Doigt gelé en février


Training for BostonJ’avais tellement hâte que janvier se termine pour entamer février. J’étais bien loin de me douter que février me jouerait un bien vilain tour. Ce soir, je me suis gelé le majeur. Quand il dégelait, je sentais tous les picotements. Heureusement, mon doigt est dégelé, sain et sauf. J’ai couru par des températures de -25°C la semaine dernière avec les même gants et je ne m’étais pas gelé les doigts.  Je ne la comprends pas celle-là. Je vais y réfléchir, pourtant mes gants n’était pas mouillé, rien d’anormal.

Mon entraînement de ce soir :

J’ai fait un échauffement de 10 minutes puis une course à pied en zone 2 et 10 minutes de retour au calme. Un entraînement simple pour me permettre de me délier les jambes et d’une durée de 1h14’08 pour 15 km. Il faisait -17°C ce soir, une température insoutenable.

Demain, il est prévu un 30 cm de neige. La province va fonctionner au ralentie pour quelques heures. C’est notre première grosse tempête cet hiver.

Discussion avec coach

Hier soir, j’ai eu une conversation téléphonique avec mon coach. Nous avons révisé le programme pour ma préparation marathon. Certains de vos commentaires allaient en ce sens, nous allons accroître l’intensité des entraînements et diminuer la distance. Je devrais me retrouver dans les 250km par mois maintenant.

Mon coach est allé en formation et les différents coachs ont visionné des entraînements. Il m’a convaincu d’essayer un nouvel exercice. Je vais donc faire cet entraînement dimanche, soit des pyramides en 60 secondes. C’est corsé comme entraînement. Je suis déjà en train de me préparer mentalement pour cet exercice.

Publicités

18 commentaires sur “Doigt gelé en février

  1. Il faut vraiment être motivé!!! Je crois que j’aurai du mal à courir dans ces conditions, avec l’obligation de mettre autant de couches… Jusqu’à -5/-10 ok, mais seulement de temps en temps, que ça reste exceptionnel!
    Heureusement au pays basque, j’ai peu de risque d’avoir ce genre d’événement climatique 😀

  2. Bonne construction de pyramide!!!!! Tu nous raconteras ça!
    PS. Pour ton doigt: Sans avoir eu d’engelure visible la semaine dernière, il a toutefois probablement  »eu très froid », d’où sa sensibilité d’hier.

  3. Hello,
    il m’est déjà arrivé plusieurs fois la même chose ! Sans descendre si bas en t°C. la dernière fois il faisait 0°c et j’avais toute la main ainsi. LA première fois que çà m’est arrivé j’ai vraiment flippé !! Il parait que çà vient de la circulation du sang. Je deteste le froid ! (voir maladie de Raynau, pas sur de l’orthographe !)

  4. comme le dit Izhonu ça fait penser a la maladie raynaud, j’ai un copain qui a ça, problème de circulation sanguine, mais ça l’empêche pas de courir.

    Quant a tes températures de Congélateur, il faut une sacre motivation. J’ai fait une sortie l’année dernière avec -11°c ( http://vinvin20.wordpress.com/2009/12/20/je-nai-pas-pu-resister/) , difficile de respirer..
    Bon courage pour la journée de demain!

  5. Oh mon Dieu! Se geler un doigt??? C’est pas possible… Tu t’es gelé un doigt???
    Et moi qui trouvait que les 1,6°C et 82% d’humidité étaient déjà des conditions pas agréables mais là!
    Bon courage pour la tempête qui s’annonce!

  6. Le froid n’est pas le meilleur amis de l’homme même avec de bonnes protections!!Tes températurs sont extrême….
    Pour moi, janvier est l’annoncement du froid et février le plus froid….
    Bonne continuation.

  7. Quelle poisse ! Heureusement que tu ne l’as pas perdu ! C’est vrai qu’au Canada, vous avez les hiver rudes et longs … As-tu pensé à mettre deux paires de gants ? C’est ce que je fais et c’est agréable (mais je n’ai pas des -17°C et moins !) : un paire plus fine, et une en polaire par-dessus, paraît que les couches permettent une meilleure isolation …

  8. Tu as du courage Luc ! Courir dans ces conditions…je n’ose même pas y penser !…La semaine dernière, j’ai couru à -1, -2°C et j’avais déjà du mal !…bref…mais tu as l’habitude de ce climat. Dans tous les cas, le marathon est proche désormais ! 😉

  9. je crois que j’ai mal lu -25° mais on a le droit de sortir avec cette température? 😉

  10. Wahou suis impressionné, comme tout le monde en fait 😉
    Tu as eu de la chance là, déconne pas trop avec les engelures..
    Félicitation encore pour ta persévérance.

  11. En ce qui me concerne, j’ai une forme « légère » de la maladie de Raynaud, lorsque je cours par temps froid (vers 0°C…), je serre et desserre les poings régulièrement pour activer la circulation. Et avec le temps, j’ai appris à reconnaître le moment à partir duquel je vais « douiller » !! C’est pour ça que le froid et moi, on est vraiment pas copains !!
    Reste bien attentif aux petits signaux que tes doigts te donnent, tu apprendras vite à les reconnaitre (hélas à tes dépends) …
    Sinon petit truc, lorsque cela m’arrive, je rempli un saladier avec de l’eau froide et j’y mets les mains, il faut EVITER l’eau chaude car très mauvais pour les vaisseaux sanguins à ce moment là !! Il m’est même arrivé une fois de ne pas pouvoir ouvrir le robinet tant les doigts ne répondait pas !! 😦

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :