Atteindre le summum


La préparation physique et mentale pour un marathon consiste à vous permettre d’être dans une forme physique exceptionnelle quelques jours avant votre marathon. Votre programme d’entraînement devrait vous permettre d’atteindre le summum de votre performance avant votre marathon. Le seul moyen pour y parvenir est par la répétition.

La répétition ne constitue pas la répétition des exercices ou des entraînements. Je fais référence à la répétition de se sentir en excellente condition physique.

Pour ce faire, votre programme d’entraînement pour un marathon devrait être construit sur une période de 4 semaines. Vous retrouvez une augmentation de la distance et de l’intensité à chaque semaine. Vos longues distances, celles de 32 km ou plus, seront effectuées lors des semaines 7 et 11. Quant à votre marathon, il sera réalisé à la 15ième semaine.

  • Semaines 1, 5, 9 et 13 = Intensité faible
  • Semaines 2, 6, 10 et 14 = Intensité modérée
  • Semaines 3, 7, 11 et marathon à la 15ième semaine = Intensité forte
  • Semaines 4, 8 et 12 = Récupération active

Si vous consultez la majorité des programmes d’entraînement pour un marathon, il vous est demandé d’effectuer une diminution progressive de votre entraînement. Les jours précédents votre marathon, ces programmes d’entraînement diminuent d’une manière importante. Ces programmes s’inspirent de l’entraînement pyramidal. L’intensité suit la courbe d’une pyramide avec un retour vers le bas quelques jours avant votre marathon. Pourquoi baissez l’intensité et risquer de faire ressortir la fatigue quelques jours avant un marathon ?

En guise de conclusion, lorsque votre programme d’entraînement est construit sur une période de 4 semaines, vous habituez votre corps à performer lors de la troisième semaine. De plus, vous lui offrez une semaine de récupération active pour refaire vos énergies.  Le programme d’entraînement, lorsque préparé sur une période de 4 semaines, permet d’atteindre le summum, par répétition, la semaine avant le marathon. De cette manière, vous évitez de livrer la performance de votre vie en course à pied 2 semaines avant le marathon … et d’être nul le jour du marathon.

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Programmes, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.