Tempo de 20 minutes


Nous sommes confrontés à de forts vents depuis quelques temps. Aujourd’hui, les rafales de vents atteignaient 86 km/h par moment. Lors de mon entraînement, le vents oscillaient à 30 km/h. Ce qui n’est pas très commode pour des entraînements visant à maintenir l’allure.

L’entraînement

J’ai fait un échauffement très raisonnable et je me suis élancé pour 3 répétitions de 20 minutes à l’allure marathon. L’allure devait être de 4’39 au km, mais j’ai fait un peu mieux, soit  4’36 au km (2 fois) et 4’38 au km. Au dernier, le vent à eu raison de mon allure, mais je suis dans les temps. Le retour au calme a été court car la pluie débutait. J’ai donné en mauvais temps dernièrement.

Traitements

Mercredi, je suis allé chez mon chiro pour ma visite mensuelle. Il dit que je suis sa conscience car lorsqu’il voit mon nom sur la liste des rendez-vous, il se dit qu’il devrait lui aussi reprendre l’exercice. C’est intéressant que je puisse être cette conscience pour lui. Un jour il passera à l’action et qui sait, je vais peut-être avoir un partenaire d’entraînement.

Aujourd’hui (jeudi), je suis allé chez le physio, oui ce cher Gilbert qui se nourrit de ma souffrance. Dimanche une raideur est apparue au niveau de la aine. J’ai mis de la glace et tout est partie. Un endroit douloureux à glacer je vous le dit 🙂 Mais mercredi matin, la raideur est réapparue. J’appelle mon physio mercredi matin et une annulation a eu lieu, j’ai rendez-vous dans 24 heures. Un super service rapide.

La raideur était causée par un début de tendinite du psoas. Gilbert a fait les traitements et je suis de retour en pleine forme. Je ne lésine pas très longtemps avec les raideurs ou les petites douleurs. Ce n’est pas le temps à 30 jours du marathon d’Ottawa.

Publicités

8 commentaires sur “Tempo de 20 minutes

  1. Faudrait que je me trouve un bon phsyio à Québec. Je vois que tu es bien entouré et que tu t’organises pour que les blessures ne collent pas. De mon côté, j’étais presque jamais blessé. Mais on dirait que cette année n’est pas mon année.

    1. C’est important de bien s’entourer et par de bons professionnels. Je ne me blesse pas souvent, mais lorsque je sens qu’une raideur musculaire ne part pas, je me fais traiter. J’aime trop courir ou faire du vélo pour passer du temps blessé.

  2. Bonjour Luc,
    vas-y avec toutes les ressources médicales requises pour garder le plein effet de ton impressionnant entraînement. Quant à ton chiro, tu dis « Un jour il passera à l’action et qui sait, je vais peut-être avoir un partenaire d’entraînement. »… hum, promets-nous de lui donner une petite chance au début ! 😉

  3. Tu as raison de ne pas laisser traîner les douleurs, tu t’évites ainsi une blessure grave qui viendrait gâcher toute ta préparation.

  4. Tu as un « staff médical » qui répond présent rapidement !! Et tu fais bien de ne rien laisser trainer lorsque survient une petite douleur. Tu es une mécanique de précision et il faut que tout soit parfait !!
    Allez c’est ton dernier mois, tu tiens le bon bout !!

  5. Bravo pour ce beau travail de fractionnés Luc !
    3 fois 20′ à cette allure alors que le vent était fortement contre toi, quelle énergie et quelle volonté pour y arriver malgré cette difficulté !

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :