Courir en pleine canicule, mes derniers entraînements


Je me dis que je dois avoir un côté masochiste pour entreprendre une préparation pour un marathon en pleine canicule. Néanmoins, je sais que c’est payant de le faire car cet automne, je vais avoir dompté mon allure marathon. Du moins je l’espère … D’ici là, la route est remplie de sueur pour une allure chaudement disputée.

Jeudi, 21 juillet

La nuit fut terrible car la température n’a pas baissé sous les 25°C. Je n’ai pas bien dormi car nous avons choisi de ne pas avoir de climatiseur. Nous avons révisé ce choix après deux nuits d’insomnies et une commande a été passée. Nous allons donc avoir un climatiseur bientôt.

Ce jeudi, j’aimerais bien aller courir tôt le matin, mais je suis tellement fatigué d’avoir mal dormi. Je quitte vers 9h le matin. La chaleur est insoutenable avec un 30°C en plus de l’humidité. J’ai à faire un 8 km en 33 minutes. Toutefois, après 4 km, j’ai tout donné et j’abandonne. La journée sera très chaude avec un 36°C et 46°C avec l’humidité.

Samedi, 23 juillet

La fin de la canicule approche. On annonce un retour au normal de saison. Néanmoins, c’est chaud à 9h le matin avec 26°C en plus de l’humidité. J’ai à faire 18 km à 4’30 au km. Je fais 14,2 km à 4’54 au km. J’ai tout donné. J’avais mal aux jambes et je combattais un début de crampes.

Moi qui n’est pas un lève-tôt, je vais devoir faire un effort supplémentaire pour aller courir avant la chaleur.  Ce sera tout un défi. À moins que la canicule ne casse au cours des prochains jours.

Publicités

21 commentaires sur “Courir en pleine canicule, mes derniers entraînements

  1. Et bien c’est vraiment une région extrême! Autant l’hiver c’est tres froid chez vous, autant l’été est très chaud. Pas facile de courir dans ces conditions, c’est surement aussi difficile que l’hiver.Enfin moi ,je prefert le froid, on peut toujours se couvrir!

  2. Les températures devraient revenir à la normale au début de la semaine. Bon courage ! On forge notre caractère.

  3. Nous en Provence on tourne entre 20° et 25° le jour alors c’est vraiment génial de courir!
    J’ai eu 35/40° en début de plan et c’est vrai que c’est horrible voire très dangeureux au risque de tomber déshydraté alors fais attention!

  4. C’est pas facile et loin d’être idéal mais au niveau résistance… les belles journée entre 10 et 20 deviendront pour toi ‘de la petite bière’… Bravo!

  5. Bravo pour ton courage, moi j’aime pas la chaleur excessive, heureusement en ce moment ça va même plutôt frais

  6. J’avais lu sur un article à propos du marathon des sables qu’il fallait 5 jours d’entrainement sous très forte chaleur pour commencer à apprendre à courir par ces températures. En tout cas bravo pour avoir trouver la motivation d’y aller ! Ce genre d’entrainement n’est jamais vain et le corps tire souvent de bonnes expériences de ces sorties.

  7. Je te souhaite un bon training!!!! Et je trouve que vous avez bien fait de réviser votre position pour le climatiseur, c’est tellement difficile de se reposer lorsqu’on a trop chaud; moi je trouve que ça change tout!!! Disons que ça améliore la qualité de vie, et quand on est sportif en plus, si on peut se le permettre, c’est une belle invention!!!
    Alors c’est reparti pour les gros entraînements, je suis derrière toi à 1000 %!!!!!

  8. Moi, perso, j’aime bien la canicule et il m’arrive, certaines fois, de m’entraîner en pleine après-midi avec des grosses températures mais en réduisant le kilométrage et en courant à des allures oscillant entre 10 et 11 km/h…et ça reste réellement un vrai plaisir !… 😉

  9. Bravo, champion! C’est ce qu’on appelle la persévérance.
    En passant, l’air climatisé est essentiel pour pouvoir bien dormir quand il fait trop chaud. Alors, tu va te sentir beaucoup mieux si une deuxième vague de canicule décide de nous visiter et tu seras plus reposé.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :