Traitements et retour en entraînement


J’ai eu une semaine bien remplie au travail. C’est quand même une bonne nouvelle car j’ai pu reposer mes jambes depuis mon marathon. Les raideurs musculaires sont finalement disparues suite aux traitements de physiothérapie mardi soir. Mon physio m’a traité pour un nerf de pincé dans le bassin. C’est ce qui aurait causé les douleurs musculaires pendant le marathon. Ce serait un faux pas lors d’une descente en côte qui aurait pu causer ce genre de désagrément. Et comme désagrément, s’en était tout un. Maintenant, je suis de retour sur mes deux pieds.

Lundi : Travail en soirée, aucun entraînement.

Mardi : Traitements de physiothérapie. Merci Gilbert. Aucun entraînement.

Training for BostonMercredi : Travail en soirée et sous la pluie. Il y a eu un de ces orages et j’étais dans une activité promotionnelle à l’extérieur. J’ai reçu des grêlons de la grosseur d’une balle de golf. Assez incroyable de voir tomber cela sous le chapiteau. Aucun entraînement, même si j’ai passé plus de 12 heures debout dans un kiosque d’information publique.

 

Entraînement duathlon de jeudi

Uniquement du plaisir avec mon groupe de triathlon, c’est comme cela que je décrirais cet entraînement. Contrairement aux entraînements cet hiver où nous n’étions qu’une douzaine, nous voilà plus de 40 athlètes aux entraînements. C’est bien plus agréable de s’entraîner en groupe, surtout pour les exercices de travail de la VMA. Pendant les entraînements, les gens s’encouragent, tout le monde cherche à se dépasser, j’adore cette ambiance de camaraderie compétitive.

Alors jeudi soir, après 41,7 km de ballade en vélo avec mon groupe, nous avons attaqué la piste d’athlétisme au Centre Asticou.

Travail de VMA consistant en un entraînement de 2 séries de 400 m, 800m et 1200 m allure du 5km et récupération de ±400 mètres.

Les temps de référence pour la première série :

  • 400 m en 1’40
  • 800 m en 3’16
  • 1200 m en 4’52

Pour la seconde série :

  • 400 m en 1’38
  • 800 m en 3’16
  • 1200 m en 4’55

Total de 8,8 km en 41’18

Je ne pouvais demander mieux comme reprise en entraînement avec ce travail de VMA après seulement 10 jours de mon dernier marathon.

Mes lectures en vacances cet été

Pendant mes vacances d’été, j’adore prendre le temps de faire de la lecture. Je me suis commandé 4 livres de préparation pour la course à pied que je vais dévorer pendant mes vacances en juillet. Je vais vous en parler lorsque je vais les avoir lu.

  • Daniels’ Running Formula – 2nd Edition by Jack Daniels
  • Runner’s World Run Less, Run Faster: Become a Faster, Stronger Runner with the Revolutionary FIRST Training Program by Bill Pierce, et al
  • Racing Weight Quick Start Guide by Matt Fitzgerald
  • Advanced Marathoning – 2nd Edition by Peter Pfitzinger, Scott Douglas

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Duathlon, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Traitements et retour en entraînement

  1. Pierre dit :

    Très encourageant ce retour, cela augure très bien pour l’été!

  2. runmygeek dit :

    Est ce qu’un physiothérapeute c’est un osthéopate ?
    Le repos a du te faire du bien.
    Pret à réattaquer maintenant.

  3. François D. dit :

    Un repos forcé de quelques jours qui t’a fait un grand bien et qui t’a permis de guérir une petite blessure. J’aime bien ton choix de lecture pour l’été. Je devrais lire «Run less run faster». J’ai toujours été un adepte du haut kilométrage en préparation du marathon. Comme j’ai vieilli, on dirait que ça ne marche plus. Je viens de commencer un nouveau programme qu’un de mes amis m’a donné. Ce programme était sur le site du marathon de Boston 2010. C’est un programme de 12 semaines pour coureur expérimenté. Il y a un peu moins de millage hebdomadaire que ce que j’avais l’habitude de faire avec 3 séances difficiles et 3 séances plus courtes et faciles à chaque semaine. Ça va me permettre de mieux récupérer je crois. Les années antérieures, j’avais le même nombre de kilomètres à chaque jour pendant la semaine avec une progression pour atteindre 90 à 100km par semaine dans mes grosses semaines de marathon. Cet été, je n’atteindrai pas ce millage hebdomadaire dans mes plus grosses semaines. Ça va être plus 70-80km. Espérons que ça va me permettre de mieux assimiler les deux séances de qualité par semaine et de courir plus rapidement au marathon car j’ai perdu pas mal de vitesse par rapport à mes meilleures années.

  4. C’est l’approche des coachs Hanson de Chicago qui prônent moins de km et plus d’entraînements spécifiques. Nous retrouvons ce type de préparation dans «Run less run faster». J’ai bien hâte de le lire. Il semblerait que cette approche donne de bons résultats.

  5. fred0 dit :

    J’ai le daniels’running formula et le advanced marathoning. Très bien même si légèrement redondant!
    Je ne connaissais pas run less run faster, je regarderai. Je pense que ça sera le plus efficace pour toi 😉

  6. Sandrunning dit :

    C’est bien, tu reprends l’entraînement en douceur. Le repos est tellement agréable et surtout bien mérité après un hiver difficile. Bonne reprise Luc ! En ce qui me concerne je stoppe quelques temps les entraînements pour prendre un peu de repos (je m’autorise quelques sorties de footing cool) et revenir en forme pour attaquer mes entraînements pour le marathon du mois de novembre.

  7. vinvin20 dit :

    Belle reprise Luc!
    Heureusement que tu n’étais pas en train de courir pendant cet orge de grêle..
    Tout ces livres sont en anglais, ils n’existent pas en Français, ou préfères tu lire dans cette langue?

  8. maya972 dit :

    Bonne reprise à toi ! Et les bonnes sensations sont bien présentes !! Bravo à toi !

  9. Svip dit :

    Bonne reprise et vivement les CR et impressions de tes lectures 😉
    A bientôt

  10. jp75018 dit :

    Salut,
    A ta place je ne ferai aucun entraînement en VMA ou seuil dans les 3 à 4 semaines suivant ton marathon. Un marathon cela laisse des traces même si on ne le ressent pas toujours. Le repos (relatif) fait partie de l’entraînement. Les muscles, notamment le muscle cardiaque doivent se régénérer pour être plus forts qu’avant. Je m’étonne que ton entraîneur n’aille pas dans ce sens.
    Je viens de lire Le Guide d’entraînement ultra « A la recherche de l’équilibre », il explique tous ces principes (qui s’appliquent aussi sur des distances plus courtes). Je le conseille vivement, passionnant même s’il ne donne évidemment aucune réponse toute faite.
    http://www.amazon.fr/guide-dentra%C3%AEnement-ultra-recherche-l%C3%A9quilibre/dp/2917708034

    • À la place de quelque’un d’autre, c’est toujours plus facile donner des conseils.

      • jp75018 dit :

        Luc, n’y vois aucune « ingérence » dans ton entraînement, ces conseils m’ont été donnés par un entraîneur d’expérience (Gérard Martin), mais c’est aussi l’avis d’une majorité d’entraîneurs compétents (comme Bruno Heubi par exemple). La seule fois où je n’ai pas suivi ce conseil, il m’a fallu bien plus de temps pour récupérer totalement.
        Après chaque entraîneur a ses méthodes qui conviennent ou pas à tel ou tel, on n’entraîne pas un jeune avec un gros potentiel et un vétéran qui a une famille et un job prenants de la même façon, le 2ème va évidemment avoir besoin de davantage de temps pour récupérer qu’il le veuille ou non, il devra être davantage patient que le 1er.
        Pour ma part, je préfère la critique constructive et la contradiction aux commentaire du genre « super », « good job », « nice pace », … qui n’apportent rien, à part peut-être de l’auto-satisfaction.

        Amitiés,

        Jean-Philippe

  11. Valérie dit :

    Etonnant, cette histoire de nerf ! Ça tient à peu de choses, des fois …
    Sans vouloir dire de bêtises, cette méthode « run less run faster »‘, c’est un peu la méthode européenne, ou tout du moins française. J’ai remarqué que les plans américains sont beaucoup plus volumineux. Les deux écoles se valent semble-t-il, le risque de blessure est toutefois plus grand quand on fait plus de volume. En tous cas, ton retour après lecture m’intéresse !
    Bonne reprise !

  12. Ping : Lecture de Courir moins courir plus vite (Run Less Run Faster) | Training for Boston's Blog

Les commentaires sont fermés.