Boxing Day demi-marathon


Training for BostonJe m’étais inscrit sur Dailymile pour un demi-marathon virtuel qui sera tenu par tous les participants le jour du Boxing Day, ce 26 décembre. Ce matin, je suis allé courir mon demi-marathon. Les conditions climatiques n’étaient pas des plus clémentes. Il faisait un gros -12°C avec des vents de 20 km/h.

Ma séance d’entraînement pour ce demi-marathon était la suivante :

  • 10 km en échauffement ;
  • 8 km en 60-60, ce qui explique les variations de la FC ;
  • 3,1 km retour au calme ;
  • Je vise 1h48.

Cette séance d’entraînement s’est révélée difficile. Voyez-vous, le 24 décembre, je suis retourné dans mon patelin natal, soit Maniwaki. C’est environ à 125 km de Gatineau pour 1h45. Une belle petite ville près de la réserve amérindienne de Kitigan Zibi Anishinabeg et du Parc de la Vérendrye. J’ai fêter le réveillon de Noël avec ma famille, mes oncles, mes tantes, mes cousins, mes cousines, etc. Nous étions près de 60. J’ai un peu trop abusé de la salade aux patates d’une de mes tantes. C’était tout simplement délicieux. Les Fêtes, c’est fait pour ça, les abus. Nous sommes partis vers 2 heures du matin pour un retour vers Gatineau. Je me suis couché à 4h30. Pour les intéressés, je ne suis pas de descendance amérindienne, mais Irlandaise. Je le sais, vous allez me dire que ça explique tout.

Le réveil s’est fait le 25 décembre à 8h18, moins de 4 heures de sommeil. Départ pour Montréal vers 9h15 pour la visite des beaux-parents. J’ai besoin de café, beaucoup de café, très fort, noir et vite. Je ne suis plus habitué à si peu de sommeil.

Training for Boston

Pont Jacques-Cartier

Nous allons dîner avec les parents de mon épouse. Pendant le trajet, elle dort et je bois du café.

Arrivé au centre de réadaptation où loge temporairement belle-maman, je vois de la fenêtre le Pont Jacques-Cartier. C’est là  que le départ du marathon de Montréal se donne. Le même parcours que le marathon tenu aux Olympiques de 1976 à Montréal. J’ai fait le marathon de Montréal en 2008 et j’ai vraiment souffert. Lire la suite ici.

Belle-maman s’est fracturée la hanche. Elle a par la suite attrapé un mystérieux virus à l’hôpital. Au Québec, les hôpitaux rendent malades. J’ai donc dit à belle-maman que je la surnommait : « Virus fracturé ». Elle a bien ri. Vers 14h, Virus fracturé est fatigué et tout le monde se prépare à partir.

Nous quittons Montréal pour le retour à Gatineau. Nous arrivons vers 16h15. Les routes sont belles et sans neige. Nous sommes fatigués de ces 600 km en moins de 48 heures, de cette bouffe et du manque de sommeil.

Avant le souper, je vais faire une petite sieste. À peine installer et l’alarme incendie est déclenchée. Tout le building est évacué. Heureusement, ce n’est qu’un repas brûlé qui a causé cette alarme. Du foie gras braisé qui s’est enflammé. Quel voisin !

Je me suis égaré en vous racontant tout ça.

Je voulais simplement vous dire que j’ai couru un demi-marathon dans des conditions difficiles et avec un manque de sommeil flagrant.

Parlant de conditions difficiles, ce matin, après 1 heure de course à pied, ma bouteille d’eau est gelée. J’avais mis de l’eau chaude dans ma bouteille, mas l’eau s’est refroidie rapidement. Je me suis battue avec ma bouteille d’eau. Elle a gagné. J’ai même mis ma bouteille sous mon gilet pour faire dégeler la glace, mais en vain.

Finalement, j’ai complété ce demi-marathon en un temps de 1h48 et 35 secondes. Habituellement, lors de mes sorties, je vois d’autres personnes qui s’entraînent. Ce matin, j’étais seul. Il faut être motivé pour courir un 26 décembre et fort probablement encore plus pour courir un demi-marathon. J’ai bien dépensé les calories de la salade aux patates et de la dinde.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Entraînements, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Boxing Day demi-marathon

  1. Pat dit :

    Aaaaah…..pas facile ces fêtes en famille. Surtout quand on est gourmand, et qu’on se couche tard !!!!
    Et pas facile non plus d’aller ensuite courir seul. Hier matin , ici nous avions un temps quasi Québécois avec un soleil magnifique et -13°. La sortie fut donc courte 45mn, mais au lieu d’être à 10,15 ou 25 comme tous les dimanches, nous nous sommes retrouvés …..à 3 !!!
    Pas beaucoup de courageux d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique !!

    ( je te laisse le lien vers une vidéo réalisée en juillet dernier, suit à ma paticipation au Marathon de NY en 2009….. et je me mets ça dans les oreilles…..just for fun !!!)

    Excellente semaine
    (Super , je lis tousles articles..intéressant)
    Pat

  2. SebRom dit :

    C’est bien tout le problème des fêtes: gérer les excès de bouche et le défaut de sommeil tout en contentant son appétit de sport (d’autant plus fort que les précédents sujets sont importants!), alors BRAVO pour ton chrono!!! Surtout avec ces conditions!
    Ici en France (enfin dans l’Est pour moi en ce moment) nous avons de basses t° mais sans vent donc cela reste agréable et ne fait pas geler l’eau… Re-BRAVO donc🙂

  3. Maya972 dit :

    Faire une sortie par -12°C, ce n’est plus de la motivation !!😉
    Pas toujours évident de concilier la période de fêtes avec ses sorties running !
    Chapeau en tout cas, tu as tenu ton objectif alors que les conditions ne s’y prétaient guère !!

  4. Monex dit :

    Pendant plusieurs mois je me suis entrainee jai buche fort pour arriver au jour J et me sentir prete physiquement et psychologiquement. Chaque petit don etait pour moi tres significatif et me touchait autant a chaque fois.

  5. JF dit :

    Courir un demi-marathon le 26 décembre… hats off !!!! Avec tous les déplacements et le manque de sommeil en plus.
    Moi j’ai décidé de reporter ma séance de natation à ce soir plutôt que ce matin tellement j’étais épuisé des fêtes !!!

    Pour les hôpitaux, c’est tellement vrai qu’ils rendent malade. C’est malheureux mais je pense qu’il n’y a rien à faire, nous sommes maintenant pris dans un engrenage avec le système de santé Canadien….

    Félicitations encore pour ce temps malgré les conditions vraiment pas amicales !!!

    Bonne journée

  6. vinvin20 dit :

    Bravo!
    Un demi-marathon seul avec -12°c et du vent… avec si peu de sommeil et autant de déplacement !
    Bel exploit!
    Je me sens tout petit…
    Comment faire pour que l’eau ne gèle pas?
    Existe t il des produits anti gel?

  7. Denis dit :

    Avec ces conditions, je trouve que tu as réalisé tout un exploit. Bravo!

    Tu es vraiment digne de faire parti de l’Asile des marathoniens🙂

    https://trainingforboston.wordpress.com/2010/12/16/marathon-maniacs/

  8. webelette dit :

    Franchement Félicitations car il fallait le faire que de courir un demi (chez nous on dit « un semi marathon) marathon par ce temps là !!!
    Bravo Luc

    • Merci de tes encouragements. Je constate qu’il y a des différences dans les termes. Entres autres, ici on fait des intervalles alors que vous faites des fractionnés. Le demi et semi marathon. Les corridas qui ne sont pas utilisés ici. C’est très intéressant.

Les commentaires sont fermés.