis sur que ça va te plaire, et 1000m sur 50km ça va encore.
    Bonne continuation dans ta préparation.

  5. Wow! Vraiment super ce premier ultra !!! Bonne chance🙂

  6. François dit :

    Une belle semaine malgré la chaleur et l’humidité. On doit nécessairement s’ajuster dans ces conditions. Le pace ne peut pas être toujours celui souhaité. Toute une expérience ce 50km en Alabama le 31 décembre. Je suis déjà descendu en Louisiane durant les Fêtes 94-95. J’avais couru un 15km dans la région de Nouvelle-Orléans. Quel beau souvenir !

  7. bikelarue dit :

    Cet été je vis dans une nouvelle demeure ou je n’ai pas la climatisation comparativement aux années passées et chose surprenante je ne me suis jamais autant bien acclimaté à la chaleur.

    Je pense que les athlètes qui passent plusieurs heures par jour dans un environnement climatisé on beaucoup plus de problème avec la chaleur. L’idéal est selon moi d’avoir des nuits légèrement plus fraîches et le jour être à la température qu’il fait à l’extérieur.

    Vendredi dernier j’ai réalisé une de mes plus longues sorties en course à pied soit près de 37 kilo incluant un « race pace » de 6 kilo entre le kilo 29 et 35 à 4’10 » du kilo et ce entre 9h30 et 13h donc à la chaleur, aucun problème.

    Je ferai le marathon de Québec à la fin du mois et il fait souvent très chaud donc je suis très heureux de pouvoir résister à ces températures chaudes.

    • Merci de nous faire part de ton expérience d’adaptation à la chaleur. La chaleur ne me dérange pas, c’est l’humidité que je ne tolère pas.

  8. kejaj dit :

    ici dans le nord de la France,pas de soucis de grande chaleur même si nous avons quelques journées chaudes de temps en temps, en tout cas bravo pour ta semaine et ta motivation pour courir tôt le matin, c’est sûr ça va payer. Pour ton 50 km de fin d’année, j’ai pas d’avis car pour moi c’est un autre monde🙂

  9. Wow! Un ultramarathon au programme. C’est vraiment emballant! Pour ce qui est de la chaleur, j’avoue que c’est terrible cet été. On n’a presque jamais de journées fraîches. Du jamais vu il me semble. Moi aussi, je trouve ça très difficile!

  10. Claire dit :

    Bravo Luc pour cette belle semaine!!! C’est bien vrai, la chaleur de l’été nous oblige à faire des petits ajustements d’horaire, c’est pas toujours évident!!! Et que c’est donc excitant cette inscription à l’Ultra!!!! Beau défi!!!! :o)

  11. sydoky dit :

    Une semaine bien remplie et avec du soleil ! Vous êtes chanceux par chez vous😉 Chez nous c’est déjà l’automne en août :))) Bonne continuation !

  12. Rohnny dit :

    Semaine encore bien chargée Luc, pour la chaleur tu peux l’envoyer par ici car on galère.
    A+ rohnny

  13. Une chance que du cotés de vos entrainements, vous ayez la chaleur… en tout cas belle semaine de préparation… faut tenir le coup et ne rien lacher, et surtout bien s’hydrater sous ce soleil.
    Bon courage!!!

  14. Rasmette dit :

    Le 31 Décembre, je serai en train de réveillonner, mais promis, je penserai à toi avec mon toast de foie gras à a la main!

  15. Valérie dit :

    Décidément, après le froid glacial de l’hiver, voici la canicule de l’été. Et avec l’humidité, ça doit juste être insupportable ! Ton corps est mis à rude épreuve, je pense bien que tu accuses un peu le coup. Je pense que tu as pris une sage décision en choisissant de n’aller plus que pédaler avec ton club de tri, si tu sens que c’est trop pour toi. Bonne continuation !

Les commentaires sont fermés.