Alimentation pour la course à pied


La route est longue pendant une préparation à un marathon. Plusieurs facteurs peuvent jouer en votre faveur ou contre vous. Bien que sur certain de ces facteurs nous n’avons aucun contrôle, nous pouvons grandement contrôler notre apport énergétique. Étant constamment à la recherche des meilleures pratiques en course à pied, j’ai consulté une diététiste/nutritionniste en 2007.

Je me posais plusieurs questions. Nous entendons tout le monde parler de glucides et de leur importance en course à pied. Des soupers de pâtes la journée avant un marathon, sont monnaie courante. Mais des pâtes alimentaires pendant 16 semaines, c’est long.  Si je cherche de la variété en voulant manger autres choses que des pâtes pendant 4 mois, qu’est-ce qui peut se retrouver dans mon assiette ?

Training for boston

Ces conseils furent simples : 1) respecter les proportions et 2) manger six (6) fois par jour.

Par proportion, il s’agit d’avoir des légumes, des glucides et de la viande, principalement de la volaille ou du poisson. Ces trois catégories d’aliments doivent se retrouver dans votre assiette, il s’agit de respecter les proportions. Comme dans la photo que vous voyez, les légumes occupent 50% de l’assiette, le riz blanc (glucides) représente 30% de l’assiette alors que le saumon au cantaloup occupe 20% de l’assiette. Je vous le garanti, la faim s’installera dans les 2 à 3 heures. Vous devez prendre une collation par la suite.

Les glucides se retrouvent dans différents aliments. Votre part de glucides dans votre assiette pourra alors se composer d’un des aliments suivants :

  • Riz ;
  • Pommes de terre ;
  • Patates douces ;
  • Pâtes alimentaires.

Votre collation se composera de :

  • Yogourt ;
  • Pain ;
  • Muffin ;
  • Pâtisseries ;
  • Céréales ;
  • Fruits ;

En jumelant votre collation avec des noix ou une barre granola, vous avez une portion de protéine également.

Pour votre alimentation, vous devriez toujours favoriser des aliments riches en glucides complexes (ex : pâtes, yogourt et riz) et faible en gras.

Éviter les aliments contenants des glucides simples, tels que confiseries, miel, sucre et chocolat.

En conclusion, une alimentation variée permet de bénéficier des différents minéraux nécessaires qui nous permets de pousser la machine lors de nos entraînements. En respectant les proportions dans notre assiette et par les collations, nous allons chercher ces minéraux, les glucides pour performer et les protéines pour régénérer les tissus musculaires.

P.S. Si vous avez trouvé la photo appétissante, je vous livre ma recette de saumon au cantaloup dans la catégorie recette.

Publicités

3 commentaires sur “Alimentation pour la course à pied

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :