Entraînement marathon en groupe


Luc et Alain

Jeudi soir, je me suis entraîné avec mon club de triathlon pour le marathon d’Ottawa. Nous avons fait cet entraînement par -14°C. Malgré le froid, nous nous sommes bien amusés. Lorsque j’ai vu Alain avec ces deux tuques, sont masques de ski et un cache cou, je me devais de prendre une photo. Quelle contraste avec moi !

Nous n’étions que 10 braves dans ce froid  canadien pour l’entraînement. Ces braves étaient toutes les gazelles du club, si bien que nous avons divisé le groupe en deux. Il y avait ceux qui courent le 5km en moins de 20 minutes et ceux qui courent le 5 km en 20-22 minutes.  J’étais dans le second groupe. Nul besoin de vous dire que c’était un entraînement en vitesse.

Une nouvelle s’était pointée. Nous lui avons dit que c’était un entraînement en zone 1. Bande de comiques que nous sommes. Elle ne nous a pas cru après quelques foulées. À la fin de l’entraînement, la nouvelle nous dit : « il est fort votre club ». J’espère te revoir. C’est une bonne manière de progresser.

Fort tu dis, le mot est faible.

  • Éric a été champion du monde en double Ironman, il a terminé 7ième à Badwater en 2010 ;
  • Yannick, champion de la coupe du Québec en triathlon distance Olympique ;
  • Plusieurs athlètes sont qualifiés pour les championnats du monde en triathlon et duathlon ;
  • Régulièrement, nous retrouvons plusieurs athlètes du club parmi les meilleures performances  lors de compétitions ;
  • et j’en passe.

Mon défi, c’est de combiner mon programme personnel avec les entraînements du club. Je réussi grâce à la collaboration des entraîneurs. Je suis informé du programme que suit le club. J’apporte les ajustements nécessaires. Courir avec des plus forts me permet de me dépasser et rester motivé en ces temps froids. Il est bon de savoir que je ne suis pas le seul zélé à s’entraîner dans ce froid.

Publicités

7 commentaires sur “Entraînement marathon en groupe

  1. Bonjour,
    Plutôt sympa ton Blog. Je suis admiratif devant tes séances par -14° et avec du verglas. J’ai beaucoup de problèmes pour faire mes entraînements avec 10 cm de neige et des températures de -5° (j’ai honte de moi). Bonne prépa pour ton marathon.
    Didier

  2. Bonjour,
    Sympa ton blog. Je suis admiratif devant tes entraînements dans des conditions météo hostiles.
    J’ai honte, si j’ai -5° et 10 cm de neige, je ne suis pas motivé pour faire ma séance.
    Avec -14° et du verglas, je reste chez moi. Donc chapeau bas Monsieur Luc.
    Didier

  3. Et bien, il y a des belles pointures dans ton club!!
    Trop marrante la photo!!! Il lui manque plus que les skis à Alain 😉
    Là on comprend mieux qu’il fait -14°C et que toi tu souffre moins du froid que tes camarades.
    On sent que vous vous êtes fait plaisir!
    Belle séance.

  4. J’imagine Alain dans les jours qui viennent, il va certainement courir avec son manteau de fourrure 😉

    Content de te lire. Tu as raison de dire que c’est bénéfique de courir avec des plus forts que nous, on a tendance à accélérer le tempo et à vraiment travailler à notre maximum.

    Bonne journée

  5. C’est vrai que courir avec de telles pointures, incite à se dépasser !!
    En regardant ta photo, j’ai d’abord pensé qu’elle avait été pris dans l’eau ! 😉

  6. Hello,

    -14°c ??? !!!!!! c’est sur que les gars qui sortent par cette température c’est des champions !! Club top niveau !

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :