L’obsession de la course à pied, vous l’avez ?


Moi je l’ai ! Le tout a débuté en 2004. J’ai un surplus de poids, je dois perdre 50 livres. La sédentarité des dernières années a laissé des traces, mais surtout des ourlets. Je débute mes entraînements en course à pied par des courses de 4 kilomètres, le 5 km étant hors d’atteinte. Pendant 2 ans, je dois combattre les blessures, les entorses et la douleur. Je n’ai aucun plaisir dans ce sport. La situation se doit de changer.

En effectuant quelques recherches sur le Web, je fais la découverte du site Web de Hal Higdon.  http://www.halhigdon.com Les entraînements étant plus appropriés, les blessures, les entorses et les douleurs disparaissent et laissent toute la place à l’obsession de la course à pied.  Pendant ce temps, j’ai perdu mes 50 livres. Je suis en pleine forme. Mais je manque de vitesse.

L’obsession de la course à pied devient rapidement l’obsession du temps. Depuis 2008, je tente de réaliser mon temps de qualification. J’ai complété le marathon de Montréal en 4h04. Très loin de mon temps de qualification qui était de 3h15.  Encore une fois, la situation se doit changer. Je travaille donc avec un coach personnel.  Le 3 octobre 2010, j’ai réalisé un temps de 3h33 au marathon de Picton en Ontario. Une amélioration de 31 minutes de mon record personnel. Je m’approche de mon but.

Pour réussir à se qualifier au Marathon de Boston, un marathonien doit faire un entraînement intensif. La grande majorité des programmes d’entraînement se concentrent sur l’endurance, soit la capacité à compléter un marathon.  Les chances de résussir à réaliser les temps de qualification en utilisant cette méthode sont plutôt minces. Avec mon coach Arnaud Litou, nous avons perfectionné une méthode d’entraînement qui combine l’endurance, ça va de soit, mais également la vitesse et la récupération. Au fil des blogues, je vous livre nos secrets, nos astuces, et ce, uniquement pour vous permette d’atteindre votre but d’être enfin qualifié.

Bonne lecture.

Luc

A propos trainingforboston

En affaires, c'est comme courir un marathon car l'important c'est de durer. Marathonien 20 fois.
Cet article, publié dans Général, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’obsession de la course à pied, vous l’avez ?

  1. Mr WordPress dit :

    Je vous invite à me laisser vos commentaires. Une fois votre commentaire approuvé, il sera publié.

  2. Ping : Bon anniversaire : mon blogue a un an | Training for Boston's Blog

Les commentaires sont fermés.