Comment tricher pendant un marathon ?


Cette question m’est souvent posée par des gens qui débutent en course à pied. Sans risquer la disqualification, il n’existe pas de manière de tricher sur la distance lors d’un marathon. Depuis 2004, les mesures des distances d’un marathon offre une précision de 99,9%.

La distance des marathons est calculée en utilisant la distance la plus courte pour un marathon. De la même manière qu’un coureur va courir le parcours, les mesures sont prises, sans passer sur les trottoirs. Cette distance est certifiée et un certificat est émis à l’organisation du marathon pour confirmer l’exactitude de la distance. Cette distance est parfois identifiée par une ligne blanche ou bleu comme pour le marathon de New York. Courir sur cette ligne vous garantira de courir la distance de 42,195 km. Toutefois, pour la majorité des marathons, il n’y a pas de ligne. C’est à vous de faire votre propre ligne. Une ligne imaginaire, mais pourtant si réelle.

En compraison, sur une piste de 400 mètres,  seul le premier corridor offre la distance de 400 mètres. Les corridors suivant augmentent la distance de 8 mètres par corridor. Source : http://www.racewalk.com/Training/TrackLengths.asp. Le simple fait de courir à l’intérieur ou à l’extérieur d’un corridor augment la distance totale pouvant aller jusqu’à 8 mètres. Ce qui représente 2% de la distance.

En conclusion, les possibilités de tricherie sont inexistantes lors d’un marathon. Non seulement, vous ne pouvez pas tricher, mais si vous ne courez pas près de cette ligne dont la distance fût calculée, vous risquez de courir 844 mètres supplémentaires, soit 2% de 42,195 km. Votre marathon sera alors de 43,04 km.

Publicités

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Marathon, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.