Recherche sur le V02max


Une recherche sur des rats a été réalisée pour connaître si le V02max pouvait s’améliorer d’une génération à l’autre.

Cette recherche a permis de constater que les rats ayant un fort V02max et qui se reproduisait entre eux,  permettait à la quinzième génération d’accroître d’une manière significative leur V02max.

Ce qui est d’autant plus intéressant, ce qu’à compter de la septième génération, des améliorations notables étaient enregistrés sur cette population.

Leçon à retenir : marathoniens, reproduisez-vous entre marathoniens. Les générations futures pourront améliorer les résultats de course.

Source : Continued divergence in VO2 max of rats artificially selected for running endurance is mediated by greater convective blood O2 delivery
Norberto C. Gonzalez,1 Scott D. Kirkton,2 Richard A. Howlett,2 Steven L. Britton,3 Lauren G. Koch,3Harrieth E. Wagner, and Peter D. Wagner2
1University of Kansas Medical Center, Kansas City, Kansas; 2University of California San Diego, La Jolla, California; and 3University of Michigan, Ann Arbor, Michigan
Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :