Des 800 mètres sous la pluie.


La météo s’acharne lorsque je veux faire mes Yasso 800. Vous vous souvenez de la dernière fois. Pour connaître les Yasso 800 voir cet article. Je regardais par la fenêtre de chez-moi et je me disais que je ne pourrais pas courir dans ces conditions avec la neige, la pluie et le verglas. Puis je vois un coureur … je me prépare et je pars. Si quelqu’un le fait, je peux le faire également.

Je me dirige vers le Centre Asticou en espérant que ce soit bien déneigé. Les conditions sont raisonnables. Je ne pourrai pas faire mon temps de 3’20 au 800 mètres avec cette glace et j’ai oublié mes Yactrax. Il y a de ces journées !

Yasso 800L’entraînement

  • 28 minutes en échauffement
  • 2 fois 4 fractionnés de 800 mètres, temps visé de 3’20 et 1 minute récupération active avec 5 minutes entre les séries.
  • 14 minutes de retour au calme.

Je n’ai pas atteint mes 3’20 au 800 mètres, mais l’exercice en valait la peine dans ces conditions. J’ai bien hâte de voir ce que seront mes 800 mètres au printemps. Ce que je sais, c’est pour atteindre 3’34 au 800 mètres, j’en ai travaillé au coup. Il s’agit d’un excellent exercice pour stimuler le cardio.

J’ai terminé la séance d’entraînement tout trempé. Les souliers étaient lourds. C’est un entraînement de musculation en prime que j’ai eu.

Semi de Paris

Plusieurs coureurs blogueurs de la Runnosphère participent au semi-marathon de Paris le 6 mars. J’ai écrit semi les amis car nous disons demi au Québec. Mais c’est votre semi, je me conforme à votre appellation. J’avais l’intention de recenser tous ceux et celles qui y participent et vous écrire un petit mot. Je me suis rendu vite compte qu’il y a une grande meute de joyeux lurons qui courent ce semi ! Comme l’enfer est rempli de bonnes intentions et que je ne veux pas oublier une personne, j’opte donc simplement de vous souhaiter à tous et à toutes la meilleure des chances. Amusez-vous bien la Runnosphère !

Les objectifs selon Chantal Binet

Pour moi, les objectifs ont une importance primordiale dans ma vie. J’ai des objectifs professionnels, des objectifs familiaux et personnels, entre autre mon marathon au mois de mai avec un objectif de 3h20. La conciliation de ces objectifs représentent un défi de taille. Voyez vous, dans son dernier billet, Chantal Binet parle justement des objectifs. Elle propose une démarche simple pour nous aider à concilier nos objectifs. Pour consulter son billet, cliquez ici. Il est possible de l’appliquer dans toutes les sphères de notre vie.

Une photo à la une

Quelle belle surprise j’ai eu de Clara, dit Runningnewbie hier. Elle a écrit un superbe texte qui porte sur l’appropriation de l’espace urbain par les citoyens. Elle a repris ma photo du Pont Alexandria. Je ne sais pas pourquoi, mais dans cet article, la photo est incroyablement belle. Merci Clara.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article a été publié dans Entraînements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Des 800 mètres sous la pluie.

  1. Daniel Riou dit :

    Beau travail, j’ai participé au 15km des pichous et c’était aussi pas très chic!

  2. Salut Luc, ce matin en voyant la température j’ai pensé à toi. Bravo d’avoir sorti😉

  3. MichelJ dit :

    Ben oui, Luc. Je suis tout à fait d’accord – le temps était dégeulasse. J’ai même pris mes lunettes »de ski » (les guillemets sont là parce que je ne fait pas de ski). En les enlevant pour les débouer, je suis rentré dans une masse d’eau qui ressemblait à l’océan. Que dire – trempé du nez aux orteils (ou vice-versa). Nous sommes fous, mais cette folie est saine!

  4. François D. dit :

    C’est difficile de faire nos intervalles dans ces conditions. Comme je m’entraine à 5 heures le matin à Québec, dernièrement c’est la neige ( nous avons eu quasiement toutes les précipitations de neige en février ) et le froid qui commencent à m’écoeurer. Je suis dû pour le printemps. Malgré tout, pour tes Yasso 800, tu me donnes le goût de les essayer avec tes trois intéressants billets sur le sujet. Enfin, nos cousins français de la runnosphère, ils sont vraiment extraordinaires et sympathiques. Pour Clara, je suis allé jeter un coup d’oeil rapide sur son blog, wow !
    Que ta photo se retrouve sur un site parlant de l’espace urbain, ça démontre comment ton billet était génial. Bon entrainement pour dimanche. Moi, je me prépare à aller courir avec mes amis. Prévisions: pluie et neige ….

  5. JF dit :

    Luc tu es une machine !!!

    Tu ne prends jamais de « break » et c’est quelque chose que j’admire vraiment chez toi. Félicitations pour ta performance malgré les conditions vraiment pas idéales !!!

    Bonne journée et au plaisir de te lire quotidiennement… j’ai pas mal de temps😉

  6. SandRunning dit :

    Merci Luc pour les encouragements que tu nous as adressés !
    On a eu la chance d’avoir une météo absolument magnifique : grand ciel bleu et soleil. J’ai même pu courir en t-shirt à manches courtes !!
    Lorsque je te lis, et que je lis ce que vous parvenez à faire au Québec, je suis en admiration. Les conditions climatiques sont tellement difficiles ! Vous trouvez, malgré tout, l’énergie, l’envie et la volonté d’aller courir et vous entraîner ! Et malgré la neige, la glace et les températures très très basses, vos temps sont et restent excellents !
    C’est une vraie motivation pour moi qui ai débuté la course à pied il y a un peu plus d’un an. Mes progrès sont grands depuis l’année dernière. Mais, te lire, vous lire, m’encourage davantage et me prouve qu’il y a en nous une force incroyable.
    Merci pour ton soutien lors de cette magnifique épreuve !

  7. Claire dit :

    Bel entraînement! Bravo!!! Effectivement, les mauvaise conditions te permettent de travailler avec des contraintes qui, au bout du compte, t’auront permis de gagner en force. Faut prendre ça du bon côté!
    Lorsqu’on détermine des objectifs, on passe ensuite par l’étape des moyens et je crois sincèrement que ce sont ces moyens (souvent beaucoup plus simples qu’on aurait cru) qui nous permettent de réaliser nos rêves. Lorsqu’on avance trop dans le vague, il est facile de s’imaginer que nos rêves sont hors de portée!!!!

  8. vinvin20 dit :

    Décidément , l’hiver résiste chez vous.
    Il fallait une sacré motivation pour cet entrainement et il t’aura fallu ce coureur… et cette réflexion : « Si quelqu’un le fait, je peux le faire également ».
    Tes 800m au printemps seront bien plus en corrélation avec ce que tu vaux réellement!

Les commentaires sont fermés.