Inconfort musculaire suite à un faux pas sur la neige


La semaine passée avec toute cette neige qui est tombée et le froid, j’ai glissé sur de la neige et j’ai fait un faux pas lors d’un de mes entraînements en course à pied. Depuis, j’avais un sentiment d’inconfort dans mon mollet gauche. J’ai pu faire mes autres entraînements, mais l’inconfort était là. J’ai appelé Gilbert mon physiothérapeuthe et j’ai pris un rendez-vous en me disant que tout ça allait passé. Il était mon plan B, en quelque sorte.

J’ai mis de la chaleur sur mon mollet, de la glace derrière le genou, fait des massages, tout mes étirements et en double, soit le matin et après l’entraînement, mais l’inconfort était toujours présent.

Je suis donc allé voir Gilbert en ce lundi soir, journée de repos d’entraînement. Bien sûr, l’inconfort est partie. Comme l’écrivait Maman marathonienne dans son article  » Tout est reliée« . Tout était tellement bien relié que ce sont mes quadriceps qui étaient le problème. Pas très jolie la photo, mais c’était mon traitement avec de la glace derrière mon genou. Loin d’être une partie de plaisir je vous le dit. J’ai la jambe raide comme une barre pendant le traitement.

Depuis que je connais Gilbert, j’éprouve une certaine difficulté avec mes auto-diagnostiques. Moi qui pensait que le problème était mon mollet alors que c’était le quad. Incroyable ! Je ne comprends rien en cette machine qu’est le corps humain. C’est pour ça que lorsque je sens un inconfort musculaire, je n’hésite pas et je consulte. Je ne compense pas en modifiant ma mécanique de course et courir le risque de développer d’autres blessures. (Maya, j’ai écrit risque)

Une petite séance de traitement et l’inconfort est disparu.  Me voilà de nouveau prêt à 100% pour continuer mon entraînement marathon.

En passant, je lui ai parlé qu’il avait reçu des invitations pour aller soigner des athlètes en Europe. Il m’a répondu qu’il est plus près de la retraite que de l’Europe. Quoi ! La retraite Gilbert, non, non, non et non, il ne faut pas j’ai encore besoin de toi.

 

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Course à pied, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Inconfort musculaire suite à un faux pas sur la neige

  1. bon, entraînement alors.

  2. Sylvie dit :

    Je commence à voir à quel point c’est important dans la vie d’un coureur d’avoir plusieurs ressources. J’espère que je vais aimer ma physiothérapeute car je risque de la garder pour longtemps … bien après que cette fasciite plantaire soit disparue!

  3. Maya972 dit :

    C’est bien ! C’est le genre de risque à éviter. 😉

    Concernant ton physiothérapeute, Retraite & Europe ne sont pas incompatibles !
    Une fois à la retraite, il aura plus de temps pour venir nous voir ! 😉

    La machine humaine est une machine bien compliquée mais qui s’adapte bien aux différentes sollicitations qu’on lui demande.
    En tout cas, content de voir que ton inconfort s’en est allé !! Yes !!

  4. JF dit :

    Un physio c’est comme un meilleur ami, il est là pour toi quand ça va mal 😉

    Lors de ma carrière de joueur de Foot, j’étais constamment chez le physio (parfois 2 fois par jour), chevilles, genoux, dos, épaules (on dirait une contine pour enfants : Tête-épaules-genoux-orteils).

    En espérant que la magie de Gilbert aura une fois plus fonctionné pour toi.

    En pensant, en discutant avec mon coach, je viens de débuter le « cross-training » pour compenser mon faible volume de course à pied. Stairmaster !!! Ohhhh que j’aime pas ça mais ça marche !!! Pas de douleur et mes pulsations cardiaques sont dans le tapis tout le long de ma séance.

    Bonne journée et bonne guérison

  5. Les blessures, c’est toujours la hantise de tous les sportifs… Plus le temps passe et plus nous y sommes sujets 😦

    Bonne continuation

  6. vinvin20 dit :

    Gardes le bien Gilbert!!!
    Il veut pas venir passer une belle retraite en France?
    Et comme c’est pas bon d’arrêter le travail d’un seul coup, et bien, il pourrait s’occuper de nous encore quelques années 🙂
    Moi en ce moment, ce sont des problèmes de dos qui me gênent….
    Voila, pour toi la machine est réparée!
    C’est reparti!

  7. ultrarunner33 dit :

    Hep là, on l’attend Gilbert en Europe : y’a plein de bobos à soigner !! 😉

  8. Gaëlle dit :

    Je vous le confirme, ce Gilbert fait des miracles. Si je rentre en France, j’essayerais de le mettre dans mes bagages.

    • Salut Gaëlle,
      Il ne faudrait pas que tu passes avec Gilbert à la douane américaine avec tes histoires. Passer Gilbert, ce n’est pas comme passé du champagne !

Les commentaires sont fermés.