Garder le rythme sur 2h35


Ce dimanche, c’est ma longue sortie de la semaine. Une belle longue sortie de 2h35. En même temps, la température se réchauffe et j’en profite pour m’habiller trop chaudement afin de m’habituer à la chaleur. Je suis habillé comme pour mes entraînements de cet hiver. En mettant le premier pied à l’extérieur, je sens que ce ne sera pas une sinécure.

J’oubliais, ma Garmin, ce matin j’ai lui donné une bonne volée en la frappant sur le comptoir de cuisine et elle s’est réactivée. Elle fonctionne de nouveau. C’est si simple l’électronique !

Je débute l’entraînement et je vise à maintenir l’allure de 5’22/km, comme ma longue sortie de la semaine dernière. J’ai fait 1h20 à l’aller et 1h20 au retour. Je me suis aventuré un peu trop loin et j’ai dépassé mon entraînement de 6 minutes.

Arrivé près de la maison, je remarque le chrono. Il me reste moins de 300 mètres à faire pour atteindre 30 km. Alors j’accélère un peu et je termine mon entraînement en 2h41’50 pour 30 km au pace de 5’23/km.

La chaleur

J’ai eu chaud habillé comme j’étais. De plus, je me suis fait regarder sur la route avec mes gants, ma tuque et tout l’accoutrement hivernal. C’est drôle. Au retour à la maison, je vous dit que je sentais le mâle. J’aurais pu marquer mon territoire. Ce fût un peu plus difficile courir dans ces conditions que je ne l’avais anticipé. La température était de 13°C et je suis habillé pour -10°C. Je vais certainement m’habituer à la chaleur rapidement.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Entraînements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Garder le rythme sur 2h35

  1. C’es vraiment une bonne idée de courir aussi habillé pour se préparer à la chaleur… je la retiens celle-là. Merci!

  2. Pepére dit :

    Décidément, tu ne laisses rien au hasard! Mais c’est une bonne chose que tu essaies de t’acclimater immédiatement à la chaleur, car le marathon d’Ottawa risque de tomber pendant les premières grosses chaleurs de l’année, qui sont toujours les plus difficiles pour le corps.

    Si tu veux passer à l’étape suivante, tu peux toujours faire comme Chris Chelios.😉

  3. calimero13990 dit :

    Il fallait vraiment y penser de faire une sortie comme çà avec un tel équipement!
    En tout cas, je vois que çà ne t’a pas empêché de faire une bien belle sortie longue;-)

  4. Valérie dit :

    Ben dis donc, tu as des méthodes radicales pour réparer ton matériel LOL !
    Original de s’habituer à la chaleur ainsi😉 C’est sûr que tu devais avoir l’air d’un extra-terrestre, ou d’un fou frileux ! Avais-tu pris de quoi t’hydrater ? Belle sortie longue en tous cas🙂

  5. Frankyboy999 dit :

    Effectivement, tu as du en suer un coup. Moi, pour ma longue de dimanche, j’ai du déziper le haut du polartech et je n’avais pas de coupe-vent ! Tu ne négliges aucun détail pour être super prêt pour Ottawa.

  6. SandRunning dit :

    J’imagine les regards posés sur toi lorsque tu as couru emmitouflé comme si tu ne t’étais pas aperçu que l’hiver commençait avait enfin disparu !
    Ce doit être difficile de courir très chaudement habillé alors que les températures sont enfin agréables.
    Tu es très courageux mais c’est effectivement la seule solution pour que ton corps s’habitue aux chaleurs que tu vas connaître dans quelques semaines.
    Malgré cet inconfort, ton allure est très correcte. 2h35, c’est une longue et belle sortie !

Les commentaires sont fermés.