L’importance d’une routine


Pendant la semaine, j’ai croisé une bonne connaissance à moi et il me demandait si je cours vraiment dehors par ces températures froides. Bien sûr que je cours dehors que je lui dit.

Au fil de mes années d’entraînement, je me suis rendu compte de l’importance d’une bonne routine pour me motiver à sortir par temps froid. La nuit avant un entraînement, je regarde les prévisions de la météo et je prépare mon linge de course à pied en conséquence. Chaque sortie est une répétition d’une veille de compétition. Ainsi, lorsque j’arrive de travailler ou lorsque je me lève le matin, je ne me pose pas de questions. Je me prépare et je pars pour mon entraînement.

Dans 99,9% des cas il n’y a pas de problème et tout fonctionne comme sur des roulettes. Mais il y a des journées, comme aujourd’hui, où je sens que rien ne va plus.

Panne d’eau

Il y a eu un bris d’aqueduc vendredi matin. Nous avons été privé de l’alimentation municipale toute la journée. Vers 20h vendredi, un employé municipal vient frapper à la porte pour nous dire que l’eau sera remis « sous peu ». 17 heures plus tard, nous étions toujours en attente du « sous peu ». C’est quoi la définition en minutes de « sous peu » ?

Je fais différentes démarches afin de savoir ce qui se passe. Pendant ce temps, mon épouse discute avec la voisine. Elle a de l’eau ! Nous vivons dans le même building et nous n’avons pas d’eau et elle oui, je ne comprends rien. Je discute avec le concierge. L’alimentation en eau n’a probablement pas été réactivée chez-nous. Tous les deux, on ne comprend pas ce qui se passe.

La pression est palpable dans la maison. Je n’en peux plus. Je ne vois pas ce que je peux faire de plus et je décide d’aller courir.

L’entraînement en course à pied

Il fait plus froid que prévu et il a bien neigé. Les trottoirs ne sont pas dégagés. Je sens que ça va être toute une sortie de course à pied. La température est de -13°C avec un refroidissement éolien ce qui donne une température équivalente à -22°C.

Heureusement, je me suis bien habillé et je suis prêt.

Au km 10, une pause pour une petite photo avec Gatineau en arrière, mais avec la neige, on ne voit pas grand chose :

 

 

 

 

 

 

Enfin, j’ai complété mes 20 km en 1h43,28, soit environ 25 secondes plus lent que mon allure marathon. Quel défi cette sortie !

 

 

 

 

 

 

En marchant lors de mon retour à la maison, je rencontre un employé municipal et je l’arrête. Je lui explique mon problème d’eau suite aux bris d’aqueduc et que mes voisins ont de l’eau et pas moi et que je ne comprends pas ce qui se passe. Il me dit que c’est chez-moi le problème et qu’il ne peut rien faire. Je lui dit que c’est à cause de ce genre d’attitude que les cols bleus ont mauvaise réputation. Ce n’est pas sorcier de faire une vérification si l’alimentation municipale a été réactivé chez-moi. J’arrive à la maison après être partie plus de 2 heures et je demande à mon épouse si nous avons de l’eau. Non, rien. Toutefois, 20 minutes plus tard, l’eau est de retour. Enfin, je vais aller prendre une de ces douches chaudes.

Leçons à retenir de ma journée

Aujourd’hui, j’ai appris :

1- que de se faire dire « sous peu » veut dire 2o heures ;

2- que nous sommes capable de vivre pendant 34 heures sans l’approvisionnement municipale en eau ;

3- que je choisi les bons vêtements même si les prévisions de la météo ne sont pas toujours juste ;

4- que je n’ai aucune idée comment l’alimentation municipale a été rétablie.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Course à pied, Entraînements, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour L’importance d’une routine

  1. JF dit :

    Cet employé municipal qui t’a dit : sous peu, n’a pas compris la règle du underpromise and overdeliver !!!!

    Impressionnant comme temps de course, moi qui me trouvait courageux d’aller courir mon petit 1,5km ce matin au noir et au froid… Quand j’ai couru ce matin, il n’y avait ni neige, ni vent !!!!

    En espérant qu’elle était foutrement bonne cette douche chaude !!!

    Bonne soirée.

    • JF faut pas se comparer car on a pas les mêmes objectifs. C’est bien ce que tu as fait. Ce n’était pas facile courir aujourd’hui.
      La douche était vraiment bonne.

  2. JF dit :

    Je compare surtout les conditions météo, pas nos prouesses physiques. Tu perds rien pour attendre…. :-))))))

  3. kejaj dit :

    Belle sortie vu les conditions climatiques et surtout la température, belle motivation
    Pour le « sous peu » ça me fait penser à un sketch de Fernand Raynaud sur le temps de refroidiisement du fût du canon🙂

  4. robert72 dit :

    Salut Luc,
    De l’eau devient la plus grande richesse quand on en manque…..
    Le temps des 20h00 est un joli chrono de m….;-))
    Pour le froid j’ai déjà ma petite idée: C’est dans la tête!!
    Malgré la situation, je vois que sur les photos tu gardes le sourire et c’est le plus important.
    Comme quoi, quand rien ne vas plus, courire reste un bon moyen de suspendre le temps pour 1h43’28 »:-)
    a+

  5. vinvin20 dit :

    Belle sortie dans le grand froid canadien!!
    Le faite d’avoir la rage (cause coupure d’eau) t’as permis de te défouler sur ce parcours et de faire un joli temps.
    Tu as pu prendre une bonne douche en rentrant, c’est deja ça.
    J’aime ton analyse finale de cette journée..qui finit quand même bien, même si le mystère reste entier…il y a des choses comme ça qui ne s’explique pas, et c’est assez pénible !
    Avec -13°C tu ne mets pas de coupe vent, ni de tour de cou?

    • Salut Vinvin20,
      Bonne observation. Je n’ai pas mis de cache cou, j’ai hésité et j’aurais du. Mais je ne mets pas de coupe vent. J’ai mis 3 gilets manches longues et mon manteau de cycliste, ce qui est très confortable. Le coupe vent agit comme un sauna sur moi et j’ai très chaud.
      A+

  6. Hello,
    Très belle sortie ! une belle leçon de motivation également ! Chez nous c’était quasiment le printemps aujourd’hui ! Très bonne continuation ! Bye

  7. Valérie dit :

    Belle sortie, surtout dans ces conditions, chapeau ! Heureusement que tu n’as pas dû trop attendre pour prendre ta douche après😉

  8. Bus driver dit :

    Dis donc tu as de sacrés conditions météo chez toi! Tu vas te forger un moral en acier pour tes compétitions à venir, bon courage pour la suite.
    Fabien

  9. Maya972 dit :

    Une belle sortie par -13°C et quelle allure même sur la neige !! C’est vrai que courir pour calmer la tension peut être bénéfique, mais quand on n’est pas sûr d’avoir de l’eau au retour, cela peut être risqué !!😉

  10. LaurentP dit :

    Quelle motivation tout de même de courir par ce froid et la neige ! J’en avais déjà marre en décembre avec 1 semaine de neige et des températures entre 0 et -5° à Bruxelles. Finalement, je peux m’estimer heureux quand je vois la méteo au canada en hiver😉

Les commentaires sont fermés.