Préparation duathlon J-23


Vous savez, même si je fais le journaliste amateur à mes heures dernièrement, je m’entraîne toujours pour mon prochain duathlon le 10 juillet. La saison de duathlon ne vient que de commencer et je me sens en pleine forme avec tous ces entraînements en course à pied cet hiver. De plus, je me suis enfin acclimaté à la chaleur et à l’humidité. Je profite donc de ces entraînements pour bien m’amuser avec mon club de triathlon.

Mardi (14 juin), c’était la photo du groupe avec près de 40 athlètes présents, lorsqu’elle sera disponible, je vais la publier. Nous étions presque tous habillés aux couleurs du club. Nous avions l’air du défilé des jumeaux qui roulaient en paire pendant l’échauffement. Je ris en l’écrivant en plus.

Le coach annonce l’entraînement, 6 mini duathlons pour la soirée. Oui c’est bien 6 mini-duathlons, soit zone 1, au fond, zone 1, au fond, zone 1 et on dégueule tout le monde ensemble. Ce qui veut dire que le dernier doit être le plus rapide. J’ai atteint 38 km/h de moyenne pour le vélo sur ce dernier 2 km et 4 minutes 36 secondes pour 1 200 mètres. Je ne sais pas comment j’ai fait pour trouver les forces nécessaires, mais cela en valait la peine et je n’ai pas dégueulé. Bonne nouvelle ! J’ai néanmoins eu des difficultés lors du transfert de mes données mardi soir et je les ai perdu.

Nous avons donc fait 6 fois 500 mètres CàP  + 2 km vélo + 500 mètres CàP, mais le 500 mètres mesuraient 600 mètres dans les faits. Total de l’entraînement en course à pied 7,2 km pour 31’29 soit 4’20 au km et total du vélo 38,4 km.

Jeudi (16 juin), un autre entraînement avec mon club, mais du travail de fractionnés de vélo cette fois-ci. Nous avons effectué :

  • 10 minutes en zone 3 + 5 minutes zone 1 ;
  • 8 minutes en zone 3 + 4 minutes zone 1 ;
  • 6 minutes au fond + 3 minutes zone 1 ;
  • 4 minutes au fond + 2 minutes zone 1 ;
  • 2 minutes au fond + 1 minute zone 1 et je rentre dans la zone de transition pour mettre mes souliers et je débute la course à pied.

Après ces fractionnés, s’enchaîne la course à pied avec 5,64 km en zone 2 pour 28’42 soit 5’05 au km.

Très satisfait de cet entraînement, principalement avec des vitesses qui frôlent les 39 km/h en vélo. C’est du solide comme entraînement. Avec l’échauffement en vélo et le retour au calme, j’ai fait 50,5 km de vélo.

En début d’année, je m’étais fixé un objectif de 3 000 km en course à pied et 3 000 km en vélo. Je suis rendu à 1 445 km en course à pied et un peu plus de 903 km en vélo. Un objectif qui devrait être atteint d’ici la fin de l’année.

À suivre …

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Duathlon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Préparation duathlon J-23

  1. François D. dit :

    Ces deux entrainements sont du solide. J’ai bien aimé la description que tu en as faits. De plus, c’est évident que tu t’amuses bien avec ton club. Nos compagnons d’entrainement sont d’une grande importance.

    • Je progresse rapidement en velo, bien plus vite qu’en course a pied. Je cherche a faire 1h45 sur le demi-marathon lors de mon duathlon. Alors, je vais reprendre le travail de vma en course.

  2. Claire dit :

    Mais quel travail!!!! Wow!!! C’est époustouflant tout ce que tu fais!!!! L’entraînement du mardi me semble…. DURRRR!!! Mais celui du jeudi m’apparaît bien l’fun, fatigant mais l’fun! J’aime bien la façon dont cet entraînement est construit!! Et que dire de tes objectifs de kilométrage!!!! Chapeau!!!!

  3. LaurentP dit :

    Voilà une semaine variée et bien remplie en kilomètres😉 c’est du costaud ces entraînements in dirait !
    Et c’est bien que tu ais réussi à t’habituer à la chaleur, dans mon cas il n’y a pas moyen, la chaleur me gêne toujours autant !

  4. Valérie dit :

    Mais je ne doutais pas une seconde que tu continuais à bien t’entraîner😉 C’est effectivement du travail intensif que vous faites ! Comment fais-tu pour avoir toujour la pêche, même après un marathon ?

    • Bonne question ! Je crois que c’est parce que mon marathon n’a pas été réalisé selon mes capacités en raison des crampes. Alors ce n’était qu’une longue sortie.

  5. Sandrunning dit :

    Oui, c’est exactement ce que je me disais en lisant ton compte rendu de la semaine : comment fais-tu pour être autant en forme et conserver de si belles allures alors que tu viens de courir un marathon ? Car tu reprends un entraînement très intensif et très fort ! C’est impressionnant…

Les commentaires sont fermés.